L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Echinacea purpurea : Échinacée pourpre

Echinacea purpurea : fiche plante pour plantation, culture, multiplication.

L'échinacée pourpre Echinacea purpurea, en provenance historique d'Amérique du Nord, est une superbe plante vivace utilisée comme plante médicinale comme stimulant immunitaire recommandé pour augmenter les défenses contre les maladies infectieuses; comme plante ornementale qui atteint le mètre de hauteur, elle est à planter en massif.

Description de Echinacea purpurea, Échinacée pourpre:

L'échinacée pourpre Echinacea purpurea, ou Rudbeckia purpurea, est une espèce de plante terrestre, une Astéracée officinale originaire d'Amérique du Nord. De nature vivace, ses grandes fleurs pourpres, roses, rouges, oranges, blanches... ornent et enjolivent un jardin fleuri, surtout plantée en massif en plein soleil.
Echinacea purpurea
Echinacea purpurea

L'échinacée Echinacea purpurea est une plante ornementale et médicinale de culture facile; elle permet de créer des champs ou des massifs remplis de superbes grandes fleurs permettant de créer des bouquets de fleurs de toute beauté et grandioses car l'échinacée pourpre est excellente en fleurs coupées. Cette plante à fleurs est érigée, dressée avec des tiges lisses de 50 à 100 cm. L'échinacée pourpre est un ajout approprié à un jardin typé prairie et attrayante dans les compositions florales, mais elle peut devenir une espèce envahissante. Cette herbacée a des racines noires au goût épicé.

Les feuilles, rugueuses et dispersées, deviennent petites vers le haut de la tige. Ses feuilles sont entières et lancéolées à trois nervures. Les fleurs, parfois couleur lavande, se trouvent isolément au sommet des tiges et ont des centres épineux, d'un brun violacé et d'un dôme, et des rayons tombants. Les fleurs externes sont des ligules stériles de membre étroit et d'environ 3 cm de long; ils sont roses ou violets. Les fleurs centrales sont tubulaires et jaune pâle et hermaphrodites.

L'échinacée pourpre, une médicinale vivace:
L'échinacée pourpre est une plante vivace
L'échinacée pourpre Echinacea purpurea est une plante vivace, ou pérenne, également appelée rudbeckie pourpre. Franchement mellifère, les papillons, les abeilles et autre insectes et certains oiseaux affluent chaque été sur les sommités fleuries, sources de nectar.

Au fur et à mesure que la fleur approche de sa transformation en fruit, les pétales tombent de plus en plus. Le réceptacle est épineux et le fruit est un akène tétragonal demi-centimétrique, jaunâtre, avec une couronne de dents plus ou moins acérées et des stries longitudinales.

Echinacea purpurea contient plusieurs substances, telles que des polysaccharides, des dérivés de l'acide caféique (y compris l'acide chicorique, de chicorée), des alkylamides et des glycoprotéines. La plante est importante économiquement, pour le commerce pharmaceutique en phytothérapie. Il est prétendu que toutes les parties de l'échinacée pourpre stimulent le système immunitaire.

Fiche de culture de Echinacea purpurea:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Echinacea purpurea (Échinacée pourpre)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Echinacea purpurea:

Comment planter E. purpurea? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?En jardinage, l'échinacée pourpre se cultive dans un sol profond et bien drainé en plein soleil. Elle tolère la sécheresse, la chaleur, l'humidité et les sols pauvres, mais il ne faut jamais tenter de la cultiver à l'ombre, même partielle. Plante rustique, elle accepte des hivers gélifs à -15 °C.

L'entretien se résume surtout à couper les tiges pour favoriser la floraison et réduire l'auto-ensemencement. De plus, la coupe des tiges florales prolonge la floraison en évitant d'épuiser trop rapidement la plante.

