L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Le changement d'eau : explications

Qu'est-ce que le changement d'eau ?

Définition changement d'eau:

Le but d'un changement d'eau en aquarium, en eau douce ou eau salée de mer, permet de conserver des paramètres physico-chimiques stables et les meilleures valeurs possibles pour ceux-ci. Les changements d'eau doivent faire partie de l'entretien régulier de l'aquarium. En relation avec la filtration et son efficacité, la population en poissons et autres pollueurs, les changements d'eau sont indispensables en aquarium.

Un changement d'eau d'aquarium en cours:
Une changement d'eau partiel dans un aquarium
Les changements d'eau réguliers sont la meilleure chose que vous pouvez faire pour votre aquarium d'eau douce, mais faites-le en toute simplicité!


Les techniques et méthodes indiquées pour les changements partiels d'eau s'appliquent aussi pour les paludariums aquatiques, les aquaterrariums, et dans une certaine mesure aux petits bassins de jardin. Le cas particulier de l'aquarium boule (bocal à poisson) est également détaillé.


Pourquoi changer de l'eau d'un aquarium?

Changer de l'eau d'un aquarium, ce qu'on appelle le changement partiel, est une étape à répéter régulièrement, avec une fréquence qu'il est possible de connaître à l'avance. L'objectif des changements partiels d'eau d'un aquarium est de conserver (maintenir) les paramètres de l'azote (ammoniac, nitrites, nitrates), des duretés (GH et KH), du phosphore (phosphates) mais aussi d'autres composés chimiques à des niveaux souhaités.

C'est aussi un moment privilégié pour observer la population piscicole et végétale du bac et contrôler visuellement certains aspects, la température de l'eau par exemple.

Le contrôle hebdomadaire des nitrates est impératif pour la bonne pratique de maintenance d'un aquarium et effectuer un changement partiel de l'eau d'un aquarium.


L'importance des changements fréquents de l'eau:

Le changement d'eau "hebdomadaire" est la chose la plus importante que vous pouvez faire pour assurer à vos poissons et autres organismes vivants demeurent en bonne santé, diminuant ainsi le stress de la captivité. Malheureusement, c'est aussi une étape que certains propriétaires d'aquarium ont tendance à négliger.

Lorsque la vie de tous les jours est bien occupée, l'entretien des écosystèmes que forment un bac communautaire est souvent mis en veilleuse, en attente, pour être abordé plus tard, reporté ou complètement oublié. Le poisson peut mourir en raison de mauvaises conditions de maintenance. Ça vaut la peine de s'y contraindre et c'est l''un des meilleurs moyens de conserver en vie les habitants d'un bac à au moins leur durée de vie présumée, voire souvent plus longtemps lorsque le milieu de vie est "parfait".

Cet article donne un moyen rapide, facile et indolore pour garder l'eau de votre aquarium claire et saine sans passer une heure ou plus de nettoyage chaque semaine, et sans renverser de l'eau sur votre tapis.

Rappelez-vous qu'aucun aquarium ne nécessite aucun entretien, mais avec les bons outils et la planification, beaucoup de tracas peuvent être minimisés.

C'est une bonne idée d'effectuer un nettoyage en profondeur de votre bac environ une fois par mois, ou au moins tous les deux mois. Cela peut consister à enlever toutes les décorations (si vous n'avez pas de plantes vivantes) et les nettoyer, traiter les problèmes d'algues, nettoyer le filtre. Mais ces nettoyages sont très stressants pour les occupants du bac.

Un changement d'eau hebdomadaire n'a pas besoin d'impliquer tout cela, et peut être relativement sans stress pour vous et les êtres vivants captifs. Garder le rythme de votre programme d'entretien des aquariums ne devrait pas être craint!


Combien de litres d'eau changer?

Le volume du changement partiel est établi par mesure de l'augmentation des nitrates (surtout). Les nitrates constituent un bioindicateur de la santé de l'eau d'aquarium: le test NO3 (s'il ne doit y en avoir qu'un seul à la maison) est absolument obligatoire pour l'élevage de poissons, crevettes, escargots mais aussi les plantes d'aquarium. Chacun de ces organismes tolère une certaine dose de nitrates NO3-, mais point trop n'en faut!

Changez environ 10-15% de l'eau régulièrement, chaque semaine habituellement. Si votre aquarium est fortement peuplé en poissons et que le volume (en rapport avec le pourcentage) ne suffit, augmentez la fréquence des changements plutôt que le volume changé. Dans tous les cas, évitez de dépasser 20% pour un seul changement.

