Que signifie pluie acide ?

Définition simple: Les pluies acides se forme quand l'humidité dans l'air se combine avec l'oxyde d'azote, le dioxyde de soufre et du trioxyde de soufre émis par les usines, les centrales électriques, les chaudières et les véhicules qui brûlent du charbon ou des produits dérivés de l'huile contenant du soufre.

Définition pluie acide:

Une pluie acide est une eau de pluie, une précipitation pluvieuse ayant un pH de moins de 5,6 due à de fortes concentrations de sulfates, nitrates et de divers polluants atmosphériques. La cause principale des pluies acides est la pollution de l'air, notamment en formant de l'acide avec les gaz carboniques provoquant l'effet de serre.

En interaction avec l'eau de la pluie, ces gaz se forment de l'acide nitrique, l'acide sulfureux et l'acide sulfurique. Enfin, ces produits chimiques tombent à terre en accompagnant les précipitations: c'est la formation des pluies acides. Les polluants atmosphériques primaires qui donnent lieu à des pluies acides peuvent parcourir de longues distances, déplacés par le vent pour des centaines ou des milliers de kilomètres avant de précipiter sous forme de rosée, pluie, bruine, grêle, neige ou brouillard. Lorsque la précipitation se produit, elle peut entraîner une détérioration de l'environnement.

Les effets des pluies acides dans une forêt:
Des pluies acides sur une forêt
Les dommages des pluies acides dans la nature et l'environnement constituent une cause majeure de la mort de la forêt. Même dans les environs de volcans actifs il y a des pluies acides. La relation entre la pollution de l'environnement et l'industrialisation en Europe a été observée par exemple dans les pays scandinaves.

Le pH de la pluie varie, notamment en raison de son origine. Sur la côte Est de l'Amérique, de la pluie qui est dérivée de l'océan Atlantique a généralement un pH de 5,0 à 5,6; la pluie qui tombe sur la partie continentale de l'ouest a un pH de 3,8 à 4,8; et les orages locaux peuvent avoir un pH aussi bas que 2,0, soit du vinaigre fort.

Au cours des 20 dernières années, les concentrations d'acide nitrique et d'acide sulfurique ont diminué en présence de l'eau de pluie, qui peut être due à l'augmentation significative de l'ammonium (probablement sous forme d'ammoniac issu des activités anthropiques), qui agit en tant que tampon dans les pluies acides et diminue le pH.

Les pluies acides ne forment jamais une pluie battante, elles tombent habituellement en bruine.

L'acidification des eaux de lacs, rivières et mers entrave le développement de la vie aquatique, ce qui augmente considérablement la mortalité des poissons ou d'invertébrés. Elle affecte aussi directement la végétation, ce qui provoque des dommages importants dans les zones forestières, surtout en tuant les organismes fixateurs d'azote.

L'expression pluie acide a été utilisée en premier par le chimiste écossais Robert Augus Smith en 1852.

Voir les synonymes de pluie acide.
Revoir la définition pluie acide ... La définition PLUIE ACIDE a été vue 6277 fois. Publié le 28/01/2010. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "pluie acide"? Voir le forum langage biologique.