L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Mytilus edulis : Moule bleue, Moule de bouchot

Mytilus edulis : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Mytilus edulis, Moule bleue, Moule de bouchot:

La moule de bouchot Mytilus edulis est un bivalve marin très commun. La moule bleue est parfois considérée comme cosmopolite mais ses habitats se regroupent sur les deux côtes de l'océan Atlantique, la mer Méditerranée, la Manche, la mer Baltique et la mer du Nord. De la famille des mytilidés, les moules bleues sont comestibles et soumises à un usage commercial et intensif en mytiliculture.
Mytilus edulis
Mytilus edulis

La moule bleue Mytilus edulis est un mollusque comestible du complexe edulis. La moule bleue Atlantique est originaire de la côte nord-américaine de l'océan Atlantique, mais se trouve mélangée avec M. trossulus dans le Nord de l'Etat du Maine.

En Europe, on trouve la moule bleue dans l'Atlantique, en France, sur la côte de la Nouvelle-Zemble et l'Islande, mais pas dans la mer Baltique. En France et dans les îles britanniques, cette espèce vit, parfois en s'hybridant, avec M. galloprovincialis, et est aussi parfois mélangée avec M. trossulus. Une lignée génétiquement distincte de M. edulis est présente dans l'hémisphère sud, et a été attribuée à la sous-espèce Mytilus edulis platensis, la moule chilienne.

Les moules bleues sont des invertébrés de zone boréale tempérée qui vivent dans le domaine intertidal attachés aux roches et autres substrats durs par de solides (et un peu élastique) structures filiformes appelées byssus, sécrétées par les glandes de byssus situés dans le pied de la moule.

Des moules bleues Mytilus edulis sur roche:
Des moules bleues Mytilus edulis sur roche
Au naturel, Mytilus edulis est une moule communautaire qui s'accroche sur un substrat dur tel que les roches de zone intertidale.

La forme de l'enveloppe, la coquille en deux valves, est de forme triangulaire et allongée avec des bords arrondis. La coque est lisse avec une sculpture de lignes de croissance concentriques fines mais pas de nervures rayonnantes. Les coquilles de cette espèce sont de couleur violette, bleue ou parfois de couleur brune, parfois avec des rayures radiales. La surface extérieure de chaque valve de la coquille est couverte par le periostracum qui, comme érodé, expose une couche calcitique de couleur prismatique.

Les moules bleues sont semi-sessiles, ayant la capacité de se détacher et se rattacher à une surface permettant au mollusque de se repositionner par rapport à la position de l'eau.

Les moules bleues sont des filtreurs et jouent un rôle vital dans les estuaires en éliminant les bactéries et les toxines.

Mytilus edulis est généralement récoltée pour la nourriture humaine dans le monde entier, à partir de deux sources: sauvages et d'élevage. Les moules sont un aliment de base de nombreux plats de fruits de mer à la cuisine variée espagnole (notamment en Galice), portugais, français, néerlandais, belge et italien. Les moules de bouchot sont également couramment utilisées comme animaux de laboratoire. Les moules bleues ont été également récoltées par les peuples autochtones d'Amérique du Nord.

Fiche de maintenance et élevage de Mytilus edulis:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Mytilus edulis (Moule bleue, Moule de bouchot)? Quels paramètres choisir?

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?Les moules bleues forment parfois des amas ou agrégats d'individus lorsque la densité de population est des moules est faible. Les moules s'attachent les unes aux autres par l'intermédiaire de brins de protéines de collagène appelés byssus. Les agrégats sont observés principalement dans les domaines d'implantation de court terme. On suppose que les moules forment ces agrégats pou accroître le succès de reproduction dans les populations de faible densité. Cette hypothèse, cependant, n'a pas encore été prouvée de façon concluante.

Des raisons alternatives possibles pour le comportement communautaire, exploité en mytiliculture par une culture sur des bouchots, comprennent une action résistante aux vagues et en augmentant le débit d'eau à travers les siphons de la moule. L'importance du comportement est sa relation à la formation de bancs de moules à partir des champs de moules. Les bancs de moules sont des populations de moules denses persistantes. Les bouchots forment généralement des champs d'élevage qui persistent assez longtemps pour établir une population dense. Ainsi, dans les zones où les moules bleues sont menacées, comme la mer des wadden, il est d'une grande importance d'améliorer la survie des champs denses de moules, dont les agrégats de moules sont le composant principal.

