L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Hyssopus officinalis : Hysope officinale

Hyssopus officinalis : fiche plante pour plantation, culture, multiplication.

Description de Hyssopus officinalis, Hysope officinale:

L'hysope officinale Hyssopus officinalis est considérée comme une herbe sacrée parmi les plantes médicinales vivaces. Cette herbacée est principalement trouvée en Europe autour de la mer Méditerranée. Elle est utilisée comme herbe aromatique et officinale pour ses propriétés antitussive, expectorante et antiseptique.
Hyssopus officinalis
Hyssopus officinalis

L'hysope officinale Hyssopus officinalis est largement présente en France. Plante assez rustique, supportant des gelées jusque -15 °C, outre ses propriétés largement exploitées en matières culinaire et médicinale, la culture est intéressante pour ses qualités de plante mellifère. Elle est semi-persistante: le feuillage disparaît dans les régions gélives mais reste, au moins partiellement, dans des climats plus chauds.

L'hysope est un arbuste ramifié ou un sous-buisson, d'environ 30 à 60-70 cm de hauteur. La tige lignifie à la base, à partir de laquelle surgissent de nombreuses branches très droites, poilues à l'extrémité distale. Les feuilles sont opposées, entières, linéaires à lancéolées, sessiles ou simplement pétiolées, glandulaires, parfois pubescentes des deux côtés, vert foncé et d'environ 2 à 2,5 cm de long.

En été, il produit des inflorescences sous forme de pointes terminales denses de fleurs roses, bleues ou plus rarement blanches, très parfumées, qui donnent naissance à un fruit sous la forme d'un akène oblong. Les fleurs à à cinq pétales sont petites, hermaphrodites et regroupées en verticilles. La couronne de pétales mesure jusqu'à 12 mm de long, en forme d'entonnoir et à deux lobes. La lèvre supérieure est érigée et allongée, la lèvre inférieure longue et saillante porte trois lobes. Il existe 4 étamines exceptionnelles et étalées. Les étamines sont blanches ou violettes.

Une inflorescence violette (forme classique) de H. officinalis:
Inflorescence violette d'une hysope officinale
La forme florale la plus courante de H. officinalis en milieu naturel présente une sommité florale de couleur violette-mauve.

Une inflorescence rose de H. officinalis 'pink delight':
Inflorescence rose Hyssopus officinalis pink delight
La forme rose des inflorescences de H. officinalis s'obtient en cultivar en horticulture et floriculture.

Une inflorescence blanche de H. officinalis 'alba':
Inflorescence blanche Hyssopus officinalis alba
L'inflorescence blanche de H. officinalis est issue d'une variété naturelle. Elle s'obtient en jardinerie spécialisée ou sous forme de graines pour semis.

Au cours de l'Histoire, elle était parfois confondue avec l'origan ou la marjolaine, qui font partie de la même famille, les Lamiacées.

Fiche de culture de Hyssopus officinalis:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Hyssopus officinalis (Hysope officinale)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Hyssopus officinalis:

Comment planter H. officinalis? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?Hyssopus officinalis est une hysope rustique qui résiste bien aux sécheresses et tolère les sols argilo-sableux, mais aussi calcaire, pourvu qu'il ait un bon drainage. L'hysope officinale nécessite beaucoup de soleil et de temps chaud. Utilisez l'hysope officinale en terrain rocailleux légèrement pentu.

C'est une espèce qui vit spontanément et qui est rarement cultivée. La plante est touffue, boisée à la base et très aromatique; la tige et les nombreuses branches sectionnelles quadrangulaires peuvent atteindre rapidement une hauteur de 30 cm.

Une plantation d'hysope officinale:
Plantation d'hysope officinale Hyssopus officinalis
L'hysope officinale pousse bien sur sol calcaire, pauvre, de préférence sur une colline. Cette plante est très résistante au froid et au sec. Elle se développe avec des arrosages réguliers, mais les plantes établies ont une tolérance de sécheresse respectable.

La fécondité ne nécessite pas beaucoup d'attention, dans des cas particuliers, la fertilisation au fumier ou au soufre peut être effectuée. En moyenne, ces plantes ont un cycle de production de 4 à 5 ans.