L'échinacée est proposée dans le commerce sous diverses couleurs, avec une multitude de variétés, des cultivars issus de sélection dont quelques-uns sont remarquables:La variété Echinacea purpurea Magnus a de grandes fleurs:
Une échinacée pourpre de variété Echinacea purpurea magnus à grandes fleurs
Le cultivar Magnus (Echinacea purpurea Magnus) a toujours des fleurs couleur pourpre, mais de plus grandes dimensions que le plant botanique naturel. "Magnus" est une plante vivace avec des feuilles étroitement ovales et des inflorescences jusqu'à 10 cm de large, avec des rayons rose foncé pendants et un cône central brun-orange.
La variété Echinacea purpurea Tomato Soup a des fleurs rouges tomates:
La variété rouge tomate Echinacea purpurea tomato soup
Le cultivar Tomato Soup de l'échinacée propose des fleurs rouge, couleur soupe de tomate.
La variété Echinacea purpurea Orange:
La variété orangée Echinacea purpurea orange
Le cultivar Orange affiche des grandes fleurs couleur orange, de clair à sombre.
La variété Echinacea purpurea Alba a des fleurs blanches:
La variété blanche Echinacea purpurea alba
Les fleurs de Echinacea purpurea Alba sont blanches, d'un blanc pur, mais l'échinacée continue à avoir le coeur foncé pourpre.
La variété Echinacea purpurea White swan est blanchâtre:
La variété blanchâtre Echinacea purpurea white swan
Le cultivar White Swan, littéralement cygne blanc est moins blanc que la variété Alba; le blanc de White Swan est moins pur, plus terne.

Le culture se fait préférentiellement dans un sol riche en humus bien drainé en plein soleil. Un paillis sec est recommandé en hiver. Laisser les plantes former des touffes substantielles car elles ne sont pas favorables à la transplantation.

Les échinacées subissent peu de problèmes, mais l'oïdium, les taches bactériennes et la moisissure grise peuvent toujours survenir (rarement). Les charançons de la vigne peuvent se nourrir de racines.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Echinacea purpurea:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?Les graines peuvent être semées à l'extérieur à la fin de l'automne ou entreposées, stratifiées et semées au printemps. La collection de semences se fait en automne: rassemblez les fruits adultes à l'automne et ouvrez-les pour en extraire les graines. Une traitement des semences avec une stratification humide à froid pendant deux mois améliore la germination.

Les fluctuations de température diurnes, qui aident à mettre fin à la dormance, favorisent la germination. La graine germe habituellement en 10-21 jours à 25 °C. Piquer les semis dans des pots individuels une fois qu'ils sont assez grands pour être manipulés et les cultiver dans la serre pour le premier été. Ensuite, planter les jeunes plants à la fin du printemps ou au début de l'été de l'année suivante et leur donner une certaine protection contre les limaces au moins jusqu'à ce qu'ils soient établis.

Les plantes peuvent être multipliées en faisant des divisions racinaires (boutures racinaires) au début du printemps (ou en octobre dans un cadre froid), mais la division semble stimuler le développement de trop de tiges et trop peu de fleurs.

Les plus gros massifs peuvent être replantés directement dans leurs positions permanentes, bien qu'il soit préférable de mettre en massif des touffes plus petites et de les cultiver dans un cadre froid jusqu'à ce qu'elles s'enracinent bien.

Les boutures faites à partir de racines de la taille d'un crayon deviendront des plantes à la fin de l'automne ou au début de l'hiver. Les boutures de pousses basales au printemps peuvent être enracinées lorsqu'elles sont traitées avec des hormones d'enracinement, comme de l'eau de saule par exemple.

Informations encyclopédiques (Échinacée pourpre):

Qu'est-ce que E. purpurea a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Les propriétés médicinales de l'échinacée pourpre E. purpurea sont variées mais l'échinacée est considérée comme le détoxifiant le plus efficace en phytothérapie occidentale pour les systèmes circulatoire, lymphatique et respiratoire. Son utilisation a également été adoptée par la médecine ayurvédique.

Echinacea purpurea est proposée en teinture-mère, préparée avec les racines.

