L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Cyprinus carpio : Carpe commune, carpe miroir, carpe cuir, carpe koï

Cyprinus carpio : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Cyprinus carpio, Carpe commune, carpe miroir, carpe cuir, carpe koï:

La carpe miroir Cyprinus carpio carpio, connue comme la carpe commune ou la carpe cuir, se décline aussi en carpes koïs pour les formes génétiquement contrôlées en carpiculture et cypriniculture. Les carpes communes sont originaires d'Europe, mais ont été largement introduites et se trouvent désormais dans le monde entier, sauf pour les pôles et l'Asie du Nord.
Cyprinus carpio
Cyprinus carpio

La carpe commune Cyprinus carpio se décline en deux sous-espèces, de nombreuses autres sous-espèces ayant été élevées au rang d'espèce comme Cyprinus carpio rubrofuscus est devenue Cyprinus rubrofuscus, etc. La seule autre sous-espèce valide actuellement est la carpe Amour Cyprinus carpio haematopterus mais la FAO et l'IUCN et de nombreux autres organismes ne font plus de distinction en sous-espèce avec Cyprinus carpio, alors qualifiée de carpe sauvage, par opposition à la carpe d'ornement.

Spécimen de C. carpio, forme carpe miroir:
Spécimen de Cyprinus carpio, une carpe miroir
La carpe miroir, anciennement Cyprinus carpio specularis a de grandes écailles longeant le côté du corps, surtout sur le dos, en plusieurs rangées avec le reste du corps nu.

Autre spécimen de C. carpio, forme carpe cuir:
Spécimen de Cyprinus carpio, la carpe cuir
La carpe cuir, historiquement connue Cyprinus carpio coiaceus a avec peu ou pas de zone écaillée sur le dos et une peau épaisse, paraissant comme un cuir tané.

Les carpes sauvages croissent souvent à 30 à 60 cm de longueur et pèsent en moyenne de 0,5 à 4 kg, mais il n'est pas rare pour la carpe commune d'atteindre 15 à 20 kg pour une longueur dépassant 80 cm.

Une grande carpe koï issue de C. carpio:
Une grande carpe koï issue de Cyprinus carpio carpio
Les carpes koïs dérivent surtout de l'ex-sous-espèce Cyprinus carpio communis, la carpe à écailles.

Fiche de maintenance et élevage de Cyprinus carpio:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Cyprinus carpio (Carpe commune, carpe miroir, carpe cuir, carpe koï)? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Les carpes sauvages sont ectothermes, hétérotherme et ont une symétrie bilatérale. On obtient la meilleure croissance quand la température de l'eau varie entre 23 et 30 °C. Le poisson peut survivre à des périodes froides de l'hiver. La salinité jusqu'à environ 5‰ est tolérée. La gamme de pH optimal est de 6,5 à 9,0. L'espèce peut survivre à une faible concentration en oxygène (0,3-0,5 mg/l) ainsi qu'à une sursaturation.

Protocole d'élevage et reproduction Cyprinus carpio:

Comment reproduire C. carpio? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?La reproduction de la carpe commune C. carpio est typique des cyprins: une femelle adulte peut émettre, par diffusion, jusqu'à 300.000 ovules en une seule ponte. Le dimorphisme sexuel ne se contate que chez les carpes matures adultes et les mâles sont généralement distingués des femelles par la plus grande nageoire ventrale. La carpe pratique la polyandrie, se référant à un système d'accouplement dans lequel une femelle s'accouple avec plusieurs mâles au cours d'une saison de reproduction, en comparaison de la polygamie chez les mammifères.

Bien que les carpes fraient généralement au printemps, en réponse à la hausse des températures de l'eau et des précipitations, la carpe peut se reproduire plusieurs fois dans une saison. Dans les opérations commerciales, la ponte est souvent stimulée par un processus appelé hypophysation, où l'extrait pituitaire lyophilisé est injecté dans le poisson. L'extrait d'hypophyse contient des hormones de gonadotrophine qui stimulent la maturation des gonades et la production sexuelle de stéroïdes, pour finalement aboutir à une reproduction accélérée.

Le développement embryonnaire des carpes prend environ 3 jours à 20-23 °C. Dans les conditions naturelles, les jeunes carpillons s'attachent aux substrats. Environ trois jours après l'éclosion, la partie postérieure de la vessie-natatoire.html" class=mot>vessie natatoire se développe, les larves nagent horizontalement, et commencent à consommer des aliments externes avec une taille maximale de 150-180 µm, principalement des rotifères.

Mais si une seule carpe peut pondre plus d'un million d'oeufs par an, leur population reste la même, de sorte que les œufs et les jeunes périssent en même grand nombre. Oeufs et alevins sont souvent victimes de bactéries, les champignons et la vaste gamme de minuscules prédateurs dans le milieu de l'étang. Les alevins qui survivent au stade carpillon puis carpeau sont la proie d'autres poissons comme le brochet et l'achigan, et un certain nombre d'oiseaux y compris les cormorans, les hérons, les harles bièvres et divers balbuzards, mais aussi de mammifères comme la loutre et le vison.

Données scientifiques sur Cyprinus carpio:

Classification et taxonomie de C. carpio:
Classe :Actinopterygii
Ordre :Cypriniformes
Famille :Cyprinidae
Genre :Cyprinus
Espèce :carpio
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1758
Nom scientifique :Cyprinus carpio
Protonyme :Cyprinus carpio
Synonymes :Cyprinus carpio
Noms communs :(fr) Carpe commune, carpe miroir, carpe cuir, carpe koï
(en) Common carp, European carp, Leather carp, Mirror carp, Koi carp
Statut de C. carpio:
Statut de conservation :Vulnérable (VU)
IUCN n° :6181
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Cosmopolite
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de C. carpio:
Maintenance :facile
Volume ou type :Bassin de jardin, étang, mer, océan, la nature!
Taille :40 à 80 cm
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 08/06/2013. 21453 lectures.
Commentaires (via Disqus):