L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Sardina pilchardus : Sardine

Sardina pilchardus : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Sardina pilchardus, Sardine:

La sardine d'Europe Sardina pilchardus est un poisson marin osseux à nageoires rayonnées répandu et commun dans la mer Méditerranée et l'océan Atlantique Centre-Est. Dans la Manche et ailleurs dans le monde, elle est appelée pilchard. La sardine est un poisson migrateur et est normalement une espèce "d'eau froide".
Sardina pilchardus
Sardina pilchardus

La sardine commune Sardina pilchardus est une espèce pélagique, océanodrome et littorale. Cette espèce forme d'imposants bancs de poissons, généralement à des profondeurs de 25 à 55 ou même 100 m par jour, atteignant de 10 à 35 m la nuit. En France, le pilchard est la grande sardine de la Manche qui se vend en boîtes comme les harengs ou les maquereaux.

Le mot sardine est un nom lié à l'île de Sardaigne.

Une sardine commune de 16-17 cm environ:
Une sardine Sardina pilchardus de 16-17 cm
La taille maximum enregistrée d'une sardine Sardina pilchardus est de 27,5 cm mais est plus commune à 15-20 cm. Sa durée de vie maximum est d'environ 15 ans en Atlantique, mais de seulement 5 ans en Méditerranée. La taille minimale de pêche en Méditerranée est de 11 cm. La couleur de l'animal vivant est verdâtre ou bleu irisé sur le dos, argentée sur les côtés et blanchâtre sur le ventre. Le long du côté dorsal, les flancs sont ornés de taches noires, souvent pas très visibles.

Le corps de la sardine commune est sous-cylindrique, avec un ventre plutôt arrondi (mais plus comprimé chez les juvéniles). La marge d'ouverture des branchies montre un opercule lisse arrondi (sans excroissances charnues); 3 à 5 stries corporelles distinctes rayonnent vers le bas sur la partie inférieure de l'opercule; les branchiospines inférieures ne deviennent pas plus courtes à l'angle du premier arc branchial, les séries supérieures ne chevauchant pas les inférieures. Les 2 derniers rayons de la nageoire anale sont plus grands.

C'est une espèce avec une grande importance commerciale. Le poisson est commercialisé frais, congelé ou en conserve et est également utilisé séché ou salé et fumé. Il n'a pas une valeur particulièrement élevée et il est souvent utilisé comme appât pour la pêche ou nourriture pour poissons, y compris transformé en farine.

Fiche de maintenance et élevage de Sardina pilchardus:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Sardina pilchardus (Sardine)? Quels paramètres choisir?

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?La sardine pilchard Sardina pilchardus est un poisson social, grégaire, qui vit en grand banc de plusieurs milliers d'individus. La sardine est une espèce pélagique typique qui vit dans les eaux libres sans aucun contact avec le fond marin et peut être trouvé loin des côtes et, surtout pendant la bonne saison, dans les eaux peu profondes et côtières. En hiver, des rapports indiquent que les poissons peuvent plonger à des profondeurs allant jusqu'à 180 mètres.

Un banc de sardines:
Un banc de sardines Sardina pilchardus
La sardine S. pilchardus est un poisson de banc; dans certaines zones géographiques, il existe un phénomène migratoire appelé le Sardine Run.

Une autre espèce proche vit également dans l'Atlantique Est: l'allache ou sardinelle Sardinella aurita. Les deux espèces ne cohabitent pas et ne sont pas capturées en même temps dans un filet.

En été, les sardines migrent vers le nord, en hiver vers le sud. Elles effectuent des migrations nycthémérales, c'est-à-dire plongeant plus profondément la nuit que les heures de jour, suivant ainsi le plancton.

Elles se rassemblent en grands groupes, entourés de leurs prédateurs, les requins tigres de sable, les dauphins et les baleines; des oiseaux marins tels que les fous, les albatros..., et des mammifères terrestres comme le pingouins, les otaries... sont aussi des prédateurs.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?La sardine est carnivore; elle se nourrit principalement de crustacés planctoniques ainsi que des organismes plus gros. La sardine se nourrit exclusivement de plancton, en particulier de zooplancton (œufs de poisson et larves) et en particulier de crustacés copépodes du genre Calanus. Les larves et juvéniles consomment plutôt principalement du phytoplancton.

Le poisson se nourrit pendant la journée, surtout le soir, mais pas la nuit. Ce n'est pas un filtreur comme les autres Clupéidés mais il chasse des proies individuelles.

Protocole d'élevage et reproduction Sardina pilchardus:

Comment reproduire S. pilchardus? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?La sardine commune se reproduit entre 20 et 25 m, près de la côte ou jusqu'à 100 km en mer. La maturité sexuelle a lieu à deux et trois ans et la longueur à la première maturité est estimée à 14,8 cm. La durée de la génération peut être d'environ 5 à 6 ans. La saison de frai diffère pour les sous-populations de la mer Méditerranée et de la mer Noire. En Méditerranée, l'espèce fraie de septembre à juin, avec un pic en automne. Alors qu'en mer Noire, elle fraie de juin à août.

