Suivez le portail aquariophile:

Poecilia reticulata : Guppy

Poecilia reticulata : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Poecilia reticulata, Guppy

Le guppy Poecilia reticulata est un petit poisson d'aquarium qui fait le bonheur des aquariophiles débutants par la facilité de sa reproduction ovovivipare en nano-aquarium. Son cycle de vie est court avec une espérance de vie de 18 mois à 2 ans, facteur attrayant pour l'aquariophile qui obtient rapidement des alevins. L'espèce est très éducative.
Poecilia reticulata
Poecilia reticulata

Le "poisson million" Poecilia reticulata est connu depuis 1866, année au cours de laquelle le Dr anglais Robert John Lechmere Guppy attrape quelques poissons, frêles et robustes, mais aux couleurs chatoyantes dans la rivière Sainte-Anne à la Trinidad. Après en avoir fait don au Dr Albert Günther, directeur du Muséum d'Histoire Naturelle de Londres de l'époque, c'est Günther, qui nomme ces petits poissons Girardinus guppyi, croyant à une nouvelle espèce. La site révèle que ce guppyi avait déjà été décrit en 1859 par le Dr Wilhelm Peters, depuis des exemplaires collectés au Venezuela; le nom scientifique de Poecilia reticulata existait. Toutefois, l'histoire aquariologique de ce poisson ne s'arrête pas là et le guppy a eu droit à de nombreux binoms, une douzaine environ. Le changement de nom le plus récent du guppy date de 1963, lorsque d'un reclassement de Lebistes reticulas à Poecilia reticulata avec un retour à son nom original. Le nom commun "guppy" est resté dans les us et coutumes, rendant perpétuellement honneur en la découverte du Dr Guppy. Les spécimens originaux collectés par M. Guppy sont conservés au Muséum National d'Histoire Naturelle de Londres.

Le queue de voile Poecilia reticulata appartient à la sous-famille des Poeciliinae et au sous-genre Lebistes dont il est issu du genre. Ce vivipare, certainement l'un des poissons les plus connus des aquariophiles a été importé en Europe pour la première fois en 1908. Cette espèce, originaire des Caraïbes (Antigua, Barbade, Trinidad) et du continent américain, de l'Est du Venezuela à la Guyane britannique. Le type naturel a pratiquement disparu des aquariums pour être remplacé par des morphes artificielles extrêmement sophistiquées, sélectionnées, principalement par la forme et la couleur de la nageoire caudale des mâles.

Le poisson guppy a un corps fusiforme présentant une taille et une palette de couleurs très variable, selon la population, la nourriture, la température et la qualité de l'eau. Ses nageoires peuvent être très développées et de plusieurs formes.

Le guppy Poecilia reticulata et ses formes variées sont considérées comme : des animaux domestiques par la législation française! Voir aussi l'association entre platy et guppy.

Remarque : Le sous-genre Lebistes contient cinq autres espèces, toutes originaires d'Amérique du sud, dont certaines ont été importées en Europe à partir de 1979. Celles-ci sont de petite taille : Poecilia parae Eigenmann 1894, par exemple, ne dépasse pas 2 cm tandis que Poecilia branneri Eigenmann 1894 est à peine plus grande. Leur acclimatation est délicate car elles proviennent d'une zone géographique réduite aux variations biotiques faibles.

Utilité : Le guppy, dans sa zone géographique d'origine est une véritable arme de combat contre le paludisme! En effet, les guppys font partie de ces espèces dont le régime alimentaire comprend les larves (aquatiques) de moustiques. L'appétit du guppy pour ces larves est mis à profit dans de nombreuses régions tropicales où les moustiques transmettent la malaria (paludisme) aux humains. Afin de contrôler la propagation de la malaria, des guppys ont été introduits dans le sud de l'Europe, en Afrique du Nord, à Madagascar, en Inde, en Malaisie et dans bien d'autres régions.

Fiche de maintenance et élevage de Poecilia reticulata

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Poecilia reticulata (Guppy) ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?Le pH présente un intérêt de contrôle faible, le guppy tolère une grande plage de pH, de 6,0 à 8,2 très variable, même si les conditions naturelles d'origine sont des eaux douces acides! Contrairement aux platys ou mollys, le guppy standard ne se situe pas dans des habitats saumâtres. La dureté, là encore, est un paramètre peu important avec un GH pouvant être compris entre 1 à 30. Finalement, c'est seulement la température de maintenance qui doit retenir l'attention, en évitant les trop grandes chaleurs, le guppy naturel préférant des eaux fraiches à 22-23 °C, mais supporte facilement de 22 à 28 °C.

