L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Description du genre Amphiprion (poissons) et ses espèces

Le genre Amphiprion (Poissons-clowns) :

vignette AmphiprionLe genre Amphiprion décrit par Bloch & J. G. Schneider en 1801, de la sous-famille Amphiprioninae, des poissons, contient 29 espèces et variétés décrites dans le guide des espèces. Le nom vernaculaire français est Poissons-clowns, Les poissons-clowns appartiennent à la famille Pomacentridae. Depuis 2010, vingt-neuf espèces composent ce genre des poissons-clowns, auxquelles s'ajoute un trentième poisson-clown avec Premnas biaculeatus. Le bien connu Nemo est une des espèces de ce genre.

Dans la nature, en mer, les amphiprions forment un mutualisme symbiotique avec une anémone de mer. Selon les espèces, les poissons-clowns sont globalement jaune, orange, rougeâtre ou noirâtre, et les barres blanches ou des taches permettent de les distinguer. Le plus grand Amphiprion peut atteindre une longueur de 15 centimètres, tandis que le plus petit ne dépasse guère 6-7 cm.

Les poissons-clowns sont omnivores et peuvent se nourrir de nourriture non digérée de leurs anémones d'accueil, et en compensation, le poisson-clown fournit de la matière fécale, des nutriments faciles à absorber,à l'anémone de mer. Les poissons-clowns se nourrissent principalement de petits invertébrés du zooplancton de la colonne d'eau, comme les copépodes et les larves de tuniciers, avec une petite partie de leur régime alimentaire incluant des algues, à l'exception de A. perideraion qui se nourrit principalement d'algues. Ils peuvent consomment également les tentacules de leur anémone hôte en cas de disette prolongée.

Il existe plusieurs théories sur la façon dont les poissons-clowns peuvent survivre au poison de leur anémone de mer :

  • La couche de mucus des poissons peut être basée sur des sucres plutôt que des protéines. Cela signifierait que les anémones ne parviennent pas à reconnaître le poisson comme source potentielle de nourriture et ne décochent leurs nématocystes, des organites en forme de harpon contenant un sac à venin.
  • La coévolution de certaines espèces de poissons-clowns avec des espèces spécifiques d'anémones d'accueil peut avoir permis l'acquisition d'une immunité aux nématocystes et les toxines de leur anémone hôte. L'expérimentation a montré que A. percula peut développer une résistance à la toxine de Heteractis magnifica, mais il n'est pas totalement protégé, car il a été démontré expérimentalement que le poisson meurt quand sa peau, dépourvue de mucus, a été exposée à des nématocystes de son hôte.

Dans un groupe de poissons-clowns, il y a une hiérarchie stricte de dominance : le plus grand et le plus agressif des poissons est une femelle, unique par anémone de mer. Seuls deux poissons-clowns, un mâle et une femelle, dans un groupe se reproduisent par fécondation externe. Les poissons-clowns sont hermaphrodites séquentiels, ce qui signifie qu'ils naissent mâles, et quand ils grandissent, le poisson dominant devient femelle. Si la femelle dominante est retirée du groupe (mort dans la nature), le mâle principal, généralement le plus grands et le plus dominants des mâles deviendra une femelle en quelques jours. Les mâles restants seront déplacés d'un cran dans la hiérarchie.

Le genre Amphiprion appartient à la sous-famille Amphiprioninae. L'espèce type du genre est Amphiprion ephippium (Lutianus ephippium).

Liste des espèces des poissons Amphiprion (Poissons-clowns) :

miniature Amphiprion akallopisos
;
Poisson-clown sans parure, Moufette;
miniature Amphiprion akindynos
;
Poisson-clown de la barrière de corail;
miniature Amphiprion allardi
;
Poisson-clown d'Allard;
miniature Amphiprion barberi
;
Poisson-clown de Barber;
miniature Amphiprion bicinctus
;
Poisson-clown à deux bandes;
miniature Amphiprion chagosensis
;
Poisson-clown de Chagos;
miniature Amphiprion chrysogaster
;
Poisson-clown de l'île Maurice;
miniature Amphiprion chrysopterus
;
Poisson-clown à nageoires orange;
miniature Amphiprion clarkii
;
poisson-clown de Clark;
miniature Amphiprion ephippium
;
Poisson-clown rouge à selle;
miniature Amphiprion frenatus
;
Poisson-clown tomate;
miniature Amphiprion fuscocaudatus
;
Poisson-clown des Seychelles;
miniature Amphiprion latezonatus
;
miniature Amphiprion latifasciatus
;
Poisson-clown de Madagascar;
miniature Amphiprion leucokranos
;
Poisson-clown à casque blanc;
miniature Amphiprion mccullochi
;
Poisson-clown de McCulloch;
miniature Amphiprion melanopus
;
Poisson-clown de feu;
miniature Amphiprion nigripes
;
Poisson-clown des Maldives;
miniature Amphiprion ocellaris
;
Nemo, Poisson-clown à trois bandes, Amphiprion ocellé;
miniature Amphiprion omanensis
;
Poisson-clown d'Oman;
miniature Amphiprion pacificus
;
Poisson-clown du Pacifique;
miniature Amphiprion percula
;
Poisson-clown perchot du Pacifique, Nemo;
miniature Amphiprion perideraion
;
Poisson-clown à collier;
miniature Amphiprion polymnus
;
Clown à selle blanche;
miniature Amphiprion rubrocinctus
;
miniature Amphiprion sandaracinos
;
Poisson-clown jaune;
miniature Amphiprion sebae
;
Poisson-clown de Seba;
miniature Amphiprion thiellei
;
Poisson-Clown de Thielle;
miniature Amphiprion tricinctus
;
Poisson-clown à trois raies;

Commentaires (via Disqus)