L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Amphiprion bicinctus : Poisson-clown à deux bandes

Amphiprion bicinctus : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Amphiprion bicinctus, Poisson-clown à deux bandes

Le poisson-clown à deux bandes Amphiprion bicinctus atteint une taille respectable adulte de l'ordre de 14 cm. On évitera donc son introduction dans un aquarium trop petit. Les descriptions de ce poisson clown offrent une livrée à dominante jaune-orangé à brun-orangé, avec deux bandes verticales blanches (d'où le nom d'espèce et le nom commun), bordées d'un liséré sombre. La première s'étend directement en arrière des globes oculaires. La seconde joint le milieu de la dorsale.html" class=mot>nageoire dorsale et l'insertion de la nageoire anale. La région ventrale est la plupart du temps plus claire que la région dorsale.
Amphiprion bicinctus
Amphiprion bicinctus

En mer Rouge, il n'existe aucune confusion possible d'Amphiprion bicinctus avec un autre poisson clown. C'est en effet l'unique espèce de poisson-clown présente en Mer Rouge. Le biotope, en milieu naturel, est classique des poissons-clowns car ce pomacentridé vit toujours en association avec des anémones de mer, avec une zonation verticale allant de la surface à une trentaine de mètres de profondeur; c'est de toutes façons, la zone de vie d'une anémone de mer à poisson-clown.

Longtemps considéré endémique de mer Rouge, il était depuis longtemps également présent dans le golfe d'Aden dans l'océan Indien. Assez récemment, Amphiprion bicinctus a également été vu dans l'archipel de Chagos, en plein milieu de l'océan Indien. Sa parenté avec Amphiprion chagosensis ne fait guère de doute. Bref, cette notion d'endémisme de cette espèce n'a plus aucune base scientifique depuis plus de 30 ans mais reste incongrument dans la croyance populaire???

A propos de la biologie, Amphiprion bicinctus s'associe à cinq espèces d'anémones de mer : Entacmaea quadricolor, Heteractis magnifica, Heteractis crispa, Heteractis aurora et Stichodactyla gigantea. L'association qui unit un poisson-clown et une actinie est une symbiose stricto-sensu. Les poissons se nichent au sein des tentacules urticants du cnidaire et jouissent d'une protection hors-pair contre leurs prédateurs. Eux-aussi sont utiles à "leur" anémone, qu'ils protègent contre les agressions de poissons qui se nourrissent strictement de tentacules d'actinies (diverses espèces membres du genre Chaetodon).

L'immunité face aux tentacules des cnidaires s'acquiert progressivement dès le stade juvénile, par le biais de très brefs contacts avec les tentacules. Au terme de la phase d'accoutumance, le poisson est protégé grâce à une substance chimique présente dans le mucus enrobant son épiderme. Le poisson n'est pas véritablement immunisé face aux nématocystes : le rôle de la substance chimique consiste à éviter les détériorations des cellules du derme du poisson.

Fiche de maintenance et élevage de Amphiprion bicinctus

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Amphiprion bicinctus (Poisson-clown à deux bandes) ? Quels paramètres choisir ?

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?Les amphiprions vivent toujours en couple (au minimum), une unique femelle au sein d'un groupe étant la dominante; c'est physiquement le plus grand et le plus fort poisson de l'anémone occupée. La différence de taille avec les mâles n'est pas aussi marquée qu'avec certaines autres espèces que notre Amphiprion bicinctus. Dans la photo suivante, un couple évolue dans une Entacmaea quadricolor :

Amphiprion bicinctus en couple

Lorsque Amphiprion bicinctus évolue au sein d'un groupe d'mer.html" class=mot>anémones de mer Heteractis magnifica, les colonies peuvent comporter de nombreux individus, tous mâles avec une hiérarchie établie par la femelle dominante.

groupe d'Amphiprion bicinctus dans des anémones de mer Heteractis magnifica

En aquarium d'eau de mer récifal, à défaut de lui procurer une anémone de mer symbiotique, il est préférable de fournir de bonnes cachettes. A l'âge adulte, surtout si un couple s'est formé, il devient totalement intolérant à l'égard des autres poissons et rappelons que cette espèce atteint 14 cm!

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Facile à conserver, pendant la période d'acclimatation, il mange volontiers des petits crustacés et, par la suite, toute autre nourriture de nature animale.

Protocole d'élevage et reproduction Amphiprion bicinctus :

Comment reproduire A. bicinctus ? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever ?La reproduction est maîtrisée en aquarium, et les juvéniles, jusqu'à une taille de 11 mm, sont de couleur sombre avec 3 bandes transversales blanches : une en arrière de l'oeil, une sur le flanc, et une sur la queue. Les bandes centrales postérieures s'étendent sur la partie molle de la dorsale.html" class=mot>nageoire dorsale et de la nageoire anale. Lorsqu'ils atteignent une taille de 36 mm, les jeunes perdent leur coloration foncée et deviennent orange-clair ou brun-clair tandis que la bande blanche de a queue disparaît. Chez les adultes, la 2e bande n'atteint plus la nageoire dorsale.

Données scientifiques sur Amphiprion bicinctus

Classification et taxonomie de A. bicinctus :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Perciformes
Famille :Pomacentridae
Sous-famille :Amphiprioninae
Genre :Amphiprion
Espèce :bicinctus
Rang :Espèce
Descripteur :Rüppell
Année description :1830
Nom scientifique :Amphiprion bicinctus
Protonyme :Amphiprion bicinctus
Noms communs :(fr) Poisson-clown à deux bandes
(en) Twoband anemonefish, Two-banded anemonefish
Statut de A. bicinctus :
FishBase n° :11837
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Mer Rouge, Archipel de Chagos
Abondance :Rare
Maintenance de A. bicinctus :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :11 à 14 cm
pH de l'eau :7,8 à 8,5
Température eau :23 à 28 °C
Auteur: bedotia, dernière modification le , publié le 20/03/2010. 15510 lectures.
Commentaires (via Disqus)