Attention à Tetrahymena, une maladie dévastatrice due à des parasites qualifiée, en anglais, de "guppy killers".

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?La popularité du guppy P. reticulata auprès des débutants a fragilisé génétiquement l'espèce dans la mesure où ces poissons sont élevés de manière intensive. En raison du voile caudal développé par certaines sélections, il faut éviter les cohabitations avec les espèces aimant mordiller les nageoires, et en particulier les Tétraodontidés. Les guppys P. reticulata vivent selon un modèle de monoandrie : un mâle est accompagné de quelques femelles, mais il peut y avoir plusieurs mâles ensembles.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Les guppys sont des omnivores et adorent les larves de moustiques et les vers de vases. Ils mangent également des aliments congelés (artémias, daphnies, vers de vase, tubifex, ...). Il est également fortement recommandé de proposer une à deux fois par semaine un apport végétal sous la forme de tranche de concombre, courgette, petits pois écrasés à la fourchette préalablement, etc. Si l'aquarium est correctement planté, ne distribuez pas de salade (d'ailleurs, préférez les épinards à toute autre salade); s'il y a très peu de plantes, offrez de temps en temps de la verdure. Rappelez-vous : le guppy est omnivore, c'est-à-dire à la fois carnivore et herbivore, et naturellement insectivore.

Protocole d'élevage et reproduction Poecilia reticulata :

Comment reproduire P. reticulata ? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever ?Le Guppy est paisible, grégaire et ovovivipare (parfois dit vivipare). Il faut toujours maintenir plusieurs femelles pour un mâle, avec un ratio de 3 femelles pour 1 mâle guppy si possible. Lorsqu'une femelle guppy est enceinte (ou gravide en terme biologique plus correct), le ventre se gonfle considérablement car ce poisson ovovivipare développe les alevins directement dans le ventre, sans qu'aucun oeuf ne soit pondu. La gestation d'une femelle guppy dure environ 3 à 5 semaines.

Couple de Poecilia reticulata avec mâle et femelle :
Couple Poecilia reticulata guppy mâle et femelle
Ce couple de P. reticulata montre un guppy femelle à gauche et un guppy mâle forme "Queue Épée Basse" à droite.

Dans un aquarium de 100 litres, on pourra introduire 5 mâles guppys pour une douzaine de femelles par exemple, mais dans un nano-aquarium de 54 litres, on se contentera de 2-3 mâles avec 6 femelles. Généralement, le développement des alevins peut se réaliser dans un aquarium communautaire si celui-ci comporte de nombreuses plantes et dispose d'un aquascaping fourni, de type jungle.

Chaque femelle dispose d'une spermathèque permettant à celle-ci d'obtenir 4 à 5 portées d'alevins sans intervention du mâle : il ne faut donc pas s'étonner, si en aquarium, une femelle guppy seule met au monde plusieurs fois des alevins en l'absence de tout mâle queue-de-voile. La fécondation interne par le mâle s'effectue en seulement 1/20e de seconde grâce au gonopode. En aquarium, la gestation d'une femelle guppy s'observe après déjà 1 semaine, généralement, les alevins seront expulsés sous un délai de 2 à 4 semaines, la durée de gestation d'un guppy dépendant des qualités de l'eau (nitrates en excès ralenti le processus) et la température (une température un peu plus chaude accélère le délai).

Une femelle guppy gestante a un très gros ventre avant l'expulsion des alevins :
La gestation d'une femelle guppy
Une femelle guppy gestante (enceinte) se repère facilement à son énorme ventre, fortement rebondi : il contient les alevins. Le phénomène se voit facilement après 1 semaine de gestation.

