Suivez le portail aquariophile:

Paracheirodon axelrodi : Cardinalis, Néon rouge

Paracheirodon axelrodi : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Paracheirodon axelrodi, Cardinalis, Néon rouge

Le Cardinalis Paracheirodon axelrodi doit son nom d'espèce au docteur Herbert Axelrod, un des plus grands ichtyologues mondiaux, lequel a découvert le séduisant poisson tétra Cardinal dans le bassin amazonien de la partie supérieure de l'Orénoque. En milieu naturel, le Cardinalis habite dans les haut-fonds jusque dans les couches d'eau moyennes du Haut-Orénoque et des bassins fluviaux affluents d'eau noire, dans les affluents du Rio Negro.
Paracheirodon axelrodi
Paracheirodon axelrodi

Le Cardinalis Paracheirodon axelrodi doit son nom commun à un autre taxon synonyme Hyphessobrycon cardinalis en 1956, mais jusqu'au début des années 1960, celui-ci était appelé le Néon Rouge. Ce petit eau douce" class=mot>poisson d'eau douce, très apprécié en aquarium, a un corps rouge fusiforme dont la partie supérieure possède un néon bleu ou vert réfléchissant la lumière. Plus précisément, l'abdomen est rouge vif, le dos brun-rouge, corps ourlé d'une ligne bleue longitudinale luminescente, nageoires translucides : un joyau! Comme les Néons aiment nager en banc, sans être grégaire, c'est un nuage extrêmement coloré qui se déplace dans l'aquarium, d'un mouvement parfois rapide si l'aquarium est spacieux.

Groupe de tétra cardinalis Paracheirodon axelrodi en captivité :
Groupe de tétra cardinal Paracheirodon axelrodi
Les tétras cardinaux Paracheirodon axelrodi ont une espérance de vie de 2 à 3 ans, cela reste un petit poisson, n'en espérez pas plus. La taille atteint 4 cm LS pour des poissons d'aquarium placés dans de bonnes conditions et correctement nourris.

Dans la nature, le poisson est même considéré comme une espèce annuelle avec une durée de vie d'à peine une seule année. On notera que ce néon rouge peut être touché par une maladie, dite la "maladie du Néon" ou plistophorose : Paracheirodon axelrodi, le néon cardinal et la maladie.

Spécimen à dos blanc avec Paracheirodon axelrodi Platinum :
Paracheirodon axelrodi platinum
La variété Paracheirodon axelrodi Platinum est naturelle : comme dans tous les membres du genre, certains spécimens sauvages possèdent un nombre variable d'écailles métalliques ou dorées et sont commercialisés comme P. axelrodi "platinum" ou "gold". Cet état tout à fait naturel est probablement causé par un parasite qui stimule une augmentation des dépôts de guanine dans le tégument.

Peut-être en raison de leurs origines sauvages, les tétras cardinaux capturés et importés ont tendance à être un peu délicat en captivité. Une proportion importante des poissons disponibles dans le commerce aquariophile sont encore d'origine sauvage ou découlent de projets d'élevage menés par la communauté autochtone tels que le "Project Piaba" dans la région du milieu du Rio Negro, où cette espèce est la plus importante des poissons d'ornement et dans la municipalité de Barcelos, le tétra cardinal représente 60% du revenu annuel!

Cette espèce est immensément populaire en aquariophilie et est maintenant commercialement élevée à grande échelle avec des souches ornementales sélectives, y compris "gold" et "albinos". Le prix d'un Paracheirodon axelrodi est d'environ 2,00¤ par spécimen, mais certaines offres promotionnelles d'achat en groupe de 10 poissons permettent d'obtenir des conditions d'achat moins onéreuses, meilleur marché.

Il y a de soi-disant différences dans les profils de couleur avec la forme Rio Negro qui posséderait souvent une bande latérale bleue courte qui se termine à la base du tissu de la nageoire adipeuse et moins de pigmentation rouge dans la partie ventrale du corps, et la forme de l'Orénoque avec une bande latérale bleue qui s'étend au-delà de la pigmentation de la nageoire adipeuse et le ventre plus rouge (moins de blanc).

Fiche de maintenance et élevage de Paracheirodon axelrodi

Qualité de l'eau :

Dans le système hydrographique du rio Negro, le tétra cardinal habite des igapós et igarapés, des habitats caractérisés par une épaisse végétation, souvent en surplomb, et des substrats recouverts de branches tombées, les racines des arbres et des feuilles mortes. L'eau est généralement acide, pH < 5,5, de dureté carbonatée négligeable (KH < 2) et la conductivité proche de zéro (GH < 3) et l'eau est teintée brunâtre en raison de la présence des substances humiques libérées par la décomposition des matières organiques.