Protocole d'élevage et reproduction Mytilus edulis:

Comment reproduire M. edulis? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?Les moules bleues ont des sexes séparés. Une fois le sperme et les ovules entièrement développés, les éléments de la reproduction sont libérés dans la colonne d'eau pour la fécondation. Bien qu'il existe environ 10 000 spermatozoïdes par ovule, de fortes proportions d'ovules déposés par la moule bleue ne sont jamais fécondés. Aussi peu que 1% des larves atteindront l'âge adulte, la majorité des larves de M. edulis sont mangées par des prédateurs avant d'achever leur métamorphose complète.

La stratégie de reproduction de la moule bleue est caractéristique de planctotrophes, en minimisant les nutriments dans la production d'œufs à la portion congrue, ils sont capables de maximiser le nombre de gamètes produits. Si les moules adultes sont stressés pendant le début de la gamétogenèse, le processus est arrêté! Ce phénomène est bien pris en compte en mytiliculture. Quand la moule bleue est stressée, elle résorbe ses gamètes. La viabilité des larves est également affectée par les conditions environnementales des géniteurs: des températures élevées de l'eau, des polluants et une rareté de la nourriture, lors de la production des gamètes vont conduire à une probable réduction de la viabilité en conséquence d'un manque de lipides dans les réserves nutritives distribuées aux œufs.

Le développement larvaire d'une moule peut durer de 15 à 35 jours en fonction des conditions environnementales telles que la salinité et le température, ainsi que l'emplacement. Les larves moulières provenant du Connecticut évoluent normalement à 15-20 ° C , mais à 15 °C le développement normal se produit à des salinités entre 15 et 35 ppm et 20 à 35 ppm à 20 °C.

La première étape du développement est l'embryon cilié, qui en 24 heures après la fertilisation former le trochophore. A ce stade, bien que mobile, l'embryon est toujours tributaire du vitellin jaune pour les éléments nutritifs. Caractérisé par une bouche fonctionnelle et un tube digestif, le stade véligère a également des cils qui sont utilisés pour filtrer la nourriture ainsi que participer à la propulsion. Une coque translucide mince est sécrétée par une glande spécialisée formant la charnière droite notable de la coquille prodissoconque I. Le véligère continue à croître formant la coquille prodissoconque II. Au cours du stade final de développement, des ocelles photosensibles et le pied allongé grâce à une glande du byssus sont formés.

Une fois le pédivéligère entièrement développé, les pieds s'étendent et entrent en contact avec le substrat. Le premier contact avec le substrat est lâche. Si le substrat est approprié, la larve se métamorphose dans la forme juvénile, plantigrade, et fixe son byssus. La moule restera dans cet état jusqu'à atteindre 1 à 1,5 mm de longueur. Cet attachement est la condition sine qua non pour la fondation de populations de moules bleues. Dans les environnements abrités, de grandes masses forment parfois des lits qui offrent abri et nourriture à d'autres invertébrés. Les byssus sont sécrétés par les glandes à byssus situées dans le pied de la moule, et sont constitués de protéines polyphénoliques qui sont des protéines qui servent de bio-adhésif.

Données scientifiques sur Mytilus edulis:

Classification et taxonomie de M. edulis:
Classe:Bivalvia
Ordre:Mytiloida
Famille:Mytilidae
Genre:Mytilus
Espèce:edulis
Rang:Espèce
Descripteur:Linné
Année description:1758
Nom scientifique:Mytilus edulis
Protonyme:Mytilus edulis
Synonymes:Mytilus abbreviatus, Mytilus borealis, Mytilus edulis pusillus, Mytilus elegans, Mytilus grunerianus, Mytilus minganensis, Mytilus notatus, Mytilus pellucidus, Mytilus retusus, Mytilus subsaxatilis, Mytilus ungulatus, Mytilus variabilis, Mytilus vulgaris, Perna ungulina
Noms communs:(fr) Moule bleue, Moule de bouchot
(en) Blue mussel
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Océan Atlantique, Mer Méditerranée
Continent d'origine:
Abondance:Courant
Maintenance de M. edulis:
Maintenance:facile
Volume ou type:Nano-aquarium
Auteur: wistiti57. La fiche Mytilus edulis a été vue 6750 fois. Publié le 29/07/2013. Modifié le .