Suivez le portail aquariophile:

L'éco-aquarium : explications

Qu'est-ce que l'éco-aquarium ?

Anglais : cheap aquarium. Type : nom commun, adjectif. Genre : masculin.

Définition éco-aquarium

Un éco-aquarium, ou aquarium low-tech, permet de dépenser moins avec un aquarium d'eau douce ou d'eau de mer. La gestion économique et écologique d'un aquarium, qui rappelons-le, est un écosystème complet, mais captif, passe forcément par l'étude de la synécologie du biotope miniature qui est créé au sein d'un conteneur fonctionnant en circuit fermé. L'éco-aquarium accueille volontiers des micros-poissons.

Exemple d'un éco-aquarium "low-tech" :
Un éco-aquarium low tech d'eau douce
L'éco-aquarium fonctionne avec du matériel d'aquarium le plus simple possible, du matériel de base à coût peu cher.

La maintenance d'un éco-aquarium passe par les plantes d'aquarium :
La base de maintenance d'un aquarium est bien connu, car ce mini-biotope est régi par le azote.html" title="cycle de l'azote" class=mot>cycle de l'azote. Il faut donc considérer les interactions existantes entres les diverses parties constituantes d'un éco-aquarium : le sol ou substrat, le décor ou hardscape, les végétaux ou les plantes aquatiques d'aquarium, la qualité du système de filtration et, bien sûr, les éléments polluants comme les poissons, les crevettes, les escargots, ...

Les plantes aquatiques pour aquarium sont biologiquement consommatrices d'azote et de phosphore, et en cela, elles participent évidement aux divers cycles du vivant dans un écosystème d'aquarium. Comme le principe même d'un éco-aquarium est de rester avec peu de matériel, y compris pour la filtration biologique, il est judicieux, voir indispensable, de bien penser à la plantation aquatique, non en terme d'aquascaping mais bien en termes d'utilitaires.

Pour cela, il faut faire appel à des plantes aquarium à croissance rapide, dans toutes les strates de l'aquarium. Il y a alors quelques plantes, faciles et connues des aquariophiles qui se détachent du lot avec des plantes à tiges comme Bacopa monnieri ou Bacopa caroliniana, et l'une des plus exploitées avec la cornifle Ceratophyllum demersum.

On n'oubliera pas des plantes gazonnantes comme la fameuse Hemianthus callitrichoides, la "HC" en langage aquariophile. La HC est une plante idéale pour l'avant-plan. Elle se propage rapidement une fois établie, et avec des paramètres valables en aquarium, la croissance est régulière, et peu importe l'environnement avec les autres plantes. Cette plante est assez gourmande en engrais et aime un sol riche bien qu'il soit tout à fait possible d'obtenir une croissance avec du sable inerte. Mais dans ce dernier cas, elle pousse assez lentement dans le sable, mais toujours de façon constante : c'est cela qui nous intéresse en éco-aquarium, une croissance régulière pour déterminer la consommation en produits du cycle de l'azote.

La croissance émergée semble être meilleure que submergée, avec les feuilles étant légèrement plus légères que les feuilles submergées. Elle peut aussi être cultivée en épiphyte attaché à une racine de bois trempée dans l'eau pour une filtration de type hydroponique. C'est donc une plante polyvalente.

Dans un nano-aquarium planté, correctement éclairé, n'hésitez pas à fournir un tapis végétal à votre substrat de fond, typqiuement de la variété spécifique de la plante citée précédemment avec la HC (variété "Cuba"), pour améliorer les capacités de retraitement biologique interne de certains produits azotés car les plantes consomment tout autant des nitrites et des nitrates que les bactéries qui décomposent les résidus et reliefs polluants comme les excréments (fèces), les restes de de nourriture, etc.

Notions d'éco-nano-aquarium :
Une question sur la gestion des nano-aquariums de façon écologique met clairement le doigt sur les limites d'un nano-aquarium dépourvus de tout équipement, et sur la fragilité des équilibres "écologiques", ou biologiques, qui doivent s'y installer durablement et même lutter contre chaque gaz à effet de serre qui peut être présent dans une pièce de vie habituelle. Le principe même du nano-aquarium économique implique une gestion très sévère des paramètres de l'eau et leurs mesures devront être nombreuses.

S'il a été démontré par des spécialistes de ce type de maintenance qu'il était possible de maintenir durablement des crevettes (ou quelques très petits poissons) dans des "éco-nano aquariums", cela implique effectivement un entretien rigoureux, la maintenance d'une sous-population en terme de densité et une surveillance attentive et très régulière de tout ce qui se passe dans ce petit monde. Ce type de maintenance minimaliste existe déjà dans un nano-aquarium marin récifal, même si celui-ci ne contient que des coraux mous. Inutile de vouloir y conserver, ne serait-ce qu'un seul poisson rouge, ces poissons deviennent grand et poulluent énormément.