Comptez 10% du volume brut d'un aquarium d'eau douce; par exemple 6 litres pour un nano-aquarium de 60 litres bruts; sinon, comptez 10% du volume net. Le volume net est calculé en retirant 20% du volume brut; le Volume Net égal à Volume Brut x 0,8, soit 48 litres avec un 60 litres. Dans ce cas, faîtes un changement de 12,5% (25% de plus que pour le volume brut), soit aussi 6 litres environ.


Quand faire un changement d'eau?

La meilleure façon de déterminer la fréquence et la périodicité d'un changement d'eau d'aquarium consiste à mesurer les nitrates NO3 avec un test NO3. D'une part, connaître cette valeur est importante globalement, d'autre part, c'est cette valeur notamment qu'on cherche à contrôler avec les changements d'eau: elle est donc indispensable.

La fréquence variera quelque peu, en fonction de nombreux facteurs. Les aquariums plus petits et fortement peuplés (voire en surpopulation) nécessiteront des changements d'eau plus fréquents que les aquariums plus grands et peu peuplés.

Si les NO3 sont bas (moins de 5 mg/l) et n'augmentent pas (cas idéal): inutile de changer de l'eau du bac, et effectivement, elle va rester cristalline (en dehors de tout composé qui jaunit -racine, tourbe, Catappa, sol nutritif au début, etc.- ou verdit l'eau) dans cette hypothèse.

Cas beaucoup moins idéal: l'eau du robinet (sans utiliser d'eau osmosée) est très chargée en nitrates; il faut donc aussi mesurer les nitrates NO3 de l'eau du robinet après l'avoir laissée reposer 3-4 heures dans un récipient pour que la température soit celle de la pièce: les tests sont sensibles à la température, il faut plus de 18 °C.


Quel matériel pour changer de l'eau?

Pour effectuer proprement un changement d'eau partiel dans un aquarium, il faut se munir de matériel propre et spécifique à cette opération:le premier matériel est un récipient de stockage de l'eau retirée du bac, typiquement un seau de 10 litres par exemple. Ce récipient permet d'enlever l'eau de l'aquarium.Si vous n'utilisez pas d'eau osmosée, un second récipient devient nécessaire pour stocker l'eau à introduire dans le bac.Un système de siphon pour retirer l'eau du bac (siphon avec une poire d'amorçage ou simple tuyau avec la bouche servant d'aspiration de départ).Un conditionneur d'eau en cas d'emploi d'eau du robinet.Un combiné-chauffant pour les cas urgents afin de réchauffer l'eau de changement rapidement: il est possible d'employer le chauffage de l'aquarium avec quelques précautions (être sûr qu'il est éteint -débranché- depuis plus de 5 minutes).Une bonne serpillière pour protéger le sol des projections d'eau, gouttes, etc. Cela améliorera votre CAF (coefficient d'acceptation féminin) ou CAM (coefficient d'acceptation masculin) avec votre conjoint ou vos parents pour les plus jeunes. Un chiffon en coton (pas de microfibres!), une éponge, voire une serviette éponge, peuvent compléter la panoplie de matériels pour effacer toutes les traces d'eau.


Comment effectuer un changement d'eau en aquarium?

Effectuer un changement d'eau partiel demande une petite préparation préalable: cela ne se fait pas sur un coup de tête (sauf urgence vitale pour les habitants du bac dans le principe du "tout pour le tout").

Attention aux micros-poissons! Comme l'eau est aspirée assez puissamment, il faut être prudent de ne pas aspirer les petits poissons, dont les alevins, ou les petites crevettes d'aquarium. Si vous des alevins ou des crevettes aquarium qui se reproduisent, placez une épuisette en sortie du tube d'aspiration: elle permet de récupérer avec de moindres dommages les "aspirés" par accident.


Le premier changement d'eau:

Le premier changement d'eau est toujours stressant mais il ne diffère en rien de tous ceux qui interviendront ensuite. Dans tous les cas, il doit être fait après le cyclage aquarium, c'est-à-dire que le premier cycle de l'azote est établi, un peu après le pic de nitrites.


Cas du gros changement d'eau:

Parfois, il est utile de réaliser un gros changement d'eau (plus de 30%) d'un seul coup, généralement parce que les paramètres de l'eau de l'aquarium sont très mauvais, ou parfois après un traitement contre une maladie. Si l'emploi d'une eau exempte de nitrates devient primordiale, grâce à un osmoseur par exemple, la technique reste identique mais avec un contrôle supplémentaire: la température de l'eau réintroduite dans le bac doit être strictement la même température de l'eau que celle enlevée. Il ne doit pas y avoir de choc thermique qui amènerait la maladie des points blancs.


