L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Liste taxonomique des familles de l'ordre Lamiales

L'ordre Lamiales (Lamiales) fait partie de la classe Magnoliopsida (Magnoliopsidés).
Classe : Magnoliopsida

   

Ordre : Lamiales

vignette espèce de LamialesLes plantes dicotylédones de l'ordre Lamiales ont été appelées des Scrophulariales. Selon les classifications, les deux ordres coexistent encore dans la sous-classe des astéridées. Il y a environ 24000 espèces, réparties en une vingtaine de familles. Certaines espèces sont économiquement importantes avec la lavande, les lilas, les oliviers, le jasmin, le frêne, le teck, le muflier, le sésame, le psyllium, et un certain nombre d'herbacées de table tels que la bourrache, la verveine, la menthe, le basilic et le romarin.

Chez les Lamiales, les espèces présentent généralement les caractéristiques distinctives suivantes : les fleurs ont des corolles bilabiées, symétriques et bilatérales; les fleurs ont quatre pétales fusionnés dans un tube; l'ovaire supère est composé de deux carpelles fusionnés. Les espèces de Lamiales appartient à la lignée sympétale des plantes à fleurs, dans le groupe euastérien des angiospermes.

Il y a surtout des plantes herbacées, certains taxons sont des arbres et des arbustes. Il y a aussi des plantes parasites et des carnivore.html" title="explications plante carnivore" class=mot>plantes carnivores. La plupart ont des feuilles opposées, mais elles peuvent être, rarement, alternes ou verticillées. La plupart des fleurs, hermaphrodites, ont habituellement deux ou quatre étamines. Chaque fleur contient principalement deux carpelles, rarement jusqu'à cinq. La plupart ont un ovaire divisé en septum de quatre chambres, chacune contenant un ovule.

L'ordre est très hétérogène par un nombre important de caractères techniques et moléculaires qui sont toutefois communs dans toutes ses familles. Par exemple, les carbone.html" title="explications hydrate de carbone" class=mot>hydrates de carbone sont stockés sous forme d'oligosaccharides et non pas comme de l'amidon, les feuilles se sont spécialisés avec des stomates, et les plantes produisent souvent des flavones oxygénés et d'autres produisent des composés chimiques uniques. Les espèces sont assez facilement reconnaissables car elle incluent habituellement des feuilles opposées, avec la présence fréquente de poils glandulaires et les fruits sont principalement capsulaires.

Beaucoup de membres de l'ordre ont des fleurs bilatéralement symétriques (corolles de forme irrégulière avec un seul plan de symétrie), avec moins d'étamines que de pétales. Chez beaucoup d'espèces, la corolle a deux lèvres, la lèvre supérieure étant composée de deux pétales et la plus basse de trois. Le nombre de pétales dans chaque lèvre n'est parfois pas évident. Les lèvres peuvent être de la même taille, ou bien elles peuvent être nettement plus grandes. Un renflement vers le haut dans la partie centrale de la lèvre inférieure est prononcé dans certaines espèces, telles que Antirrhinum majus chez lequel il ferme la gorge de la corolle. La base de la corolle peut porter un éperon projeté vers l'arrière, comme chez Cymbalaria muralis, les linaires Linaria, les lentibulaires ou utriculaires Lentibularia et les grassettes Pinguicula. Cet éperon est le site de production de nectar.

Familles de l'ordre Lamiales, les Lamiales :

, les boraginacées; , les lamiacées, labiacées; , les orobranchacées; , les plantaginacées;