Effectivement, en usage médicinal, un extrait semble améliorer le nombre de globules blancs. L'échinacine (substance spécifique aux échinacées) empêche les bactéries de former l'enzyme hyaluronidase, ce qui contribue à rendre les cellules plus sensibles à l'infection. C'est un antibiotique naturel doux. De petites quantités prises quelques fois par jour valent mieux qu'une grande dose.

Les plantes de ce genre étaient probablement les plantes médicinales les plus fréquemment utilisées par les amérindiens de l'Amérique du Nord. Ils ont eu un très large éventail d'applications et beaucoup de ces utilisations ont été confirmées par la science moderne. Cette espèce est la plus facilement cultivée du genre et a donc été plus généralement adoptée pour ses usages médicinaux. La plante a un effet stimulant général sur le système immunitaire et est largement utilisée dans les traitements modernes à base de plantes médicinales. En Allemagne, plus de 200 préparations pharmaceutiques sont fabriquées à partir d'échinacée. Il y a eu des doutes sur la capacité de l'organisme à absorber les ingrédients médicinaux par voie orale (les injections intraveineuses étant considérées comme le seul moyen efficace d'administrer la plante), mais des recherches récentes ont démontré une absorption significative des applications administrées par voie orale.

Les racines et la plante entière sont considérées comme particulièrement bénéfiques dans le traitement des plaies, des brûlures, etc., possédant une activité semblable à la cortisone et antibactérienne. La plante a été utilisée par les Indiens d'Amérique du Nord comme une application universelle pour traiter les morsures et les piqûres de tous les types d'insectes. Une infusion de la plante a également été utilisée pour traiter les morsures de serpent.

La racine est adaptogène, altérative, antiseptique, aphrodisiaque, dépurative, diaphorétique, digestive, sialagogue. Elle est récoltée à l'automne et séchée pour une utilisation ultérieure. Les pharmacopées approuvent généralement l'échinacée pour le rhume, la toux et la bronchite, les fièvres et le froid, les infections des voies urinaires, l'inflammation de la bouche et du pharynx, augmentent la résistance aux infections, aux plaies et aux brûlures.

Les feuilles sont directement comestibles en salade mais sans grand intérêt gustatif.

Attention à une utilisation prolongée! Il y a une possible suppression de l'immunité avec l'usage habituel. Des doses élevées supérieures à 1000 mg peuvent causer des étourdissements. L'utilisation de cette herbe médicinale pendant 10-14 jours est recommandée mais doit être suivie d'une courte pause.

Les effets secondaires comprennent des effets gastro-intestinaux et des réactions allergiques, y compris des éruptions cutanées, une augmentation de l'asthme et une anaphylaxie potentiellement mortelle.

Données scientifiques sur Echinacea purpurea:

Classification et taxonomie de E. purpurea:
Classe :Magnoliopsida
Ordre :Asterales
Famille :Asteraceae
Sous-famille :Asteroideae
Tribu :Heliantheae
Genre :Echinacea
Espèce :purpurea
Rang :Espèce
Descripteur :(Linné) Moench
Année description :1794
Nom scientifique :Echinacea purpurea
Basionyme :Rudbeckia purpurea
Synonymes :Brauneria purpurea, Echinacea intermedia, Echinacea serotina, Echinacea speciosa, Helichroa purpurea, Rudbeckia purpurea
Noms communs :(fr) Échinacée pourpre
(en) Eastern purple coneflower, Hedgehog coneflower, Purple coneflower
Acheter Echinacea purpurea:
Prix moyen :7,50
Fourchette de prix :3,50 à 16,90
Statut de E. purpurea:
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Amérique du Nord
Continent d'origine :Amérique du Nord
Abondance :Courant
Maintenance de E. purpurea:
Maintenance :facile
Végétation :Vivace
Type :Rhizome
Croissance :Rapide
Éclairage :Très intense
Taille :70 à 100 cm
pH du sol :6,0 à 7,5
Dureté du sol :3 à 15 °GH
Température :-15 à 30 °C
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 11/11/2017. 201 lectures.
Commentaires (via Disqus):