Dans le système de l'Orénoque, le Cardinalis est plus communément associé aux habitats connus comme "morichals" qui ont tendance à contenir de l'eau claire et transparente sur des substrats de sable, souvent avec une croissance dense de plantes aquatiques ou de la végétation de berges où les poissons se réfugient. Bien que l'eau soit acide, elle l'est moins que dans le Negro avec des valeurs typiques de pH 5,5-6,5.

Les deux types d'habitats sont très saisonniers et pendant la saison sèche, les poissons ont tendance à former de grandes troupes, des bancs de poissons impressionnants dans les grands cours d'eau, entre la couche de litière de feuilles et d'autres détritus organiques qui se forment en raison de l'absence de flux. Lorsque les pluies de la saison humide commencent à augmenter la profondeur de l'eau et que le débit augmente, les cours d'eau inondent le terrain environnant. Ce cycle hydrologique saisonnier permet également le mélange des populations de tétras cardinaux qui, sinon, resteraient isolés les uns des autres.

Les exigences quant à la qualité de l'eau, la lumière, etc. sont comparables au Tétra Néon, mais le Néon Cardinalis Paracheirodon axelrodi semble plus résistant et supporte une eau très modérément dure, un pH de 6, même si les individus du commerce proviennent de la nature; il est vrai que l'importation de ces jeunes exemplaires (moins de 6 mois), stockés pendant quelques semaines à Manaus, principalement, ont subi des pertes considérables, et que seuls les plus robustes ont survécu.

Une grande préoccupation est probablement l'eau polluée, y compris les niveaux élevés de nitrates (au delà de 15 mg/l, ces poissons stoppent leur croissance!). Ils préfèrent des eaux plus chaudes supérieures à 24 °C, et idéalement, plutôt 26-27 °C pour leur maintenance.

Cohabitation et comportement :

Calme et non agressif, le Cardinalis peut être maintenu avec des poissons de même taille.

Gros plan sur un individu de néon cardinalis Paracheirodon axelrodi du Rio Négro :
Un néon cardinalis Paracheirodon axelrodi
Un superbe individu du cardinalis Paracheirodon axelrodi. Certains individus ont des différences dans le nombre de rayons ramifiés des nageoires pectorales, des nageoires anales, des écailles prédorsales et ventrales, dans les branchiospines entre les populations du fleuve Negro et les populations du fleuve Orénoque tout en notant qu'aucune conclusion n'a pu être tirée (il faudrait plus d'échantillons).

La cohabitation avec de trop gros prédateurs, carnivores est à éviter : les gros scalaires et discus adultes, par exemples, peuvent manger le Néon Rouge. En fait, le comportement est le même que chez le Tétra Néon. Il faut un minimum de 10 à 15 individus pour que le banc se comporte normalement, et idéalement, dans un aquarium de plus de 250 litres, un banc de 30 spécimens ne sera pas de trop pour conserver un comportement naturel.

Ces poissons de banc vivent en sympatrie au côtés de centaines d'autres espèces, mais voici quelques espèces vivant dans le fleuve Orénoque et disponible dans le commerce aquariophile : Corydoras delphax, Platydoras costatus, Baryancistrus beggini, Hypancistrus inspector, Panqolus maccus, Panaque nigrolineatus, Hemigrammus rhodostomus, Hemigrammus stictus, Hyphessobrycon sweglesi, Pristella maxillaris, Copella nattereri, Biotodoma wavrini, Geophagus dicrozoster, Heros severus, Mesonauta insignis, Satanoperca daemon et Uaru fernandezyepezi, par exemples.

Alimentation et nourriture :

Le Cardinalis est un poisson omnivore qui préfère les petites proies vivantes (vers de vases, les artémias). Dans la nature, il est partiellement insectivore, vermivore et planctonophage; il se nourrit de vers et de petits crustacés (copépodes, mysis). Il accepte facilement toute nourriture adaptée à sa taille : paillettes, petits granulés et surgelés feront son affaire.

Le Cardinalis est un poisson microprédateur :
Le Cardinalis est un poisson microprédateur
Le cardinalis Paracheirodon axelrodi se nourrit sur de petites proies vivantes dans la nature, c'est un microprédateur.

Les tétras cardinaux apprécient un régime alimentaire de nourriture vivante en aquarium!

