L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Alaria esculenta : Wakamé irlandais

Alaria esculenta : fiche algue pour culture ou contrôle.

Description de Alaria esculenta, Wakamé irlandais:

Les wakamés se déclinent sous plusieurs espèces, dont l'algue brune Alaria esculenta est une ochrophyte originaire de tout l'océan Atlantique nord, tant dans l'Atlantique nord-est que l'Atlantique nord-ouest. Cette algue est la seul des douze espèces du genre Alaria à croître dans les îles britanniques. Elle a été introduite dans les eaux littorales du Japon. La laminaire est présente en France, à Cherbourg, Roscoff, en mer du Nord et Manche.
Alaria esculenta
Alaria esculenta

L'alariacée, le wakamé irlandais Alaria esculenta, est une espèce de laminaire, proche des fucus et considérée comme un kelp. Facilement identifiable dans nos eaux atlantiques, le long thalle est brun foncé, avec des tailles de 150 cm et dont la lame ondulée membraneuse fait 15 cm de large (7 cm de chaque côté), traversée dans toute sa longueur par une nervure médiane. La fronde est non ramifiée et se rétrécit vers la fin. La base possède un court stipe résultant d'un crampon rhizoïde. Le stipe peut porter plusieurs sporophylles qui sont en forme de massue et jusqu'à 20 cm de long et 5 cm de large qui portent les spores. Ces sporophylles d'une longueur de 10 à 20 cm et une largeur de 1 à 2 cm sont à pétiole court, de forme oblongue à la base en forme de coin et n'ont pas de nervure centrale.

thalles, stippes, sporophylles et longues frondes d'Alaria esculenta étalés:
Thalles et frondes d'Alaria esculenta
Les frondes mesurent en moyenne entre 50 cm et 2 m, mais certains rapports donnent des longueurs d'environ 4 m.

Il se développe à partir d'un cylindre court stipe attaché aux rochers par un crampon de ramification des racines comme rhizoïde et pousse à environ 20 cm de long. Le stipe est poursuivi dans la fronde formant une longue nervure médiane bien visible, toutes les autres grandes algues brunes et non ramifiés que l'on trouve dans les îles britanniques sont sans nervure médiane. La lame est mince, membraneuse avec un bord ondulé.

Concernant le cycle de vie, ce varech est une espèce annuelle pour la lame mais une plante vivace pour l'ensemble, qui n'a besoin que de peu de lumière pour sa photosynthèse: c'est une caractéristique générale des algues brunes. La reproduction est générale pour le groupe de ces algues brunes qui ont une alternance de générations: haploïde et diploïde; les thalles haploïdes forment des isogames, des gamètes anisogames ou oogames et les thalles diploïdes forment des zoospores par méiose. Les spores sont libérés d'Octobre à Mai.

La morphologie montre la domination du pigment brun xanthophylle de fucoxanthine, ce qui masque les autres pigments, la chlorophylle a et c (pas de chlorophylle b), le bêta-carotène et d'autres xanthophylles. Elle a un taux de croissance intrinsèque relativement élevé par rapport à d'autres algues, de 5,5% par jour et une capacité de transport d'environ 2 kg de poids humide par mètre carré. Elle chevauche dans une faible mesure la distribution de Fucus serratus et un peu plus de Laminaria digitata. Elle demande des valeurs de limitation basse et haute de lumière d'environ 5 et 70 watts par mètre carré respectivement. En site à exposition exceptionnellement forte, elle a été enregistrée à 35 m de profondeur.

L'algue brune apprécie les zones fortement battues, en zone littoral.html" class=mot>infralittorale, connue de côtes rocheuses. l'habitat se trouve ainsi sur les sites exposés, dans le bas du littoral, mais le plus abondant se situe dans les sites sublittoraux peu profonds avec une forte houle, et la laminaire brune peut s'étendre jusqu'à 18 m de profondeur. Sa distribution est également limitée par la salinité, l'exposition aux ondes, la température (moins de 16 °C), la dessiccation et le stress général.

Ramassage d'Alaria esculenta sur une plage en Irlande pour l'exploitation commerciale:
Ramassage Alaria esculenta sur plage
Ces grandes laminaires sont utilisées dans de nombreux domaines, incluant l'alimentation, le fourrage pour le bétail, les engrais, l'industrie cosmétique...

Alaria esculenta est un aliment traditionnel le long des côtes de l'extrême nord de l'océan Atlantique et les parties fertiles et nervures sont consommées. Cette grande algue comestible peut être consommée fraiche ou cuite au Groenland, en Islande, en Ecosse et en Irlande. Le Japon, dont l'utilisation culinaire des algues est traditionnelle, l'a importé et a créé des aires de culture. On l'appelle parfois le "wakame irlandais".

Elle est riche en vitamine B12. A. esculenta peut produire des phlorotannins et des lipides oxydés pour des fonctions de protection contre les radiations hautes de la photosynthèse et fournir une protection acide aux UV. L'algue brune contient jusqu'à 42% d'acide alginique. Dans les pays nordiques (Norvège par exemple), la consommation humaine a favorisé la tige et des excroissances fragiles en bas de la tige pour le sporofyllène.

Des études ont été menée (en 2005) pour déterminer la possibilité d'exploiter cette en tant que matières premières pour les biocarburants tels que le bioéthanol mais il faudrait, au préalable, trouver des moyens pour assurer la propagation de la lame tout au long de l'année.

L'algue Lithosiphon laminariae vit en parasite sur la laminaire brune.

Plusieurs formes sont admises comme valides pour cette espèce:
  • Alaria esculenta f. angustifolia Postels & Ruprecht, 1840
  • Alaria esculenta f. latifolia Postels & Ruprecht, 1840
  • Alaria esculenta f. pinnatifida Postels & Ruprecht, 1840
  • Alaria esculenta f. polyphylla (S.G.Gmelin) Postels & Ruprecht, 1840

Données scientifiques sur Alaria esculenta:

Classification et taxonomie de A. esculenta:
Classe :Phaeophyceae
Ordre :Laminariales
Famille :Alariaceae
Genre :Alaria
Espèce :esculenta
Rang :Espèce
Descripteur :(Linné) Greville
Année description :1830
Nom scientifique :Alaria esculenta
Basionyme :Fucus esculentus
Synonymes :Agarum esculentum, Alaria delisei, Alaria dolichorhachis, Alaria grandifolia, Alaria linearis, Alaria macroptera, Alaria musaefolia, Alaria platyrhiza, Ceramium esculentum, Fucus esculentus, Fucus fimbriatus, Fucus pinnatus, Fucus tetragonus, Fucus teres, Lamariana esculenta, Musaefolia esculenta, Orgyia delisii, Orgyia esculenta, Phasgonon esculentum, Podopteris esculentum
Noms communs :(fr) Wakamé irlandais
(en) Edible Kelp, Dabberlocks
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Océan Atlantique
Continent d'origine :
Maintenance de A. esculenta:
Maintenance :très difficile
Taille :50 à 150 cm (400 cm)
Auteur: wistiti57, dernière modification le , publié le 03/06/2013. 4788 lectures.
Commentaires (via Disqus):