L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de eau potable

Que signifie eau potable ?

Définition courte: L'eau potable est une eau douce propre à la consommation humaine qui peut être utilisée sans restriction pour boire ou préparer la nourriture. L'eau potable est une ressource naturelle primaire à la consommation; la potabilité permet la survie des êtres vivants et les activités humaines fondamentales car l'eau subit un traitement qui élimine les agents pathogènes.

Définition eau potable:

Une eau potable est une eau douce chimiquement et biologiquement saine, conforme pour un usage lié à la consommation humaine pour éviter toute maladie. Les normes appliquées à une telle eau ne devraient pas être inférieures à celles proposées dans la dernière édition de "Normes internationales pour l'eau potable" publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'eau du robinet est très utilisée par les ménages car son niveau de potabilité est élevé.

De l'eau douce est une eau potable après filtration et assainissement:
L'eau potable est une eau douce consommable
L'eau potable est une eau non salée, une eau douce suffisamment sûre et saine pour être consommée par les humains ou utilisée avec un faible risque de préjudice immédiat ou à long terme.

Des procédés de purification améliorent la potabilité de l'eau pour la rendre consommable sans risque sanitaire.


La potabilité de l'eau: définition

La potabilité d'un aliment, ou surtout d'une eau comme l'eau potable, peut intervenir après un processus de potabilisation. La potabilité des eaux, typiquement une eau de source ou l'eau du robinet, est encadrée et définie par des normes variables selon les pays ou les continents, mais dont le critère commun concerne la santé publique.

Concernant l'eau potable, elle fait souvent appel à l'eau osmosée pour rendre l'eau valable et sans risque bactériologique.


L'eau potable dans le monde:

Dans la plupart des pays développés, l'eau fournie aux ménages, au commerce et à l'industrie, se conforme aux normes de potabilité de l'eau, même si seule une très faible proportion est effectivement consommée ou utilisée dans la préparation des aliments. Les utilisations typiques, à des fins autres que potables, comprennent les chasses d'eau, le lavage, l'irrigation et les arrosages.

Dans de vastes parties du monde, les êtres humains ont un accès insuffisant à l'eau potable et les sources d'utilisation sont contaminés par des vecteurs de maladies, des agents pathogènes, ou à des niveaux inacceptables de toxines ou de solides en suspension. Boire ou d'utiliser cette eau non-potable dans la préparation des aliments conduit à des maladies aiguës et chroniques répandues, et est une cause majeure de décès et de la misère dans de nombreux pays. La réduction des maladies d'origine hydrique est un important objectif de santé publique dans les pays en développement. En France, un site regroupe l'ensemble des points d'eau potable avec les sources d'eau buvable à accès libre et gratuit.

Dans les zones à usage agricole intensif, il est de plus en plus difficile de trouver des puits dont l'eau est conforme aux exigences des normes. En particulier, les valeurs des nitrates et nitrites en plus des concentrations des composés pesticides, souvent, dépassent les seuils autorisés. La raison est généralement l'utilisation massive d'engrais minéraux ou filtration des purines. L'azote appliqué de cette façon, non absorbé par les plantes, est transformé par les microorganismes du sol en nitrate, puis lavé par l'eau de pluie vers la nappe phréatique. En outre, ils mettent en danger l'approvisionnement de l'eau potable par des contaminants et d'autres déversements environnementaux résultant d'huiles, de lixiviats miniers, etc.


Caractéristique de l'eau potable:

L'eau a toujours été une boisson importante pour la survie de l'homme et elle est indispensable à la survie de tous les organismes connus. Hors graisse, l'eau compose environ 70% du corps humain en masse. Il s'agit d'une composante essentielle des processus métaboliques, et les eaux potables servent de solvant pour de nombreux corps solutés.

Une eau potable facile d'accès, l'eau du robinet:
L'eau courante du robinet est potable
La potabilité d'une eau inclut un pH compris entre 6,5 et 9,5. L'eau au robinet répond à cette norme physico-chimique.

L'eau en bouteille, comme une eau minérale, est vendue pour la consommation publique dans le monde entier, parfois pour pallier au manque d'eau potable du robinet conforme aux normes de potabilités ou impropres à la consommation humaine.

La Directive Européenne 98/83/CE régit le domaine de l'eau potable et définit également les paramètres d'analyse qu'une eau doit subir pour être définie comme potable. Ainsi, cette directive fixe des valeurs maximales et minimales pour le contenu des minéraux et de divers ions tels que: chlorures, nitrates, nitrites, ammonium, Calcium, magnésium, phosphates, arsenic, entre autres, en plus d'agents pathogènes. Le pH de l'eau potable doit être compris entre 6,5 et 9,5. Les contrôles sur l'eau potable ont tendance à être plus sévères que les contrôles effectués sur l'eau minérale en bouteille.


Causes de la non-potabilité de l'eau:

Les causes de la non-potabilité de l'eau sont:Les bactéries, les virus, les micro-organismes;Les minéraux (dans la forme de particules ou dissous), des produits toxiques;Les dépôts ou les particules en suspension;Des substances organiques en excès;La radioactivité.
Les substances dangereuses dans l'eau (non-)potable sont des micro-organismes comme les bactéries coliformes (Escherichia coli, la bactérie E. Coli), les entérocoques, d'autres pathogènes, mais encore des polluants tels que l'arsenic, le Cadmium, le chrome, les fluorures, les composés azotés comme les nitrates ou nitrites au delà d'un seuil, et le zinc pour citer les principaux.


Traitements de l'eau pour la rendre potable:

Plusieurs procédés de purification améliorent les propriétés de l'eau pour la rendre potable, l'exemple classique est l'ajout de chlore (par chlorination ou chloramination) comme désinfectant; en même temps, du calcium est introduit pour élever le pH et préserver l'intégrité des tuyaux contre la corrosion des matériaux métalliques.

Le processus de conversion de l'eau ordinaire en eau potable est appelé purification. Les procédés de traitement pour atteindre le seuil de potabilité sont variés; par exemple une désinfection simple, pour éliminer les agents pathogènes, se fait habituellement par l'addition de composés chlorés, de rayonnement ultraviolet, l'application d'ozone, etc. Ces procédures sont applicables à l'eau provenant de sources naturelles ou des eaux souterraines.

Si la source d'eau est de l'eau de surface d'un cours d'eau de rivière ou d'un lac, qu'ils soient naturels ou artificiels, le traitement consiste habituellement en un décapage des substances volatiles suivi d'une précipitation d'impuretés par floculation, filtration et désinfection avec du chlore ou de l'ozone.

Le cas extrême se produit lorsque les sources d'eau contiennent des sels et/ou des métaux lourds. Des procédés pour éliminer ces impuretés sont généralement compliquées et coûteuses. Dans les régions où les zones ont une faible pluviométrie, avec peu d'averses, la disponibilité des eaux marines est une alternative pour produire de l'eau potable par dessalement. Ceci est souvent accompli par osmose inverse ou distillation.

Synonyme, antonyme, traduction eau potable:

Type: locution nominale. Genre: féminin.

Traduction en anglais: potable water, drinking water.


Revoir la définition eau potable ... La définition EAU POTABLE a été vue 16077 fois. Publié le 27/04/2010. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):