Les guppys sont très prolifiques, avec un mode de reproduction connu comme une viviparité lécithotrophe. La période de gestation d'un guppy est de 21 à 30 jours, avec une moyenne de 28 jours, variant en fonction de la température de l'eau (24 jours à 28 °C mais 35 jours à 22 °C). Les mâles possèdent une nageoire anale modifiée tubulaire, le gonopodium ou gonopode, situé directement derrière la nageoire ventrale, qui est fléchie vers l'avant et utilisée comme mécanisme de fécondation par expulsion des groupes agglomérés de spermatozoïdes. Le mâle approche une femelle et va fléchir son gonopodium en avançant en avant pour éjecter sa semence à l'intérieur de la femelle. Une fois la femelle guppy inséminée, la zone entourant l'anus de la femelle devient sombre : elle est alors gravide. Au fur et à mesure de la gestation, cette zone noircit de plus en plus et s'élargit. Juste avant la naissance, les yeux d'alevins peuvent être vus à travers la peau translucide dans cette zone du corps de la femelle. Lorsque la naissance se produit, la progéniture est lâchée individu par individu au cours d'un laps de temps d'une heure ou deux.

Les guppys préfèrent les températures de l'eau de l'ordre de 20-27 °C pour la reproduction. La femelle guppy, selon son âge surtout, peut avoir des portées de 2 à 50 alevins à la fois, généralement comprises entre 5 et 30 petits poissons. Après l'accouchement, la femelle est prête pour gester à nouveau en seulement quelques heures. Les guppys ont la capacité de stocker le sperme jusqu'à un an, alors que les femelles peuvent donner naissance à plusieurs reprises sans dépendre de la présence d'un mâle.

À partir du moment de la naissance, chaque alevin est tout à fait capable de nager, manger et éviter le danger. Si non tenus séparés, les guppys matures âgées vont manger certains alevins, donc l'utilisation d'une séparation (boîte, filet, autre petit aquarium, ...) est recommandée. Les plantes vivantes peuvent être utilisées comme cachettes par les alevins mais le risque de prédation existe toujours. Vu la prolifération rapide des guppys, la méthode naturelle (avec des plantes aquatiques à feuilles larges) est suffisante : il subsistera toujours quelques survivants.

Les alevins mettent environ trois ou quatre mois pour arriver à maturité. Dans l'aquarium, ils sont généralement nourris avec des aliments fins, de la poudre ou des flocons émincés. Les alevins mangent souvent sur le sol la nourriture non consommée par les adultes. En outre, ils grignotent les algues.

En captivité, les guppys sont sélectionnés pour produire une variété de couleurs et de motifs. Dans la nature, les guppys mâles sont noir mat ou de couleur brune, avec des taches de couleur, tandis que les femelles sont complètement gris terne. Les guppys sauvages qui ont montré le plus de couleurs dans chaque génération ont été élevés pour produire les "guppys fantaisies" vu dans les magasins aquariophiles.

Le guppy a été hybridé avec succès diverses espèces de molly comme Poecilia latipinna ou P. velifera, par exemple, mâle guppy et femelle molly. Toutefois, les hybrides forment toujours des mâles infertiles. Le guppy a également été hybridé avec le guppy Endler P. wingei : on obtient alors une descendance fertile.

Le guppy fait partie des poissons qu'on peut élever en poubellarium extérieur, ou en bassin de jardin, quand les beaux jours arrivent et si la température nocturne sous nos latitudes reste supérieure à 15 °C.

Informations encyclopédiques (Guppy) :

Qu'est-ce que P. reticulata a de particulier ? Y'a-t-il des utilisations spéciales ?L'aquariologie du Guppy :
Guppy est le nom commun du Poecilia reticulata, un poisson d'ornement très populaire parfois également nommé "queue de voile" pour les formes grandes queues des guppies (ou guppys).

À propos de langage approprié, la femelle guppy en cours de gestation est dite gestante : elle n'est ni enceinte, ni gravide, elle est pleine ou gestante. Le guppy est un poisson d'ornement très populaire, à la manière du poisson rouge ou du poisson combattant en eau douce. Le guppy est un vivipare avec viviparité lécithotrophe, dit aussi ovovivipare.

Le pluriel est accessoirement à accorder à l'orthographe anglaise : guppies, mais l'écriture et conjugaison à la française, guppys, est préférable.

Les maladies du Guppy :
Ce petit poisson d'eau douce est l'un des favoris des débutants ou experts en aquariophilie pour sa facilité de maintien grâce à sa tolérance aux diverses conditions et qualités physico-chimiques de l'eau. On fera toutefois attention à la maladie que les anglo-saxons nomme "guppy killers", capable de décimer un aquarium à guppys en quelques jours.