Le frai se produit en pleine mer ou près de la côte, produisant entre 50 000 et 60 000 œufs par femelle, chaque œuf ayant un diamètre de 1,5 mm.

Informations encyclopédiques (Sardine):

Qu'est-ce que S. pilchardus a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Les sardines, quelque soit l'espèce, sont avec le maquereau et le thon, des poissons comestibles largement exploités au niveau commercial, que ce soit soit en boîte de conserve, avec les sardines à l'huile d'olive (principalement) ou frais pour la cuisine.

Qualités nutritionnelles et histoire culinaire:


Pour ses qualités, la sardine est recommandée par les nutritionnistes dans le régime méditerranéen et par les cardiologues dans la prévention des maladies cardiaques en particulier chez les personnes souffrant d'hypercholestérolémie, car elle est particulièrement riche en acides gras essentiels oméga 3.

Ce sont les aliments les plus riches en DHA et en EPA (1,73 et 2,35 pour 100 mg de produit frais), mais aussi en acide arachidonique.

Au 18ème siècle, elle était conservée dans le vinaigre, l'huile et surtout dans le saindoux, tandis qu'au Moyen-Âge, elle était conservée dans du vinaigre, du beurre ou de l'huile et emballé dans de grands récipients en grès.

D'un autre côté, les Romains ont conseillé de les manger totalement pourries...!

En 1822, un confiseur de Nantes, Joseph moulin, eut l'idée de stériliser les sardines selon la méthode de Nicolas Appert (l'inventeur des conserves par appertisation), en utilisant les bocaux inventés par les Hollandais et les Anglais: la première industrie du poisson en conserve naissait avec les sardines en conserve.

La sardine en boîte de conserve:


Les sardines utilisées pour la mise en conserve sont proportionnellement petites.

Des sardines en boite La Belle-Iloise:
Des sardines en boite La Belle Lilloise
Les sardines en conserve sont excellente, surtout les oméga-3 sont conservés. Ici des boîtes de sardines de la conserverie La Belle-Iloise.

De nos jours, les sardines en conserve ne sont pas frites dans l'huile, mais elles sèchent légèrement pour les durcir, elles sont lavées à l'eau courante, mises en saumure pendant une demi-heure pour les blanchir et tuer les bactéries et les germes, puis sont séchées à l'air chaud, puis cuites dans un four où elles sortent en rangées pour finir par tomber dans une chaîne de boîtes qui se remplissent avec de l'huile à 90 °C. Les boîtes sont fermées et stérilisées.

Généralement, les arêtes sont laissées dans le poisson car une interaction avec l'huile d'olive (vierge extra) leur permet de confir dans la conserve avec les années. Pour les meilleures productions de conserveries artisanales, les boîtes de sardines se bonifient avec les années: gardez-les quelques années avant consommation, comme avec du bon vin.

La sardine en cuisine:


La sardine peut être poêlée, grillée (une sardinade) et cuite au four ou en ragout de poissons. Elle est alors choisie assez longue, vers 20 cm et assez grosse. Quand le poisson est gros, il est conseillé de le vider et le nettoyer, étape qu'il est possible d'occulter si le poisson est petit. Une marinade peut être faite dans du vin rouge ou du vinaigre de citron. Elle est également très populaire frit panée dans la farine de blé dur ou rôtie sur le grill.

Une sardinade:
Une sardinade
Une sardinade consiste à griller les sardines à la braise d'un barbecue après les avoir parées.

aire de distribution de la sardine d'Europe:


Sardina pilchardus est présente dans le nord-est de l'océan Atlantique depuis l'Islande (rare) et la mer du Nord, vers le sud jusqu'à la baie de Gorée au Sénégal. Dans l'Atlantique Centre-Est, cette espèce est présente au sud du Maroc, à Madère, aux îles Canaries, au Cap-Vert et vers le sud jusqu'à 26 °N, mais depuis 1970, elle est plus au sud des côtes nord de la Mauritanie (Cap Timiris). aussi loin au sud que Bay de Gorée, Sénégal (14°43'N). La sardine est une espèce très commune et répandue dans la mer Méditerranée. Les lacunes dans la répartition de cette espèce sont probablement dues à un manque de données plutôt qu'à l'absence d'espèces dans ces zones. L'espèce est connue pour évoluer dans la colonne d'eau entre 10 et 100 m de profondeur.

En mer Méditerranée, elle commune dans la partie occidentale et dans la mer Adriatique, mais rare dans la partie orientale, mer de Marmara et mer Noire.