Cas de l'aquarium boule:

Même si la boule aquarium (gros bocal) n'est vraiment pas idéale pour la maintenance de n'importe quel poisson, notablement pour le pauvre poisson rouge en bocal, force est de constater que cette mauvaise pratique de l'aquariophilie persiste. Autant savoir comment faire au mieux avec les boules aquariums pour limiter les (héca)tombes.

Si vous ne disposez pas d'un test colorimétrique pour tester la valeur des nitrates NO3, il faut changer un peu assez souvent. Le bocal aquarium ne dispose généralement pas de système de filtration: toutes les impuretés et polluants restent dans le bocal sans espoir d'être réduits par un nombre suffisants de bactéries dénitrifiantes.

Mieux vaut changer 2 fois par semaine de petites quantités d'eau sale qu'une seule fois par un volume plus important. Cela prend seulement quelques minutes, c'est rapide et simple; ne vous privez pas de ces mini-changements.

Il est évident que les moyens à mettre en oeuvre doivent être simples: une bouteille d'eau de 1,5 litres vide suffit pour stocker l'eau potable du robinet quelques heures. Il est déconseillé de bouger la boule manuellement, même si cela semble facile:Enlevez l'eau avec une louche, un verre ou tout autre petit conteneur dont les dimensions permettent de récupérer l'eau sale.Préparez le changement partiel au moins la veille: remplissez la bouteille vide (ou plusieurs si le volume de la boule est supérieur à 8 litres) en laissant 3-4 cm d'air au-dessus de la surface de l'eau (ne la remplissez pas totalement).Laissez cette bouteille près de l'aquarium au moins une nuit complète (mais 24 heures, c'est mieux).Ne fermez surtout pas la bouteille, il doit pouvoir y avoir des échanges gazeux avec l'air atmosphérique (si possible sans fumées, sain).Une fois l'eau déchlorée par son stockage de 18-24 heures, effectuez le changement. L'eau dans la bouteille sera à la même température (de la pièce) que celle de l'aquarium et ne contiendra plus (beaucoup) de chlore très, mais vraiment très, nocif pour la faune et la flore aquatique.


Informations sécurités (avec l'électricité):

Par principe de précaution, il faut couper l'électricité de tout appareil en relation avec l'eau de l'aquarium! C'est une sécurité élémentaire pour prévenir tout accident (dangereux). En résumé, débranchez toutes les prises de l'aquarium, y compris l'éclairage aquarium!!! Le combiné-chauffant peut se retrouver hors d'eau et se fendre (avec les chauffages en verre) ou dysfonctionner (chauffages électroniques) et créer un court-circuit.

Lors du renouvellement de l'eau, il y a presque obligatoirement des éclaboussures et des projections d'eau: celles-ci peuvent atteindre une prise électrique, un embout de tube fluo, etc., et aboutir à un court-circuit.


Réemploi de l'eau d'aquarium d'eau douce:

L'eau retirée de l'aquarium est composée de divers ingrédients non toxiques pour les plantes vertes, notamment des nitrates favorables à la croissance des plantes terrestres. L'eau du bac peut servir pour l'arrosage des plantes d'intérieur en toutes saisons ou d'extérieur au printemps, en été et en automne (mais pas durant l'hiver), évitant ainsi le gaspillage d'une eau précieuse. Ce réemploi évite l'achat d'engrais pour plantes vertes, et constituent ainsi une économie (tant financière qu'écologique).

Attention: l'eau doit toutefois être saine et ne pas contenir de produits (résidus d'un traitement) médicamenteux.

L'eau sale peut être jetée sur une pelouse le soir en été pour éviter une sécheresse par exemple, mais aux beaux jours, utilisez-la pour arroser vos légumes dans votre potager.

Bien sûr, jeter l'ancienne eau dans l'évier ou les toilettes ne pose aucun problème, mais le réemploi est également un effort pour la conservation des ressources naturelles, un geste écologique accessible à tout aquariophile soucieux de l'écologie.

Voir les synonymes de changement d'eau.
Revoir la définition changement d'eau ... La définition CHANGEMENT D'EAU a été vue 1225 fois. Publié le 23/05/2018. Modifié le .