Comme on le dit si facilement, le concept d'éco-aquarium implique pas ou peu de filtration : mais un peu de filtration est une sorte de ceinture de sécurité indispensable pour les nano aquariums. Cela permet d'une part de compenser les déficiences du milieu à éliminer les composés organiques toxiques, avec une plantation de plantes aquatiques pas assez dense, présence trop importantes d'escargots, de gastéropodes, qui certes, consomment et enfouissent certains déchets, mais en produisent une quantité non négligeable en retour et viennent parfois à mourir en grand nombre en cas de manque de nourriture, surtout dans de tout petits volumes peu peuplés provoquant ainsi une présence excédentaire de matière organique en décomposition... là encore, tout est question d'équilibre ! L'apparition d'algues neuves est souvent un bon indicateur, déjà tardif, de déséquilibre. Et d'autre part, cela permet d'assurer un minimum de mouvements d'eau, favorisant à la fois les échanges gazeux de surface et limitant les risques de développement de voile bactérien.

Il est donc conseiller d'installer un petit filtre, à exhausteur par exemple (il en existe de petits modèles très efficaces par rapport à leur encombrement et tout à fait supportables d'un point de vue esthétique) plutôt qu'équipé d'un moteur. Il s'agit bien entendu là d'une petite entorse au concept séduisant de l'éco-aquarium, mais il faut se rappeler que plus un volume d'eau est petit, plus il est physiquement et chimiquement instable et qu'il est donc légitime de se doter d'une petite marge de sécurité, quand bien même elle serait d'ordre technologique. Les changements d'eau réguliers et d'un volume approprié (3 litres toutes les semaines par exemple sur 10 litres d'eau douce) restent bien entendu indispensables.

La présence d'un couvercle présente deux inconvénients : elle limite le renouvellement de l'air présent à la surface de l'aquarium qui est donc censé assurer les échanges gazeux avec ce dernier, mais elle filtre aussi une bonne partie des rayonnements indispensables aux plantes de l'aquarium. Or, la bonne santé de la plantation est essentielle au bon fonctionnement de ce genre d'aquarium. Vous pourriez d'ailleurs envisager d'étoffer un peu votre plantation en ajoutant un peu de plantes flottantes et quelques petits pieds d'Anubias nana ou autres fixés à la racine de Mopani. L'ajout de plantes flottantes aurait aussi pour avantage de limiter les risques de voir les crevettes sauter hors de l'eau sous l'effet de la panique, mais bien entendu, celles qui voudraient véritablement partir en exploration. Ces quelques conseils vous permettront de profiter au mieux de votre mini-espace de nature et de ses occupants!

L'éco-aquarium pour poisson combattant :
S'il existe une solution idéale de peuplement piscicole d'un petit aquarium économique, il s'agit bien du poisson combattant du Siam. Franchement facile, les souches commerciales trouvées dans les boutiques d'aquariums concernant ce poisson, le mâle surtout, sont de maintenance très facile. Les poissons mâles commercialisés dans les boutiques sont généralement âgés de 4 mois car ils ont alors atteint leur plénitude pour acquérir leurs belles nageoires.

Dans un si petit volume, classiquement ce qu'on appelle un nano-aquarium, il sera inutile de vouloir faire intégrer un poisson chat, même les poissons-chats nains que sont les Corydoras (le volume de 10-15 litres est toutefois fortement déconseillé), bien trop remuants et nécessitant du calme, sans agresseur comme pourrait le devenir un poisson combattant trop entreprenant ! Par ailleurs, ces poissons fouilleurs remettent en suspension des particules du sol qui peuvent incommoder le poisson-combattant.

Le poisson combattant aux grandes nageoires très développées est un assez piètre nageur, si bien qu'il n'a pas besoin de beaucoup de place. Par ailleurs, trop d'eau ou plus simplement dit, un aquarium trop volumineux deviendrait presque un handicap pour une telle forme de poisson. En effet, les nageoires largement trop développées pour certaines variétés et formes, comme les half-moon par exemple, empêchent littéralement les déplacements rapides du poisson : le coup de queue typique d'un poisson de pleine eau pour bondir sur une proie ou, au contraire, échapper à un prédateur, devient physiquement, anatomiquement, impossible.

Un nano-éco-aquarium d'eau douce est le plus facile, le plus rentable reste l'utilisation d'un bac de 10 ou 20 litres rectangulaire. Les aquariums rectangulaires sont en général plus efficace pour l'entretien que des formes hexagonales ou des boules, qui ont moins de surface pour oxygéner l'eau. L'ajout d'un petit filtre extérieur ou intérieur convient bien sur 20 litres, et un petit combiné chauffant peut être utile si la pièce contenant le nano-bac n'est pas trop chauffée elle-même. Un couvercle avec éclairage est facultatif si vous n'ajoutez pas de plantes, sinon un simple SPOT fluocompact suffira sur un volume jusque 30 litres. Ajouter un substrat composé de gravier et de sable de rivière avec une pièce intéressante de bois flotté ou des gros rochers. Un bel habitant pour cette installation serait un mâle Betta splendens. Finalement, il suffit d'effectuer des changements d'eau hebdomadaires, 25% du volume à chaque changement avec de l'eau déchlorée, si possible de l'eau osmosée pure et il faut garder le filtre propre par un entretien sommaire régulier.

Revoir la définition de éco-aquarium ...

Suggestions d'articles
Commentaires (via Disqus)
La définition ECO AQUARIUM a été vue 10278 fois. Publié le 24/03/2015. Modifié le .
Intégrer la définition éco-aquarium :