Suivez le portail aquariophile:

Définition de bivalve

Que signifie bivalve ?

Définition bivalve

Un bivalve est un type de coquillages parmi les mollusques lamellibranches et les brachiopodes, dont la coquille est formée de deux valves, reliées par une charnière, un ligament corné flexible et un ou deux muscles : les coques, moules, palourdes, praires, tellines, pétoncles, huîtres, couteaux, bénitiers, coquilles Saint-Jacques et de nombreuses autres familles de coquillages de mer sont des mollusques bivalves. Quelques familles vivent dans l'eau douce. La classe Bivalvia comprend diverses espèces comestibles dont beaucoup sont cultivées en conchyliculture et mariculture : les fruits de mer.

La moule est un mollusque bivalve :
Vue des deux valves d'une moule, un mollusque bivalve
En zoologie, les bivalves, au pluriel, est le nom commun donné aux mollusques aquatiques de la classe Bivalvia et ils sont également appelés, de manière réductrice, lamellibranches.

La plupart des bivalves s'enfouissent dans les sédiments, où ils sont relativement à l'abri de la prédation. D'autres se trouvent sur le fond de la mer ou se fixent sur des roches ou d'autres surfaces dures. Quelques-uns s'enfoncent dans le bois, l'argile ou la pierre et vivent à l'intérieur de ces substances. Certains bivalves, comme les coquilles Saint-Jacques, peuvent nager.

La conchyliologie est l'étude scientifique des coquilles de mollusques, mais le terme conchyliologiste est parfois utilisé pour décrire un collectionneur de coquillages.

En zoologie, les mollusques bivalves :


La coquille d'un mollusque bivalve, comme une huître, dont l'huître perlière, est composée de carbonate de Calcium. La majorité des bivalves sont des organismes filtreurs et ils n'ont pas de tête, ni tentacules distincts, mais peuvent avoir une radula (ce n'est pas la majorité). La bouche a des palpes labiaux charnus. Ils respirent par une ou deux paires de branchies, généralement laminaires. Les branchies ont évolué en cténidies, des organes spécialisés utilisés pour l'alimentation et la respiration.

Les coquilles de bivalves offrent une grande variété de tailles, formes, couleurs et dessins gravés sur la surface. La taille varie de coquilles minuscules (2 mm) pour les espèces qui peuvent atteindre 1,5 mètres de long et pesant 250 kg. La coquille a généralement une symétrie bilatérale, avec la charnière se trouvant dans le plan sagittal.

La forme interne et externe du bord antérieur, trifide, du manteau diffèrent selon les espèces. Le pli est le muscle interne, il a une fonction sensorielle moyenne et le muscle externe est associé à la sécrétion de la coquille. La coque est divisée en deux valves fixées à la face dorsale de la charnière, qui est formée par un ligament élastique de conchyoline et sécrété par le manteau; le ligament n'est pas très calcifié, il reste donc souple et élastique. Les muscles du pied des mollusques bivalves peuvent être considérablement réduits selon que l'espèce est sessile ou vagile.

En botanique :


En botanique, un fruit bivalve se dit d'un fruit qui s'ouvre en deux valves, comme par exemples une silique, une gousse comme une gousse de vanille, ou une capsule bivalve.


Anglais : bivalve, Bivalvia. Type : nom commun, adjectif. Genre : masculin.

Revoir la définition bivalve ... La définition BIVALVE a été vue 14262 fois. Publié le 26/08/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)