Suivez le portail aquariophile:

Définition de herbacée

Que signifie herbacée ?

Définition herbacée

En botanique, une herbacée désigne toute plante vivace, annuelle ou bisanuelle qui n'a pas de tige ligneuse persistante au dessus du sol, ou dont l'aspect est de la nature de l'herbe verte par opposition à ce qui est ligneux. Ainsi, les plantes herbacées sont des plantes frêles non ligneuses, molles, qui ne produisent pas de bois, et dont les parties aériennes meurent après la fructification issue de fleurs. Les herbacées sont des plantes à fleurs, cela exclut les algues, les mousses et hépatiques. Les arbres, et assimilés, ne sont pas des herbacées car ils sont des plantes ligneuses.

Une herbacée vivace type :
Une plante herbacée, la châtaigne d'eau chinoise Eleocharis dulcis
Une plante herbacée comme la châtaigne d'eau chinoise a des feuilles vertes, n'est pas ligneuse, est une plante vivace mais la partie extérieure visible de la plante, le feuillage, mourra durant l'hiver. Une herbacée est souvent à feuillage caduc si le gel intervient.

Qu'est-ce qu'une plante herbacée?

Par définition, une plante herbacée doit être une plante à tiges souples ou molles, plus ou moins rampante (non grimpante, mais pouvant être dressée), habituellement sans présence de lignine : elles peuvent généralement être coupées avec un ongle. Elle est aussi une plante dont la tige ne subit pas de croissance secondaire tout au long de son développement. En botanique, herbacé est utilisé en opposition à ligneux, pour décrire une plante vasculaire ou une partie de celle-ci qui n'a pas de croissance tertiaire.

Le terme herbacé désigne souvent la couleur verte, ou l'odeur d'herbe verte coupée, comme dans l'expression "légumes herbacés". Ainsi, les légumes herbacés sont en opposition avec les légumineuses ou les légumes-racines. Les légumes herbacés comprennent les champignons, les légumes verts acidulés (oseille, rhubarbe), les légumes verts neutres (salades, choux) et les légumes-fruits (tomate, melon). De nombreuses plantes médicinales, régulièrement des taphrophytes, sont des herbacées, comme la menthe aquatique. Les graminées sont, pour une grande partie, des herbacées. Les herbacées sont consommées par les herbivores, éventuellement en pâturage.

Il existe des herbacées terrestres et aquatiques. Une herbacée peut être vivace, annuelle ou bisannuelle, et les feuilles ne ressemblent pas forcément à du gazon, même si une strate herbacée qualifie le plus souvent un espace recouvert par des herbes créant un tapis gazonnant.

Toutes les mauvaises herbes sont des herbacées. La malherbologie se concentre sur les plantes herbacées vivaces.

L'âge de certaines plantes herbacées vivaces peut être déterminé par l'analyse des anneaux de croissance annuels dans le xylème racinaire secondaire, une méthode appelée dendrochronologie.

Différences entre plantes herbacées vivaces et annuelles :

Les plantes herbacées annuelles meurent complètement à la fin de la saison de croissance ou quand elles ont fleuri et fructifié, puis elles poussent à nouveau à partir de graines. Les plantes herbacées vivaces et bisannuelles peuvent avoir des tiges qui meurent à la fin de la saison de croissance, mais des parties de la plante survivent sous ou près du sol de saison en saison.

Une herbacée vivace, l'aspérule odorante :
L'aspérule est une herbacée vivace
L'aspérule odorante Galium odoratum est une plante herbacée vivace utilisée dans les préparations culinaires ou en herbothérapie.

Pour les bisannuelles, il faut attendre jusqu'à la prochaine saison de croissance, quand elles fleurissent et meurent. La nouvelle croissance se développe à partir des tissus vivants restants sur ou sous le sol, y compris les racines, un caudex (un épaississement de la tige au niveau du sol) ou différents types de tiges souterraines telles que bulbes, rhizomes, stolons, cormes et tubercules.

En revanche, les plantes vivaces non-herbacées sont des plantes ligneuses qui ont des tiges au-dessus du sol qui restent en vie pendant la saison de dormance et se développent, avec de jeunes pousses, l'année suivante par des parties aériennes; ces plantes non-herbacées comprennent des arbres, des arbustes, des lierres et des vignes.

