L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Sonchus arvensis : Laiteron des champs

Sonchus arvensis : fiche plante pour plantation, culture, multiplication.

Description de Sonchus arvensis, Laiteron des champs:

Le laiteron des champs Sonchus arvensis est une géophyte herbacée vivace à fleurs de la famille des Astéracées. Le laiteron champêtre est souvent présent dans les cultures annuelles dans les parties septentrionales de l'Europe et peut entraîner des pertes de rendement substantielles.
Sonchus arvensis
Sonchus arvensis

Le laiteron des champs Sonchus arvensis est originaire d'Eurasie, mais surtout d'Europe, où il est répandu à travers la majeure partie tempérée du continent. Il s'est également naturalisé dans beaucoup d'autres régions, et est considéré une herbe nuisible envahissante dans quelques endroits. La forme biologique est une hémicryptophyte scapeuse et scapiforme, c'est-à-dire que les plantes ont un cycle biologique pérenne, avec des bourgeons hivernant au sol et protégés par la litière ou la neige, ils ont souvent un axe fleuri érigé et sans feuilles.

L'espèce, proche du laiteron maraîcher annuel, produit des fleurs jaunes remarquables, parfois fasciées, qui sont visitées par divers types d'insectes, en particulier les syrphes du genre Eristalis.

C'est une plante vivace herbacée, rhizomateuse ou stolonifère avec des racines secondaires à partir du rhizome, qui peut atteindre environ 1 mètre (voire plus) de hauteur avec une tige robuste, peut-être un peu ligneuse. La partie hypogée est la partie souterraine constituée d'un rhizome cylindrique de 1 cm de diamètre à port rampant vertical ou long; il peut aussi s'agir de stolons. La partie épigée est la partie aérienne de la tige, dressée, à surface lisse et glabre; dans la partie supérieure, il y a des glandes jaunes et elles est branchue de manière sous-corymbiforme. La partie basale peut être ligneuse. La tige creuse contient du jus de latex et a des poils collants sur le dessus.

Les feuilles basales sont habituellement organisées en rosette basale. L'arrangement des feuilles est alterne, divisé en inférieur et caulinaire. Les caulinaires sont entourés d'oreillettes aiguës ou arrondies, oblongues à lancéolées, irrégulièrement lobées ou pennées avec des marges plus ou moins épaissies, jusqu'à 40 cm de long.

Les inflorescences sont composées de capitules avec des pédoncules glandulaires. Les capitules, d'environ 2,5-4,5 cm de diamètre dans l'anthèse, ont les tiges et les bractées de l'involucre habituellement densément glandulaire (avec les glandes apicales jaunes). Les ligules sont jaune vif à jaune orangé. Les cypsèles sont bruns, avec un contour oblancéolaire à ellipsoïde, d'environ 2,5-3,5 mm de long, finement rugueux ou tuberculeux, avec 4-8 côtes de chaque côté. Ils sont couronnés par un pappus de fins poils blancs de 8-15 mm de long.

fleur jaune et bourgeons floraux du laiteron des champs:
Une fleur jaune du laiteron des champs Sonchus arvensis
Les capitules de S. arvensis sont formés par un involucre cylindrique composé de bractées disposées de façon embryonnaire sur les séries 2 à 4, à l'intérieur desquelles un réceptacle est la base de toutes les fleurs ligulées. Les capitules sont souvent pauciflores.

Les fleurs sont toutes de type ligulé (le type tubulaire concerne les fleurs en disque, présentes dans la majorité des Astéracées), sont tétra-cycliques (il y a 4 verticilles: calice - corolle - androcée - gynécée) et les pentamères (chaque verticille a 5 éléments). Les fleurs sont hermaphrodites et zygomorphes.

Les fruits sont des akènes avec pappus. Les akènes ont une forme comprimée avec 5 côtes longitudinales de chaque côté, ils sont étroits à la base mais pas au sommet (ils sont tronqués et sans bec), ils ont une longueur de 3 à 3,5 mm et sont brun foncé. Le pappus est formé par des poils simples et fragiles, de 8-14 mm de longueur.

Deux taxons infraspécifiques sont acceptés:Sonchus arvensis subsp. humilis: les pédoncules et les enveloppes sont tous deux couverts de grosses soies glandulaires; les plus grandes écailles de l'enveloppe ont une longueur de 14 à 17 mm;Sonchus arvensis subsp. uliginosus: cette entité est haute de 50 à 100 cm; le diamètre de la tête de la fleur varie de 20 à 35 mm; les pédoncules et les enveloppes sont tous deux sans poils; les plus grandes écailles de l'enveloppe ont une longueur de 10 à 15 mm.

Fiche de culture de Sonchus arvensis:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Sonchus arvensis (Laiteron des champs)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Sonchus arvensis:

Comment planter S. arvensis? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?La plante Sonchus arvensis est rudérale; elle préfère les bords de route, les jardins, les vignobles et les champs, mais aussi les dunes de sable et les marais (salants). Elle est commune dans les champs cultivés et les pâturages. Dans les Alpes, l'espèce est présente jusqu'à 1500 m d'altitude.

Les feuilles agissent comme une boussole lorsqu'elles sont exposées à un fort ensoleillement: les extrémités à l'est/ouest et les bords au nord/sud.

Le laiteron des champs convient aux sols légers (sableux), moyens (limoneux) et lourds (argileux). Le pH approprié du sol n'est pas important (acide, neutre et basique), et même alcalins; elle peut se développer dans les sols salins de marais salants La plante préfère les sols humides.

Les feuilles d'un plant de laiteron des champs:
Les feuilles d'un plant de laiteron des champs
Les feuilles de Sonchus arvensis ressemble un peu à celles des chardons. C'est une plante pionnière à racines rampantes. Les feuilles de la tige sont vert brillant, cordiformes et arrondies à la base, profondément divisé en lobes triangulaires.

