L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Carcharodon carcharias : Grand requin blanc

Carcharodon carcharias : fiche poisson .

Le grand requin blanc Carcharodon carcharias est le plus grand prédateur de tous les poissons; il peut aussi être dangereux pour l'Homme. Le nom commun fait référence à la coloration claire du ventre. L'espèce vit presque dans le monde entier et les grands blancs préfèrent les eaux côtières tempérées.

Description de Carcharodon carcharias, Grand requin blanc:

Le requin Carcharodon carcharias est LE grand requin blanc, un squaliforme qui doit son nom commun au blanc qui occupe la partie ventrale de son patron de coloration et grand pour sa taille imposante de 6 mètres pour les femelles et 8 mètres de longueur totale pour les mâles. Le grand requin blanc est inscrit à la CITES en annexe III, depuis le 28 mai 2003 et dispose du statut vulnérable pour l'IUCN depuis 1996.
Carcharodon carcharias
Carcharodon carcharias

Le grand requin blanc, espèce Carcharodon carcharias, a une durée de vie rapportée à 36 ans, mais il est probable que ces grands requins blancs puissent vivre au-delà de 50 ans. Son poids de plus de 3 tonnes (maximum répertorié à 3400 kg) en fait un prédateur extrême: on le qualifie d'ailleurs de super-prédateur. Il existe des variétés géographiques présentant des patrons de coloration légèrement différents comme avec le grand requin blanc de Méditerranée.

Le requin blanc C. carcharias est un squale présent dans toute la zone panarctique, avec une distribution géographique cosmopolite, et seulement absent des zones géographiques purement polaires, il a conquis toutes les mers et océans du monde. Au point qu'on le retrouve même dans l'Est de l'Atlantique pour la France, y compris la mer Méditerranée.

Vue grande ouverte de la gueule de Carcharodon carcharias:
La mâchoire ouverte d'un grand requin blanc Carcharodon carcharias
La mâchoire du grand requin blanc est ce qui impressionne le plus, car en dehors de ses dimensions imposantes avec un record confirmé à 792 cm pour un mâle, c'est la dentition de cette espèce qui fait peur !

Car une brève description montre un énorme museau, en forme de broche avec une mise en évidence des yeux noirs, et sa gueule est une sorte d'instrument contondant, conique et large, triangulaire, avec des dents tranchantes comme une scie ! Il ne risque pas une malocclusion...

Les grands requins blancs servent d'illustration sur des timbres postaux:
Timbre canadien du requin blanc Carcharodon carcharias
De nombreux pays ont édité des timbres à l'effigie du requin blanc Carcharodon carcharias pour montrer la fabuleuse dentition de ce poisson cartilagineux.

La première nageoire, dorsale, prend son origine habituellement au bout de la nageoire pectorale inférieure. La nageoire caudale est en forme de croissant, et la tache noire à la nageoire pectorale est basée sur l'arrière. Tous ces signes distinctifs de livrée rendent l'identification inévitablement facile...

Signalées par certains experts pour attaquer les humains qu'ils prennent pour leurs proies normales, la plupart des attaques se produisent dans les estuaires. Pris par les pêcheurs en tant que gros gibier et par les bateaux de pêche sportive à la ligne pour ses mâchoires, il est toutefois signalé pour causer l'intoxication par la ciguaterra. C. carcharias est parfois considéré comme le requin le plus dangereux dans le monde, et dans tous les cas, il est considéré comme le plus grand prédateur du monde avec une gamme de proies très vastes et très étendues.

Lorsque le grand requin blanc est pêché, la chair de ce poisson cartilagineux (un élasmobranche) est utilisée fraîche, séchée, salée, fumée pour la consommation humaine, tandis que la peau est tannée pour obtenir du cuir, le foie pour le pétrole, la carcasse pour fabriquer de la farine, plus précisément, de la farine de poisson, l'aileron pour la soupe aux ailerons de requin, et des dents et des mâchoires complètes pour la décoration...