Des exemples d'herbacées bisannuelles comprennent la carotte, le panais et le séneçon commun; les herbacées vivaces comprennent la pomme de terre, les pivoines, les hostas, les menthes, la plupart des fougères et la plupart des graminées.

L'adjectif "herbacé" :

De nombreux organes de plantes peuvent être qualifiés d'herbacés sans que le végétal au complet soit une herbacée! Ainsi, une tige d'arbre, notamment une jeune pousse sans trop de lignine, peut recevoir cette qualification. Une ligneuse juvénile peut être qualifiée d'herbacée.

En langage courant et populaire, toute plante qui a une valeur culinaire ou médicinale, en ignorant la nature botanique du végétal (herbacée ou ligneuse arboricole), devient herbacée quand une partie de la plante utilisée sont les feuilles, les tiges tendres ou les fleurs. Toutes les autres parties (graines, baies, écorces, racines) d'une plante sont exclues. Une plante aromatique ou une plante médicinale (en phytothérapie) est admise comme herbacée.

En technique de bouturage, une bouture herbacée est réalisée à partir d'une partie de plante non ligneuse. Dans ce cas, le terme herbacé est en opposition stricte à ligneux.

Les herbacées aquatiques :

Une herbacée aquatique est une plante hydrophyte non ligneuse : hormis quelques arbres comme le saule, la plupart des plantes aquatiques sont des herbacées.

Dans les milieux aquatiques, parmi les plantes aquatiques appréciées en aquascape, on peut citer Acorus calamus qui est une herbacée ou, la très prisée plante gazonnante Echinodorus tenellus qui permet d'obtenir un effet de gazon subaquatique.

Les herbacées à croissance rapide :

Certaines plantes herbacées ont une croissance rapide, ou relativement rapide chez les annuelles; ces plantes sont des organismes pionniers, ou des espèces de début de revégétalisation. D'autres forment la végétation principale de nombreux habitats stables, se produisant par exemple dans la couche de sol des forêts, ou dans des habitats naturellement ouverts tels que prairies, savane, steppe, marais ou désert.

En horticulture :

Dans le jargon horticole, outre les annuelles, elles sont le plus souvent considérées comme des plantes vivaces des zones tempérées; le pendant tropical les désigne comme des plantes à feuilles persistantes, à l'exception des bananes qui, en aucun cas, ne peuvent être considérées comme des herbacées!

En botanique :

Les herbacées peuvent être trouvées dans les formes suivantes :les cryptophytes ou géophytes : les plantes dont les organes survivent en mode souterrain, comme la pomme de terre par exemple;les hémicryptophytes : plantes dont une partie survit à la surface durant la mauvaise saison;les hygrophytes : les plantes qui se spécialisent dans les habitats humides;les rhéophytes : plantes qui vivent dans et autour des eaux vives, adaptées à des inondations périodiques;les lithophytes : plantes qui poussent sur ou dans la roche;les épiphytes : plantes qui poussent sur les arbres et autres plantes;les thérophytes : plantes annuelles terrestres, qui ne survivent qu'à une saison de croissance.
Les deux paramètres de "plante à tiges souples ou molles, non ligneuse" et "plante avec tige sans croissance secondaire" sont corrects et sont utilisés par les scientifiques dans leurs travaux, bien que, pour examiner certains cas englobés par ces raccourcis, le profane peut se tromper. À titre d'exemple, la première catégorie comprend des succulentes et de nombreux cactus à port arbustif, certains de taille vraiment impressionnante, comme le Saguaro des États-Unis. La deuxième catégorie comprend tous les monocotylédones, y compris des palmiers et yuccas, à tige clairement ligneuse, mais qui ne possèdent pas de croissance secondaire tout au long de leur cycle de vie.

L'adjectif dromoïde se dit d'un type de plantes herbacées rampantes par rhizomes ou stolons. Une plante stolonifère est dromoïde.

Traduction en anglais de herbacée : herbaceous.
Type : nom commun, adjectif. Genre : féminin.
Antonymes : ligneuse, légumineuse, légume-racine.

Revoir la définition herbacée ... La définition HERBACEE a été vue 11037 fois. Publié le 02/08/2010. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)