Avec un retrait mécanique du rhizome, de nouvelles plantes émergent de chaque partie restant dans le sol; la plante est donc considérée comme difficile à contrôler.

Le laiteron des champs est un bon compagnon pour les cultures d'oignons, tomates, maïs ainsi que la famille des concombres et des courges. Toutefois, un manque de rotation des cultures a probablement joué un rôle dans le succès de colonisation de la plante.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Sonchus arvensis:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La reproduction de S. arvensis existe par pollinisation faite par les insectes (pollinisation entomogame). La fécondation s'effectue essentiellement par pollinisation des fleurs. La floraison du laiteron des champs intervient de mai-juin à septembre-octobre. Un semis des graines peut s'effectuer au printemps directement sur place.

Une fleur jaune fasciée de Sonchus arvensis:
Fasciation fleur jaune Sonchus arvensis
La fasciation de cette fleur de laiteron de champs est une anomalie, relevant potentiellement de l'apomixie.

La dispersion des graines tombant au sol (après avoir été transportées sur quelques mètres par le vent grâce à la dissémination de pappus, par anémochorie) sont ensuite dispersées principalement par des fourmis (dissémination par myrmécochorie).

Les gaines sont munies de glandes jaunes et pédonculées remarquables, qui peuvent servir de protection contre l'évaporation, mais certainement comme protection contre les visiteurs indésirables. Les fleurs sont ouvertes seulement le matin et sont surtout pollinisées par les abeilles, les syrphes et mouches, les coléoptères et les papillons (lépidoptères).

La pollinisation réussie peut produire jusqu'à 6 000 akènes volants, ce qui facilite sa propagation. Les akènes ne se déplacent pas seulement dans le vent, mais aussi dans les battoirs des moissonneuses-batteuses, avec des graines et du foin, et ils restent capables de germer longtemps.

Informations encyclopédiques (Laiteron des champs):

Qu'est-ce que S. arvensis a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?

Distribution et aire géographique:


Le laiteron des champs est une espèce indigène des zones tempérées d'Europe occidentale et centrale, introduite dans les Amériques, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

L'espèce Sonchus arvensis est à l'origine distribuée dans la zone tempérée de l'hémisphère nord et presque partout en Europe. En Asie, le laiteron des champs se rencontre en Turquie, en Sibérie, en Asie centrale, dans le Caucase, en Mongolie et en Russie extrême-orientale. La plante est néophyte au Japon, en Indonésie, aux Philippines, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Nord, en Argentine, au Chili, en Nouvelle-Calédonie et aux îles Fidji.

Pour éviter une expansion trop importante du laiteron, il est utile de pratiquer une rotation des cultures. Les peuplements sont souvent très larges et difficiles à éradiquer complètement.

Usage culinaire du laiteron des champs:


Les feuilles et les racines sont utilisées pour cette plante. Les feuilles sont cueillies jeunes et peuvent être consommées à la fois cuites et crues (elles ont toujours un goût légèrement amer et les épines marginales doivent être enlevées). Des tiges cuites comme des asperges ou de la rhubarbe peuvent également être utilisées. Les racines traitées de manière appropriée peuvent être utilisées comme substitut de café.

Les feuilles contiennent des sels minéraux et des vitamines C (47 mg de vitamine C pour 100 g de produit brut, tandis que les protéines représentent 2% du poids sec).

Cette espèce a été cultivée pour ses feuilles comestibles par les Maoris de Nouvelle-Zélande, en Indonésie il existe des variétés améliorées sélectionnées pour leurs feuilles comestibles.

Usage officinal du laiteron des champs:


Sonchus arvensis est une plante médicinale. Selon la médecine populaire, cette plante a les propriétés médicinales suivantes:anti-inflammatoire (atténue un état inflammatoire);sédative (calme les conditions nerveuses ou douloureuses en excès);expectorante (favorise l'expulsion des sécrétions bronchiques).
Les feuilles sont utilisées comme cataplasmes et auraient une activité anti-inflammatoire. Une infusion de feuilles a été utilisée dans le traitement des coups de soleil. Un thé fait à partir des racines est utilisé dans le traitement de l'asthme, de la toux et d'autres affections thoraciques. Un thé fait à partir des feuilles est dit pour calmer les nerfs.

On dit que la plante a des propriétés insecticides ou insectifuges.

Données scientifiques sur Sonchus arvensis:

Classification et taxonomie de S. arvensis:
Classe:Magnoliopsida
Ordre:Asterales
Famille:Asteraceae
Sous-famille:Cichorioideae
Tribu:Cichorieae
Genre:Sonchus
Espèce:arvensis
Rang:Espèce
Descripteur:Linné
Année description:1753
Nom scientifique:Sonchus arvensis
Basionyme:Sonchus arvensis
Synonymes:Hieracium arvense, Sonchoseris arvensis, Sonchus exaltatus, Sonchus hispidus, Sonchus mauritanicus, Sonchus nitidus, Sonchus vulgaris
Noms communs:(fr) Laiteron des champs
(en) Common sow thistle, Field milk thistle, Perennial sowthistle
Statut de S. arvensis:
Statut de conservation:Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Europe
Continent d'origine:Eurasie (Europe, Asie)
Abondance:Courant
Maintenance de S. arvensis:
Maintenance:facile
Végétation:Vivace
Type:Rhizome
Croissance:Rapide
Éclairage:Intense
Taille:50 à 200 cm
Auteur: anemone-clown. La fiche Sonchus arvensis a été vue 2535 fois. Publié le 01/05/2018. Modifié le .