Voir aussi la page spéciale sur le grand requin blanc de Méditerranée. Le Mégalodon, disparu, est considéré un proche parent de notre requin à longues dents. Depuis l'extinction du Mégalodon, C. carcharias est la seule espèce dans le genre monospécifique Carcharodon de la famille des requins-taupes, les Lamnidés, dans l'ordre des Lamniformes.

Fiche de maintenance et élevage de Carcharodon carcharias:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Carcharodon carcharias (Grand requin blanc)? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Le grand blanc Carcharodon carcharias est un requin aux moeurs principalement côtières et hauturières, habitant sur des zones à l'insularité des plateaux continentaux, mais peut également être rencontré au large des îles océaniques loin de la terre, vivant en milieu pélagique.

Toutefois, le grand requin blanc rôde essentiellement près de la côte à la ligne de "surf" et pénètre même dans les baies peu profondes. Sa nature pélagique lui donne la capacité de migration entre les régions océaniques de la mer mondiale.

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?Les grands requins blancs Carcharodon carcharias vivent habituellement en solitaire ou par paire, mais ils sont parfois aussi en grands groupes de dix, ou plus, animaux ensemble. Il existe des preuves des dépendances à la saisonnalité et la température de l'eau pour ces regroupements.

Le grand requin blanc est un grand prédateur des animaux marins:
Attaque d'un grand requin blanc Carcharodon carcharias sur un appât proie
Une attaque d'un grand requin blanc solitaire comme C. carcharias sur un appât-proie montre immédiatement la dangerosité de l'espèce.

Pourtant, sans former un banc organisé, les grands requins blancs se regroupent (en fait, juste une opportunité commune) pour chasser et favoriser la prise de proie. Ce phénomène s'observe avec des petites proies comme une sardine et en particulier au cours de la Sardine Run en Afrique du Sud.

Le comportement social est peu étudié, mais il semble aussi complexe qu'avec des espèces plus facilement observées. La communication se fait principalement sur les mouvements de natation parce que les requins ont peu d'autres options en raison de leur incapacité à produire des sons et la forme du corps (comme les thons) relativement rigide pour donner des signaux.

Ainsi, les nages de deux animaux parallèles, avec encerclement mutuel, sur le dos, ainsi que la natation comme une baleine à bosse avec des nageoires pectorales soulevées en arrière, ont été observées. Dans un comportement menaçant, le requin frappe sur la surface de l'eau avec sa queue, concomitamment à une ouverture béante de la gueule et l'avancement de la mâchoire ont été décrits. Les deux comportements existent fréquemment lors de l'alimentation avec leurs congénères, mais aussi pour les humains et les objets inanimés tels que des bateaux (voir le film "Les dents De La Mer"). Ces comportements pourraient permettre d'établir une hiérarchie entre les individus, car ils seront probablement respectés lorsque la nourriture est prise en commun. Les animaux sont généralement curieux et peuvent souvent être observés lors de l'examen des activités humaines où, souvent, ils étirent la tête hors de l'eau près des bateaux.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?Cette espèce, comme presque tous les grands requins de pleine eau, se nourrit de grands poissons osseux (thon, espadon), autres requins, raies, phoques, dauphins et marsouins, loutres de mer, oiseaux de mer, des charognes, des calmars, poulpes et des crabes et même de baleines, enfin, surtout de baleineaux. Toutes ces proies sont de grandes tailles, mais les requineaux d'une longueur inférieure à 2,5 m s'alimentent sur des proies plus faciles, quasiment exclusivement des poissons de taille modeste. Les tortues de mer représentent une petite part du butin. Les oiseaux marins sont partiellement consommés, mais aussi fréquemment capturés et relâchés ou tués sans être dévorés.

Les grands requins blancs sont des prédateurs qui gagnent la majorité de leur nourriture par la chasse active, mais ils sont également opportunistes et acceptent de manger des charognes. Les carcasses mortes de grandes baleines représentent une part importante de l'alimentation.

Le cannibalisme conspécifique se produit apparemment rarement, voire jamais, bien que de temps en temps des individus piégés ou des animaux blessés soient attaqués.

