L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de malnutrition

Que signifie malnutrition ?

Définition courte : La malnutrition est une condition qui résulte d'une mauvaise alimentation, avec un régime alimentaire dans lequel les nutriments sont soit insuffisants, soit excessifs, de sorte que le régime alimentaire provoque des problèmes de santé. Une forme particulière est la malnutrition protéino-énergétique.

Définition malnutrition

Il existe trois types de malnutrition avec la malnutrition par excès ou surnutrition, répandue dans les pays riches, et la malnutrition par manque, une sous-alimentation ou dénutrition, principalement dans les pays pauvres. Une autre forme est la malnutrition protéino-énergétique qui qualifie un régime alimentaire déséquilibré, qui ne tient pas à la quantité, mais à la qualité de l'alimentation.

La malnutrition est le résultat obtenu en raison de :Un apport insuffisant ou une assimilation anormale des calories libérées dans la circulation du métabolisme, comme le résultat d'une alimentation mal exécutée par l'organisme.La consommation excessive d'énergie.Une altération du métabolisme associé à des maladies génétiques intrinsèques.

Les divers modes de malnutrition :

La malnutrition par excès, la surnutrition, est le résultat d'un déséquilibre entre l'excès de consommation d'énergie et les calories consommées. Il peut résulter de causes génétiques ou environnementales (alimentation trop abondante). Cela conduit à des problèmes de surpoids et d'obésité.

La malnutrition par manque ou insuffisance, la sous-alimentation ou la dénutrition, surtout dans les pays pauvres, est le résultat, en durée prolongée, de défauts dans la nutrition, ou une réduction de l'apport ou de l'absorption de protéines, de minéraux, de vitamines ou de calories. Elle conduit à des problèmes d'anorexie.

L'étiologie de la sous-alimentation :

Parmi les causes les plus courantes de sous-alimentation, ou dénutrition, elles comprennent certains troubles mentaux tels que la dépression, ou des infections telles que la tuberculose ou la malignité de certaines maladies comme la cachexie, ou encore des causes nosocomiales telles que la nutrition parentérale totale. La malnutrition par défaut (manque, insuffisance) se produit aussi dans le cas des patients atteints d'un hypercatabolisme grave, en cas de brûlures, escarres...; elle intervient également après des thérapies, par exemple chez les patients sous restriction hydrique (insuffisance cardiaque congestive, dialyse...).

Dans certains pays, la malnutrition est étroitement liée aux conditions socio-économiques du peuple (famine, faim), qui est souvent ajoutée l'extrême jeunesse des mères (pour les enfants).

De nombreuses études ont tenté de déterminer les facteurs de risque affectant la malnutrition dans les pays du tiers monde : tous sont liés à des conditions de pauvreté dans le pays, et le niveau de scolarité des parents.

Selon l'Organisation des Nations Unies sur le droit à l'alimentation (rapport de 2000 à 2008), la mortalité due à la malnutrition représentait 58% de la mortalité totale en 2006; ainsi, dans le monde, environ 62 millions de personnes meurent chaque année, toutes causes confondues de morts combinées. En 2006, plus de 36 millions de personnes sont mortes de faim ou de maladies dues à des carences de micronutriments.

Les symptômes de la dénutrition :

La personne est à risque de malnutrition si au moins un de ces signes cliniques existe au niveau corporel :une perte de poids involontaire, avec perte de 10% du poids corporel habituel en seulement quelques semaines-mois;un poids corporel inférieur à 90% du poids idéal pour la taille;un IMC calculé inférieur à 18,5.
Parmi les symptômes de la malnutrition par manque, il y a :Une faiblesse générale, l'anorexie, l'anémie, les ulcères, la diarrhée, la pigmentation de la peau, perdre de muscles et la perte de poids;Des cheveux cassants, des ecchymoses faciles, des éruptions exfoliantes en partie aux membres inférieurs du corps;Des yeux atteints de cécité nocturne, de sécheresse oculaire, une ophtalmoplégie et des taches maculaires;Un sens du goût réduit, du saignement gingival et des inflammation avec gingivite;Une confusion neurologique, une neuropathie périphérique, une ataxie cérébelleuse, la perte de sens de la position (dans l'espace).
En laboratoire, les tests révèlent une albumine sérique réduite et un temps élevé de prothrombine. Des déficits spécifiques peuvent être variés en fonction du type de la vitamine absente dans l'alimentation du sujet.

Il a également été montré que la malnutrition dans l'enfance peut provoquer des changements permanents intervenant et se poursuivant à l'âge adulte. Une étude de 2011 qui a pris en compte 7845 femmes qui ont été exposées à la famine de 1944-45 aux Pays-Bas, et qui à cette époque étaient âgées de 0 à 21 ans, a montré une incidence similaire d'une augmentation des maladies cardiovasculaires en proportion avec l'ampleur de la malnutrition issue du jeune âge. Étonnamment, dans la même étude, les sujets exposés à la malnutrition ont rapporté une diminution du risque d'accident vasculaire cérébral; ce chiffre a été lié à une diminution de la prévalence de l'hypertension dans le groupe qui a subi la famine.

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction malnutrition en anglais : malnutrition, malnourishment.
Synonyme malnutrition : dénutrition, surnitrition, sous-alimentation.

Revoir la définition malnutrition ... La définition MALNUTRITION a été vue 460 fois. Publié le 10/02/2017. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)