Variations géographiques de l'espèce S. pilchardus:


Des études morphologiques basées sur le dénombrement des branchicténies et la longueur de la tête ont confirmé la désignation de deux sous-espèces de Sardina pilchardus avec: S. p. Pilchardus (océan Atlantique Est, de la mer du Nord au sud du Portugal) et S. p. Sardina (mer Méditerranée et côte nord-ouest africaine).

L'analyse génétique utilisant des microsatellites nucléaires soutient S. pilchardus en tant qu'unité évolutive unique avec le flux de gènes actuel parmi les sous-populations, avec une structuration faible mais significative mieux expliquée par un modèle d'isolement par distance. La sardine d'Europe Sardina pilchardus est traitée comme une unité évolutive unique par les gestionnaires des pêcheries, et les différents stocks ont été désignés arbitrairement car l'ampleur des échanges entre les zones continue d'être découverte.

Cette espèce ne semble pas être aussi importante commercialement dans le sud-est de la mer Méditerranée. Les changements à long terme dans l'environnement sont liés à la productivité de S. pilchardus et d'autres espèces de sardines et d'anchois en Méditerranée.

Pêche de la sardine:


La sardine est principalement capturée avec des filets dans des sardinières, des sennes coulissantes, des lamparas (pêche légère), des filets dérivants, des filets maillants, des sennes de plage, des filets pièges et des chaluts de fond à haute ouverture. Le mode de vie et de déplacement des sardines en banc facilite la capture de nombreux spécimens en une seule prise avec les filets de pêche. La plupart des prises sont faites dans les mers côtières et seules de petites quantités sont prises dans des zones plus profondes entre 50 et 70 m. Les bancs de jeunes pilchards (13 à 16 cm) sont ciblés par les senneurs.

Statut de conservation:


S. pilchardus est une espèce commerciale importante économiquement qui montre des fluctuations des stocks vivants, mais il n'y a pas eu de déclin important de la population ces dernières années. La population est considérée surexploitée dans au moins un tiers de son aire de répartition (au Maroc), où elle est fortement ciblée. Les captures au Maroc ne devraient pas dépasser 400 000 tonnes par an et les prises mondiales de la FAO sont d'environ 900 000 tonnes.

Des sardines fraîches juste pêchées:
Des sardines issues de la pêche
Les captures de sardine commune S. pilchardus déclarées par la FAO dans l'Atlantique Centre-Est au cours des 60 dernières années ont fluctué, mais ont augmenté progressivement pour atteindre plus de 900 000 tonnes en 2010.

Des mesures de gestion sont en place pour cette espèce et ne sont pas considérées comme menacées à l'heure actuelle. Les chiffres des débarquements de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) montrent une tendance générale à la baisse entre 1995 et 2005, mais pas à un taux correspondant aux seuils de menace de l'UICN. Ceci, et les difficultés d'estimation des tendances démographiques, basées uniquement sur les chiffres des stocks débarqués des chalutiers, ne semblent pas justifier une inscription au critère A.

La sardine, dans la partie sud de son aire de répartition (zone C, Mauritanie), n'était pas encore pleinement exploitée. Cependant, la structure et l'abondance du stock doivent être étroitement surveillées par des méthodes indépendantes de la pêche, et il faut faire attention à la gestion de la sardine dans cette zone.

En mer Méditerranée, des fluctuations du stock dans certaines zones ont été signalées ces dernières années, entraînant des fluctuations des sous-populations et des statistiques de la pêche. Cependant, ceci n'est pas considéré comme un problème pour cette espèce à présent. Selon la FAO, 579 370 kg de Sardina pilchardus ont été capturés par l'ensemble de la flotte de Barcelone en 2005.

Cette espèce peut être présente dans les aires marines protégées qui entrent dans sa répartition.

Données scientifiques sur Sardina pilchardus:

Classification et taxonomie de S. pilchardus:
Classe:Actinopterygii
Ordre:Clupeiformes
Famille:Clupeidae
Genre:Sardina
Espèce:pilchardus
Rang:Espèce
Descripteur:Walbaum
Année description:1792
Nom scientifique:Sardina pilchardus
Protonyme:Clupea harengus pilchardus
Synonymes:Arengus minor, Clupea harengus pilchardus, Clupea pilchardus, Clupea sardina, Clupanodon sardina, Sardina dobrogica
Noms communs:(fr) Sardine
(en) European Pilchard
Statut de S. pilchardus:
Statut de conservation:Préoccupation mineure (LC)
IUCN n°:198580
FishBase n°:1350
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Europe
Abondance:Courant
Maintenance de S. pilchardus:
Maintenance:très difficile
Volume ou type:Bassin de jardin, étang, mer, océan, la nature!
Taille:14 à 27 cm
pH de l'eau:8,0 à 8,5
Température:5 à 25°C
Espérance de vie:5-14 ans
Taille du couvain:50000 oeufs
Auteur: anemone-clown. La fiche Sardina pilchardus a été vue 1750 fois. Publié le 13/05/2018. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):