Protocole d'élevage et reproduction Carcharodon carcharias:

Comment reproduire C. carcharias? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?Le grand blanc est un ovovivipare, et les embryons se nourrissent du sac vitellin et des ovules non fécondés produits par la femelle. Le nombre de jeunes nés par portée est compris entre 7 à 14 et chaque requineau est carnivore dès sa naissance.

Le cycle reproductif du grand blanc est long, car un mâle n'atteint la maturité sexuelle que vers 8 à 10 ans, et les femelles n'atteignent la faculté de se reproduire que vers l'âge de 12 à 18 ans. La durée de vie des grands blancs est estimée à environ 60 ans au maximum, mais beaucoup ne vivent guère plus de 25 ans, en particulier en raison de la surpêche pour leur aileron.

Informations encyclopédiques (Grand requin blanc):

Qu'est-ce que C. carcharias a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Le grand requin blanc, Great White Shark, désigne l'espèce Carcharodon carcharias, requin pour lequel on distingue plusieurs morphes, dont le grand requin blanc de Méditerranée. Le Mégalodon est un ancêtre direct du grand requin blanc. Le grand blanc est un poisson cartilagineux lamniforme de la famille Lamnidae. Cette grande espèce de requin se rencontre dans les eaux côtières de surface de tous les grands océans.

Le corps du grand requin blanc Carcharodon carcharias est fuselé. Le grand requin blanc Carcharodon carcharias atteint sa maturité sexuelle à 15 ans et l'espérance de vie dépasse 50 ans, atteignant parfois 70 ans ou plus, ce qui en fait l'un des poissons cartilagineux à l'espérance de vie la plus longue actuellement connue.

variété du grand requin blanc de la mer Méditerranée:
Un grand requin blanc de mer Méditerranée
Le grand blanc de Méditerranée se distingue et se reconnaît a son dos brun, clair au lieu du dos gris sombre des autres variétés géographiques de requins.

Le grand requin blanc est principalement connu pour sa taille, avec des spécimens matures de plus de 6,4 m de longueur (bien que des rapports ont été publiés de grands requins blancs mesurant plus de 8 m), et un record de poids de 3324 kg. Les grands requins blancs peuvent accélérer à des vitesses qui dépassent 56 kilomètres par heure (56 km/h).

Le grand requin blanc n'a pas de prédateurs naturels autres que l'orque. Le grand requin blanc est sans doute le plus grand poisson macroprédateur existant connu au monde, et il est l'un des principaux prédateurs de mammifères marins. Le grand blanc est également connu pour sa prédation sur une variété d'autres animaux marins, y compris les poissons et les oiseaux marins. Ce sont les seuls survivants connus seulement des espèces de son genre Carcharodon, et l'espèce est classée "première" pour la plupart des attaques de requin sur l'homme. L'UICN a inscrit le grand requin blanc comme une espèce vulnérable, et il est inclus dans l'Annexe II de la CITES.

Le best-seller "Les Dents de la Mer" (Jaws en anglais) par Peter Benchley et Steven Spielberg a fourni une représentation du grand requin blanc comme étant un "féroce mangeur d'hommes". En réalité, les êtres humains ne sont pas la proie préférée du grand requin blanc, mais de toutes les espèces de requins, le grand requin blanc est le principal responsable, et de loin, du plus grand nombre d'attaques mortelles (non provoquées) sur des humains.

Taxonomie et phylogénie du grand requin blanc:


En 1758, Carl von Linné a donné au grand requin blanc son premier nom scientifique, Squalus carcharias. Plus tard, Sir Andrew Smith a donné Carcharodon comme nom générique en 1833, et aussi en 1873. Le nom générique a été mélangé avec l'épithète spécifique de Linné pour donner le nom scientifique actuel de Carcharodon carcharias. Carcharodon vient des mots grec karcharos, qui signifie "pointu" ou "en dents de scie", et odous, ce qui signifie "dent".