L'entretien en jardinage consiste à tailler les vieilles pousses ayant subies une défloraison à 2 cm au-dessus du vieux bois: cela facilitera la reprise végétative l'année suivante.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Hyssopus officinalis:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?L'hysope peut être reproduit par semaison entre le milieu d'automne et le début du printemps sous châssis-froid. La première plantation dans les semis et ensuite la transplantation à environ 70 x 60 cm de distance entre les plantes, par division simple des plants déjà existants ou par boutures; pour le bouturage, les branches déjà lignifiées et plusieurs bourgeons sont séparés peu de temps avant la floraison, étant plantés dans des lits de substrat humide jusqu'à ce qu'ils produisent des racines. Une fois que les bourgeons extérieurs ont été développés, ils peuvent être transplantés vers leur emplacement final.

Une pollinisation d'hysope H. officinalis par un papillon:
Pollinisation d'hysope par un papillon
La floraison intervient en juin-juillet et les fleurs sont fréquentées par les abeilles et les papillons car elles sont riches en nectar.

La plupart du temps, les hysopes officinales vont s'auto-semer dans le jardin.

Informations encyclopédiques (Hysope officinale):

Qu'est-ce que H. officinalis a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?4 sous-espèces de l'hysope sont reconnues valides:Hyssopus officinalis subsp. aristatus;Hyssopus officinalis subsp. canescens;Hyssopus officinalis subsp. montanus;Hyssopus officinalis subsp. officinalis.
La sous-espèce Hyssopus officinalis aristatus:
Sous-espèce Hyssopus officinalis aristatus
La sous-espèce Hyssopus officinalis aristatus est géographiquement originaire de la Méditerranée occidentale et centrale à la mer Égée septentrionalle.

Bien que la plante entière soit intensément aromatique, elle est récoltée de préférence en saison florissante pour profiter des sommités fleuries; dans des conditions optimales, une récolte peut être obtenue à la fin du printemps et au début de l'automne.

Après la coupe, les tiges sont placées pour sécher en suspension ou en couches minces sur un matériau qui permet le drainage, dans un endroit frais, sec et bien ventilé, en tournant le matériau plusieurs fois; il est préférable d'éviter le soleil direct pour éviter la décoloration et l'oxydation des composants. Une fois séchés, après environ six jours, ils sont défoliés ou coupés avec la tige incluse. Le matériau sec atteint environ un tiers du poids de la récolte. Pour le stockage, il est stocké dans des récipients étanches et peut être stocké jusqu'à 18 mois.

L'hysope fraîche est appréciée sans se dessécher dans la gastronomie. Une essence peut également être obtenue par distillation à la vapeur de la plante fraîche. La dose d'huile essentielle dans la plante fraîche est de 3 à 9‰. Les principaux composants sont l'eucalyptol, le β-pinène (bêta-pinène) et plusieurs monoterpènes bicycliques.

La plante est utilisée comme mellifère en apiculture, produisant un excellent miel médicinal riche en arômes.

Les feuilles sont utilisées comme assaisonnement aromatique; elle ont un goût légèrement amer par les tanins contenus et une saveur de menthol intense. Elles sont utilisées avec parcimonie pour leur intensité. Elles sont également utilisées dans les liqueurs et font partie de la formule de la la liqueur Chartreuse et de certains types d'absinthe. L'hysope est un ingrédient dans l'eau de Cologne.

Comme médicament, l'hysope possède des propriétés balsamiques, expectorantes et antitussives grâce à son contenu en marrube. Il contient également de la tuyone et des phénols, avec des propriétés antiseptiques, bien que la forte concentration et son contenu dans le facteur cérébral (stimulant du système nerveux central) peut provoquer des réactions épileptiques à fortes doses. Il a été utilisé comme collyre et rince-bouche.

Il a un effet stimulant sur la digestion.

Données scientifiques sur Hyssopus officinalis:

Classification et taxonomie de H. officinalis:
Classe :Magnoliopsida
Ordre :Lamiales
Famille :Lamiaceae
Genre :Hyssopus
Espèce :officinalis
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1753
Nom scientifique :Hyssopus officinalis
Basionyme :Hyssopus officinalis
Synonymes :Hyssopus pubescens, Hyssopus vulgaris, Thymus hyssopus
Noms communs :(fr) Hysope officinale
(en) Hyssop
Acheter Hyssopus officinalis:
Prix moyen :3,80
Fourchette de prix :1,50 à 7,90
Statut de H. officinalis:
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Europe
Continent d'origine :Europe
Abondance :Courant
Maintenance de H. officinalis:
Maintenance :facile
Végétation :Vivace
Type :Rhizome
Croissance :Modérée
Éclairage :Intense
Taille :30 à 70 cm
pH du sol :6,0 à 7,5
Température :-15 à 35 °C
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 12/09/2017. 1297 lectures.
Commentaires (via Disqus):