L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de rhizosphère

Que signifie rhizosphère ?

Définition rhizosphère:

Une rhizosphère définit le volume sédimentaire où la croissance des micro-organismes est directement influencée par l'activité des racines et des rhizomes, souvent par l'échange de composés avec les plantes. La rhizosphère est la partie du substrat immédiatement au contact des racines vivantes et elle est sous l'influence directe de ces dernières.

Elle est ainsi la partie du sol en contact avec les racines ou qui en subit l'influence. Cette zone comprend la majorité des organismes du sol car ils bénéficient des exsudats racinaires.

Les champignons et bactéries en interactions avec la rhizosphère forment une symbiose avec les racines des plantes qui favorisent l'apport en éléments nutritifs, la tolérance au gel et à la protection contre les agents pathogènes. Connu sous le nom de mycorhizes, elle constitue des réseaux physiques de communication qui permettent un mouvement de nutriments entre les micro-organismes et les plantes, et même parmi les plantes avec présence de mycéliums obligatoires.

Un exemple de rhizosphère efficace est formé par les mycorhizes entre Vicia faba (une légumineuse produisant des fèves) et Glomus intraradices, par l'intermédiaire des réseaux mycéliens (constitué du mycète Rhizophagus irregularis) qui établissent un pont de communication entre les plantes, ce qui permet aux plantes qui ont été attaqués par les pucerons d'envoyer des signaux pour empêcher les plantes voisines qui ne l'ont pas été de se protéger chimiquement.

La rhizosphère contient de nombreuses bactéries qui se nourrissent de cellules végétales élastiques, appelées rhizodéposition, et les protéines et les sucres sont libérés par les racines. Les protozoaires et les nématodes qui paissent sur les bactéries sont également plus abondants dans la rhizosphère. Ainsi, une grande partie du cycle des nutriments et de la suppression des maladies (pathogénie) nécessaire aux plantes se produit immédiatement à côté des racines.

La rhizosphère constitue un microbiome racinaire, ne s'étendant généralement guère au delà de 10 à 20 de la racine.

Il faut noter que les bactéries fixant l'azote dans la rhizosphère de certaines plantes, comme le riz, présentent des cycles diurnes qui imitent le comportement des plantes et tendent à fournir plus d'azote à fixer pendant les stades de croissance lorsque la plante présente une forte demande d'azote (nitrates).

Bien que cela dépasse la zone de la rhizosphère, il faut noter que certaines plantes sécrètent des substances allélopathiques provenant de leurs racines qui inhibent la croissance d'autres organismes et empêchent les mycorhizes.

Voir les synonymes de rhizosphère.
Revoir la définition rhizosphère ... La définition RHIZOSPHERE a été vue 9283 fois. Publié le 20/04/2009. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):