Que signifie fossile ?

Définition fossile:

Un fossile est un reste ou une empreinte d'un être vivant conservé dans les dépôts sédimentaires. Ou encore, les fossiles sont des débris pétrifiés de plantes ou d'animaux du passé géologique. La transformation se fait au cours de la fossilisation. Lorsque le fossile est de grande taille, il est appelé un macrofossile.

Le fossile (dents surtout) du requin Carcharodon hubbelli:
Un requin fossile
Certains fossiles, notamment chez les poissons cartilagineux comme un requin, sont trouvés par leurs dents, constituées d'un matériau pouvant subir la fossilisation.


Certains animaux vivants, comme les coélancanthes, les limules, les triops, etc., sont appelés des fossiles vivants, car leur origine est très ancienne et certains de ces êtres vivants sont déjà retrouvés à l'état fossile.

Les plantes fossiles existent aussi, car des traces de ces espèces sont trouvées à l'état fossile, notamment pour certaines fougères, mais aussi le célèbre ginkgo biloba. La tourbe est obtenue par une pré-phase à la fossilisation.

Par exemple pour la farine, voir farine fossile, et de nombreux autres termes sont associés au principe de vieil âge comme une nappe d'eau appelée nappe fossile, ou de l'eau fossile... En stratigraphie, voir le fossile stratigraphique.

Plus complètement, les fossiles sont les restes excavés ou les signes de l'activité des organismes passés. Ces restes, conservés dans les roches sédimentaires, peuvent avoir subi des transformations dans leur composition (par diagenèse) ou des déformations (par métamorphisme dynamique) plus ou moins intenses. La science qui traite de l'étude des fossiles est la paléontologie. Au sein de la paléontologie, la paléobiologie étudie les organismes du passé (entités paléobiologiques), connues seulement par leurs restes fossiles, la biochronologie qui étudie la vie de ces organismes et la taphonomie qui traite des processus de fossilisation.

Tout au long de l'histoire, et avant, dans la préhistoire, l'homme a trouvé des fossiles, des restes d'êtres vivants pétrifiés par les minéraux avec lesquels ils étaient en contact. Ce sont ces minéraux qui ont remplacé ou conservé leur forme extérieure.

Les fossiles les plus anciens sont les stromatolites, constitués de roches formées par la précipitation et la fixation du carbonate de Calcium, grâce à l'activité bactérienne. Ces derniers ont été connus grâce à l'étude des stromatolites actuels, produits par des tapis microbiens. La formation de Gunflint contient d'abondants microfossiles largement acceptés comme résidus microbiens.

Il y a plusieurs sortes de fossiles. Les plus communs sont les restes d'ammonites (Ammonoidea), les escargots ou les os transformés en pierre. Beaucoup d'entre-eux montrent tous les détails originaux de l'escargot ou de l'os, même examinés au microscope. Les pores et autres petits espaces dans sa structure sont remplis de minéraux.

Les fossiles ne montrent généralement que les parties dures de l'animal ou de la plante: le tronc d'un arbre, la coquille d'un escargot ou les os d'un dinosaure ou d'un poisson osseux (ichtyofossile). Certains fossiles sont plus complets: ils enregistrent une plus grande quantité d'informations paléobiologiques. Si une plante ou un animal est enterré dans un type particulier de boue qui ne contient pas d'oxygène, certaines parties molles peuvent également être conservées sous forme de fossiles (cas des mammouths).

Enfin, les substances chimiques incluses dans les sédiments qui dénotent l'existence de certains organismes qui les possédaient ou qui les produisaient exclusivement doivent également être considérées. Ils représentent la limite extrême de la notion de fossile (marqueurs biologiques ou fossiles chimiques). Par exemple, les icnofossiles sont des traces de dépôts, traces, oeufs, nids, bioérosion ou tout autre type d'impression. Ils sont l'objet d'études de la paléo-oncologie.

Voir les synonymes de fossile.
Revoir la définition fossile ... La définition FOSSILE a été vue 11457 fois. Publié le 19/09/2007. Modifié le .