L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de coupe-faim

Que signifie coupe-faim ?

Définition coupe-faim:

Un coupe-faim est un anorexigène, une substance, médicament ou alicament qui a la propriété de causer une satiété alimentaire, souvent associé à un effet amaigrissant ou amincissant. La faim est souvent une sensation plus psychologique que réelle car le corps a tendance à vouloir stocker des réserves.

Des extraits de konjac constituent un excellent coupe-faim:
Le konjac est un coupe-faim
Trouvé en gélule, le konjac est un coupe-faim officinal sans danger avec l'espèce Amorphophallus konjac. La poudre contenue dans les gélules, ou sous d'autres formes (ampoules buvables par exemple), évite le grignotage, amène plus rapidement à satiété au cours d'un repas.


Processus d'action des coupe-faims:

Par nature, les organismes complexes comme les animaux, surtout ceux qui ont des possibilités de créer des réserves (ceci exclut les poissons) pour affronter les mauvaises saisons, celles de diète alimentaire, et les périodes de famine, ont tendance à créer (inconsciemment, mais c'est le cerveau qui le dicte comme un réflexe biologique) des réserves en stockant des graisses et des sucres.

Le cerveau envoie alors des signaux chimiques indiquant que l'organisme doit apporter de la nourriture, même s'il n'en a pas besoin dans l'immédiat: il se prémunit pour un futur moins abondant. L'équilibre d'un régime alimentaire et une activité physique quotidienne sont les premiers soin du corps.

Lorsqu'une sensation de faim se fait sentir, hors des repas surtout, l'usage de coupe-faims est légitime, surtout si la prise de poids doit être maîtrisée. Il faut donc tromper le cerveau en lui envoyant un signal, à notre tour, indiquant qu'il n'y a aucune nécessité de manger "maintenant". C'est le rôle des coupe-faims, éviter les fringales et/ou manger trop richement en graisses saturées, trop sucré, trop salé, etc. Cela n'empêche pas l'absorption d'aliments contenant tous les acides aminés et les minéraux indispensables à une bonne forme physique.

Le coupe-faim aide à ne pas subir, à "dompter", à tromper ces sensations parfois tenaces de faim. Certaines plantes, ou mélanges et préparations basées sur des plantes, et certains aliments permettent de juguler ces envies de manger, façon fringales.


Plantes coupe-faim:

Plusieurs plantes médicinales ont des propriétés à effet coupe-faim. Il faut impérativement les choisir avec une origine certifiée en provenance de l'agriculture biologique (logo AB) pour obtenir des plantes saines et non polluées par diverses sources chimiques qui pourraient amoindrir le potentiel de leur substance active anorexigène.

Le jus de noni, un puissant antioxydant biologique et une bonne plante amaigrissante, apporte cette sensation de satiété. La noix de pin, un ingrédient habituel du pesto en cuisine italienne, agit comme un coupe-faim.

Parmi les algues, le fucus, en gonflant dans l'estomac, amène une satiété qui évite de trop manger au cours des repas. Ces plantes agissent aussi comme stomachique.

Le fruit du pommier, la pomme, malgré son apport en sucre (fructose, mieux assimilable que le glucose) est un fruit coupe-faim dans la journée.


Aliments coupe-faim:

Nombre de produits dérivés du lait, notamment les yaourts et, mieux encore, le fromage blanc, sont des coupe-faims idéaux, évidemment sans ajout de sucre, de confiture ou de miel pour les consommer. Le formage blanc contient surtout de l'eau et est très peu calorique, il sert facilement de coupe-faim en journée, et le soir aussi, moment auquel il est vivement conseillé de ne manger ni gras ni sucré (surtout pas de sucre en soirée!).

Les soupes, potages, uniquement constituées de légumes (donc sans apport de graisses saturées), sont aussi très peu caloriques, encore une fois avec une forte proportion d'eau. Les soupes amènent facilement à la satiété, évitant de manger trop et, par conséquent, sert de coupe-faim.

Le blanc d'oeuf, riche en protéines et en acides gras essentiels, mais aussi avec des micronutriments qui demandent une longue digestion (en faisant travailler plus notre système digestif avec pour conséquence une plus grande dépense énergétique et "brûlage" de calories), est un bon coupe-faim, même en soirée. Le blanc d'oeuf (mais moins le jaune plus gras) stimule la biosynthèse de sucres (dérivés du glucose), entraînant une action coupe-faim. Mangez du blanc d'oeuf dur à l'apéro (sans alcool...) ou en entrée, vous mangerez moins ensuite.

Le poisson blanc est un bon aliment coupe-faim: il apporte des protéines et tous les bienfaits souhaités pour une alimentation équilibrée (nombreuses vitamines A, B, D...). Toutefois, évitez les poissons gras comme le saumon le soir (surtout les poissons d'élevage).

Revoir la définition coupe-faim ... La définition COUPE FAIM a été vue 68 fois. Publié le 29/09/2017. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):