Le grand requin blanc a vu le jour au cours de l'ère mi-miocène. Les plus anciens fossiles connus du grand requin blanc sont vieux d'environ 16 millions d'années. Cependant, la phylogénie du grand blanc est encore en litige. L'hypothèse de départ pour les origines du grand blanc est qu'il partage un ancêtre commun avec un requin préhistorique comme C. megalodon. Les similitudes entre les vestiges et la taille extrême à la fois du grand requin blanc et du Mégalodon ont conduit de nombreux scientifiques à croire que ces requins sont étroitement liés, et le nom Carcharodon megalodon a été appliqué à ce dernier. Cependant, une nouvelle hypothèse propose que le mégalodon et le grand requin blanc soient des parents éloignés (bien que partageant la famille Lamnidae). Le grand requin blanc est également plus étroitement lié à un ancien requin mako, Isurus hastalis, que du mégalodon, une théorie qui semble être soutenue par la découverte d'un ensemble complet de mâchoires avec 222 dents et 45 vertèbres de l'espèce disparue et de transition Carcharodon hubbelli en 1988 et publié le 14 novembre de 2012. En outre, de nouvelles hypothèses concernant C. megalodon le rattachent au genre Carcharocles, qui comprend également les autres requins à grandes dents, dont Otodus obliquus, qui est l'ancien représentant de la lignée disparue de Carcharocles.

Distribution et habitat du grand blanc:


Les grands requins blancs vivent dans presque toutes les eaux côtières et hauturières qui ont une température de l'eau entre 12 et 24 °C, avec des concentrations plus élevées vers les États-Unis (Nord-Est de l'Atlantique et en Californie), l'Afrique du Sud, Japon, Océanie, Chili, et la mer Méditerranée. L'une des plus denses populations connues se trouve autour de l'île de Dyer, en Afrique du Sud, où la quasi-totalité de la recherche sur les requins blancs est faite.

Le grand requin blanc est un poisson épipélagique, observé principalement dans des environnements riches en vie, incluant les otaries à fourrure, les lions de mer, les cétacés, d'autres requins et autres gros poissons osseux. En haute mer, il a été enregistré à une profondeur aussi grande que 1200 m. Ces résultats remettent en question la notion traditionnelle que le grand blanc est une espèce côtière.

Selon une étude récente, les grands blancs de Californie ont migré vers une zone située entre la Basse-Californie et Hawaii, les spécimens étant connus sous le nom de Requin Blanc Café (White Shark Café) et ces individus passent au moins 100 jours avant de repartir vers Baja. Sur le chemin, ils nagent lentement et plongent à environ 900 m. Après leur arrivée, ils changent leur comportement et font des plongées courtes à environ 300 m pour un maximum de dix minutes. Un autre requin blanc qui a été marqué au large de la côte sud-africaine et a nagé jusqu'à la côte sud de l'Australie avec un retour dans l'année. Une étude similaire a suivi un autre grand requin blanc d'Afrique du Sud nageant sur côte nord-ouest de l'Australie et retour, un voyage de 20 000 km (11 000 milles marins) en moins de neuf mois. Ces observations vont à l'encontre des théories traditionnelles que les requins blancs sont des prédateurs territoriaux côtiers, et ouvrent la possibilité d'interaction entre les populations de requins que l'on croyait avoir été discrètes. Les raisons de leur migration, ce qu'ils font à leur destination, sont encore inconnues. Les possibilités incluent l'alimentation ou l'accouplement saisonnier.

Données scientifiques sur Carcharodon carcharias:

Classification et taxonomie de C. carcharias:
Classe :Elasmobranchii
Ordre :Lamniformes
Famille :Lamnidae
Genre :Carcharodon
Espèce :carcharias
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1758
Nom scientifique :Carcharodon carcharias
Protonyme :Squalus carcharias
Synonymes :Carharodon carcharias, Squalus carcharias
Noms communs :(fr) Grand requin blanc
(en) Great White Shark
Statut de C. carcharias:
Statut de conservation :Vulnérable (VU)
IUCN n° :3855
FishBase n° :751
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Cosmopolite panarctique
Continent d'origine :Cosmopolite
Abondance :Rare
Maintenance de C. carcharias:
Maintenance :très difficile
Taille :600 à 800 cm (6 à 8 m)
Espérance de vie :25 à 35 ans
Auteur: bedotia, dernière modification le , publié le 22/05/2011. 204216 lectures.
Commentaires (via Disqus):