Les variétés du Guppy :
Les guppys peuvent prendre de nombreuses formes et couleurs, et les mâles offrent de queues longues et grandes suite à plusieurs générations de sélections génétiques. Les femelles restent assez souvent uniformément grises, seule la queue est parfois colorée différemment de la forme sauvage.

Les 12 formes des nageoires de guppy schématisées :
Formes des nageoires de guppy
Le guppy existe avec un grande variété de forme qu'on distingue sous 3 groupes avec chacun, 4 formes, conduisant à un standard international "IKGH" de 12 morphes différentes en concours.

Les "Grandes queues" :

  1. forme "Queue Éventail" : l'angle de la nageoire caudale fait 45°; la nageoire dorsale est pointue.
  2. forme "Queue Triangle" : l'angle de la nageoire caudale fait 70°; la nageoire dorsale est large; c'est une des formes les plus répandues dans le commerce.
  3. forme "Queue Voile" : la nageoire caudale est assez allongée et incurvée; la nageoire dorsale possède une extrémité arrondie.
  4. forme "Queue Drapeau" : la nageoire caudale possède des bords parallèles; la nageoire dorsale est pointue.

Les "Queues en épée" :
  1. forme "Queue Double Épée" : les deux épées rectilignes sont écartées d'environ 60°; la nageoire dorsale et les épées sont pointues.
  2. forme "Queue Épée Haute" : l'épée est horizontale, ou avec un angle atteignant jusqu'à 30° par rapport à l'axe du corps.
  3. forme "Queue Épée Basse" : l'épée fait un angle de 30° par rapport à l'axe du corps, impliquant que cette caractéristique morphologique est très proche de xipho porte-épée Xiphophorus hellerii.
  4. forme "Queue lyre" : le début de la nageoire caudale est ronde et les deux épées sont recourbées vers l'extérieur, la nageoire dorsale est recourbée vers le haut.

Les "Queues courtes" :

  1. forme "Queue Bêche" : la nageoire caudale est en forme de bêche très régulière, la nageoire dorsale est courte et pointue.
  2. forme "Queue Piquée" : la nageoire caudale est pointue, ressemblant à une pointe de lance; la nageoire dorsale est recourbée vers le haut.
  3. forme "Queue Ronde" : la nageoire caudale est ronde; la nageoire dorsale est arrondie.
  4. forme "Queue aiguille" : la nageoire caudale est ronde et son extrémité est pointue telle une aiguille; la nageoire dorsale est pointue.

Plusieurs variétés de guppys mâles sont regroupées dans cette image :
Diverses formes colorées de guppys
Les guppys présentent de jolies formes et couleurs dont l'étude génétique fascine les ichtyologistes.

Avec une queue dite "Queue Triangle" (lettre B), le guppy mâle bleu en photo de présentation de l'espèce est représentatif du poisson d'ornement classiquement maintenu en aquarium par les aquariophiles débutants ou spécialistes des vivipares.

Il existe également le "Guppy Endler" qui est un guppy avec d'autres couleurs et avantages, plus petit qui peut se maintenir en pico-aquarium.

Données scientifiques sur Poecilia reticulata

Classification et taxonomie de P. reticulata :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Cyprinodontiformes
Famille :Poeciliidae
Sous-famille :Poeciliinae
Genre :Poecilia
Espèce :reticulata
Rang :Espèce
Descripteur :Peters
Année description :1859
Nom scientifique :Poecilia reticulata
Protonyme :Poecilia reticulata
Synonymes :Acanthophacelus guppii, Acanthophacelus reticulatus, Girardinus guppii, Girardinus reticulatus, Lebistes poecilioides, Lebistes reticulatus, Poecilioides reticulatus
Noms communs :(fr) Guppy
(en) Guppy, Millionfish
Acheter Poecilia reticulata :
Prix moyen :4,50
Fourchette de prix :0,95 à 6,50
Statut de P. reticulata :
Statut de conservation :Non évalué (NE)
FishBase n° :3228
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Venezuela, Trinité-et-Tobago, nord du Brésil, Guyana, Guyane fra
Continent d'origine :Amérique du Sud
Abondance :Courant
Maintenance de P. reticulata :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :2,5 à 6 cm
pH de l'eau :6,0 à 8,0
Dureté de l'eau :3 à 30 °GH
Température :20 à 28 °C
Espérance de vie :1,5 à 2 ans
Taille du couvain :5 à 50 oeufs
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 30/04/2007. 65539 lectures.
Commentaires (via Disqus)