Protocole d'élevage et reproduction Paracheirodon axelrodi :

Le dimorphisme sexuel des Paracheirodon axelrodi s'expriment par un aspect des femelles habituellement plus grandes que les mâles. Le mâle a parfois (mais pas toujours) un petit crochet à la nageoire anale. Les oeufs sont dispersés. Les femelles, à l'abdomen légèrement plus rebondi que celui des mâles, sont peu prolifiques; un maximum de 40 oeufs a été relevé. La reproduction se fait de la même façon que celle du Néon. Les oeufs éclosent en 24 à 30 heures et les alevins nagent librement au bout de 3 à 4 jours en captivité.

Le tétra cardinal, à l'état sauvage, remonte le courant en grand nombre vers les parties de son habitat, sa rivière natale complètement close par le dessus par la canopée de la forêt tropicale. Ces eaux sont soumises à l'ombre franchement marquée, une véritable pénombre par les arbres de la forêt tropicale, et pratiquement pas de lumière du soleil ne les atteigne. C'est une espèce ombrophile pour la reproduction.

La reproduction du Néon tétra d'Axelrod est assez difficile et délicate et la plupart des spécimens dans le commerce des aquariums est capturé dans les affluents du Rio Negro et de l'Orénoque. Un ensemble de l'industrie aquariophile est en place à Barcelos sur les rives du Rio Négro au Brésil, où la population locale attrape le poisson pour le commerce. La pêche du Cardinalis est très appréciée par les populations locales qui agissent en tant que gardiens de l'environnement. Les populations locales ne peuvent pas s'impliquer dans des activités potentiellement dommageables pour l'environnement, comme la déforestation, car ils peuvent faire de leur métier de pêcheur un mode de vie durable.

Informations encyclopédiques (Cardinalis, Néon rouge) :

Le qualificatif cardinalis signifie rouge intense, comme un religieux, le Cardinal. Le terme est resté commun car il fait référence à un ancien taxon, le protonyme de l'espèce, Hyphessobrycon cardinalis.

Notes sur l'origine géographique du Cardinalis :
La localité type est désignée comme un "ruisseau près de Tomar, Rio Negro, près de Porto Velho, Brésil", bien que cela semble être erroné puisque Porto Velho est situé sur le rio Madeira et P. axelrodi n'a jamais été enregistré depuis ce bassin hydrologique. L'aire d'origine confirmée s'étend vers l'ouest (en amont) de la zone autour de la commune de Santa Isabel do Rio Negro (anciennement Tapuruquara) dans le milieu du bassin Rio Negro, au Brésil et descend dans les parties du Ríos Vaupés (c.à.d. Uaupés au Brésil), Içana, Guaviare, Inírida, Meta et Vichada.

Le Cardinalis évolue également dans les canaux et certaines parties du bassin de l'Orénoque au Venezuela avec les dernières populations présentant des différences morphologiques par rapport à ceux du Rio Negro.

L'ichtyologue Cooke, en 2009, a mené une analyse phylogéographique du rio Negro et les populations trouvées sont celles qui habitent la partie supérieure du bassin, représentant des lignées génétiquement distinctes d'origine beaucoup plus ancienne que celles du milieu du bassin.

En conséquence six populations de l'amont des affluents Vaupés, Padoue, Marie, Curicuriari, Ferrinha et Tea, respectivement, ont été recommandées pour la conservation : cette action de protection est prioritaire en raison de leur unicité génétique.

Données scientifiques sur Paracheirodon axelrodi

Classification et taxonomie de P. axelrodi :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Characiformes
Famille :Characidae
Genre :Paracheirodon
Espèce :axelrodi
Rang :Espèce
Descripteur :Schultz
Année description :1956
Nom scientifique :Paracheirodon axelrodi
Protonyme :Hyphessobrycon cardinalis
Synonymes :Cheirodon axelrodi, Hyphessobrycon cardinalis
Noms communs :(fr) Cardinalis, Néon rouge
(en) Cardinal tetra, Scarlet characin
Acheter Paracheirodon axelrodi :
Prix moyen :2,00
Fourchette de prix :1,10 à 3,50
Statut de P. axelrodi :
Statut de conservation :Non évalué (NE)
FishBase n° :8195
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Brésil, Venezuela
Continent d'origine :Amérique du Sud
Abondance :Courant
Maintenance de P. axelrodi :
Maintenance :facile
Volume ou type :Mini-aquarium
Taille :4 à 5,5 cm
pH de l'eau :5,0 à 7,0
Dureté de l'eau :1 à 12 °GH
Température :23 à 30 °C
Espérance de vie :6 à 8 ans
Taille du couvain :75 à 150 oeufs
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 20/05/2007. 80271 lectures.
Commentaires (via Disqus)