L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de floraison

Que signifie floraison ?

Définition floraison:

En botanique, la floraison est la formation puis l'épanouissement d'une fleur ou d'une inflorescence, suivie de la période durant laquelle les fleurs restent épanouies. La floraison est le moment où l'inflorescence des plantes est alors la plus développée, l'étape de floraison est suivie par la défloraison. La floraison concerne les plantes à fleurs, les angiospermes, mais aussi les algues pour lesquelles la floraison est appelée bloom.

Les étapes de floraison du pissenlit avec sa défloraison:
La floraison du pissenlit
La floraison du pissenlit consiste en diverses étapes, commençant par le bourgeonnement (pré-floraison), la floraison elle-même, puis la défloraison après la pollinisation, et enfin la fructification si la fleur a été pollinisée.


Le processus de floraison est appelé anthèse. Par origine étymologique, l'écriture fleuraison est parfois trouvée.

Les fleurs et les fruits des plantes à fleurs vont et viennent dans le cadre de leur cycle de vie. Certaines plantes à fleurs n'ont même pas de tiges ni de de feuilles tout le temps (cas de la colchique Colchicum autumnale). Les fruits et légumes que nous mangeons viennent de différentes parties du cycle de vie de diverses plantes, comme les racines, tiges, feuilles, fleurs, fruits et graines.

Les périodes de floraison sont variable et différentes selon l'espèce, la qualité des saisons, la zone géographique..., mais les floraisons, globalement interviennent au printemps et en été. La pleine floraison est la meilleure étape pour les pollinisateurs qui vont participer à la reproduction sexuée de la plante à fleurs.

La floraison fait référence à la période de propagation des plantes monocotylédones.

Une orchidée militaire Orchis militaris en pleine floraison:
La floraison de l'orchidée militaire
La floraison varie selon chaque espèce, permettant parfois de caractériser une plante à fleurs. L'orchidée militaire, présente en France, fleurit en milieu de printemps.

Le nombre d'espèces de plantes à fleurs, donc capables de floraisons, est estimé entre 250 000 à 400 000. Cela se compare à environ 12 000 espèces de mousses ou 11 000 espèces de ptéridophytes, montrant que les plantes à fleurs sont beaucoup plus diversifiées. La diversité des plantes produisant une floraison n'est pas uniformément répartie. Presque toutes les espèces appartiennent aux eudicotylédones (75%), monocotylédones (23%), et magnoliidées (2%). Les 5 clades restants contiennent un peu plus de 250 espèces au total, soit moins de 0,1% de la diversité des plantes à fleurs, réparties entre 9 familles.


Processus de floraison (anthèse):

Avant l'ouverture de la fleur, celle-ci forme un bouton qui correspond aux boutons d'hivernage. Ici les tasses (bractées, involucres...) servent de protection. Le processus d'ouverture peut être réalisé à travers différents mécanismes:accumulation d'ions réversible. Cela a été démontré sans équivoque avec la gentiane de Koch Gentiana kochiana.mort cellulaire programmée dans des zones définies des pétales.Perte d'eau pendant le jour et remplissage pendant la nuit. Il y a, entre autres choses, chez le compagnon blanc Silene latifolia, qui fleurit de nuit, et dont les pétales s'enroulent le jour en raison de la perte de liquide.Différents taux de croissance à l'extérieur et à l'intérieur des feuilles de la fleur. Chez la tulipe, l'intérieur des feuilles a une croissance optimale avec une température inférieure de 10 °C à celle de l'extérieur conduit à une ouverture le matin et à la fermeture le soir.
L'augmentation de la pression de turgescence, qui résulte pour l'essentiel de l'augmentation de la concentration en sucre après la dégradation des glucides de poids moléculaire élevé (par exemple, l'amidon des roses ou les fruits des hémérocalles Hemerocallis) est un facteur important dans la production de pétales. En conséquence, une extension de la paroi cellulaire s'ensuit, mais l'abandon du rôle des hormones végétales est contradictoire dans la littérature. Les connaissances physiologiques et surtout génétiques de la cellule pour l'ouverture et la fermeture des fleurs sont encore peu connues. L'ouverture de la fleur (éclosion) est déclenchée par des facteurs externes.

Chez les espèces hydrophytes ou de milieu humide, c'est souvent l'augmentation de l'humidité le soir qui est cruciale. En revanche, le facteur environnemental prédominant est fréquemment des températures plus élevées: le perce-neige Galanthus nivalis, les espèces de crocus Crocus spp. y réagissent. Un troisième groupe réagit à la lumière, tel que la pâquerette vivace Bellis perennis. L'ouverture et la fermeture des fleurs anciennes ont lieu selon les mêmes mécanismes, mais sont également soumises à un rythme intérieur.

La fermeture de la fleur peut avoir lieu par des changements de croissance ou des changements de turgescence réversibles. Dans ces cas, il existe une base pour une ouverture et une fermeture répétées. La perte de pression de turgescence due au vieillissement provoque une fermeture permanente de la fleur.

Voir les synonymes de floraison.
Revoir la définition floraison ... La définition FLORAISON a été vue 12004 fois. Publié le 23/07/2010. Modifié le .