L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de incubation

Que signifie incubation ?

Définition simple: L'incubation est un processus par lequel certains animaux ovipares et ovulipares pondent leurs œufs; elle se réfère également à la période du développement de l'embryon dans l'œuf. Plusieurs facteurs sont vitaux pour l'incubation de diverses espèces animales (oiseaux, reptiles, poissons, arthropodes).

Définition incubation:

En biologie, une incubation correspond au laps de temps s'écoulant entre la ponte et l'éclosion des œufs, ou au développement des œufs dans un nid vivant. Les incubateurs peuvent être de nature très diverses, y compris buccaux. L'incubation se déroule généralement dans une poche d'incubation.

Voir aussi la période d'incubation, l'incubation buccale et l'incubation artificielle (accouvage).

L'incubation d'une écrevisse:
L'incubation d'une écrevisse
Les invertébrés décapodes incubent leur œufs sous l'abdomen, derrière le céphalothorax, comme avec cette écrevisse.

Principe et processus:

Chez de nombreuses espèces de reptiles par exemple, aucune température fixe n'est nécessaire, mais la température réelle détermine le sex-ratio de la progéniture. Chez les oiseaux, en revanche, les genres de la progéniture sont génétiquement déterminés, mais chez de nombreuses espèces, une température constante et particulière est nécessaire pour une incubation réussie. Surtout chez la volaille, l'acte de s'asseoir sur les oeufs pour les incuber s'appelle la couvaison. L'action ou la tendance comportementale à s'asseoir sur une couvée d'oeufs est également appelée couvée du couvain, et la plupart des races de volailles pondeuses ont eu ce comportement sélectionné sélectivement pour augmenter la production.


Incubation vs. gestation, les oeufs:

On oppose l'incubation à la gestation, pour laquelle les œufs sont à la fois protégés et nourris par l'un des parents (généralement le géniteur femelle, mais ce n'est pas systématique: chez le poisson-clown ou le poisson combattant, il s'agira du mâle). Les espèces incubatrices offrent un abri à leurs œufs, mais ce peut être le père ou la mère qui assure les soins. Outre son emplacement le plus fréquent dans les voies génitales femelles, l'incubation peut être buccale (nombreux Cichlidés africains des grands lacs, ou le Pterapogon kauderni en eau de mer), abdominale, dorsale (les dragons de mer mâles par exemple), suivant l'endroit où sont entreposés les œufs jusqu'au moment de l'éclosion.

L'incubation des œufs par une crevette femelle:
Incubation crevette
La crevette Red Cherry incube des oeufs sous son abdomen durant 3-4 semaines.

Chez certaines espèces, comme les syngnathes et les hippocampes, les mâles offrent une poche, dite marsupiale, pour recevoir et protéger les oeufs fécondés; d'autres, comme les poissons-chats à incubation buccale, se privent de nourriture pendant tout le temps nécessaire au développement embryonnaire.

Voir incubateurs buccaux, larvophile, incubation buccale et la couvaison en plus de la nidification.


Incubation aviaire:

L'incubation aviaire est l'acte par lequel les oiseaux pondent puis "entretiennent" les œufs en s'assoyant dessus pour les garder au chaud et les embryons peuvent se développer "au chaud".

Chez la plupart des espèces d'oiseaux, la température nécessaire à l'incubation est produite par la chaleur corporelle du parent incubateur, bien que certains groupes, en particulier les mégapodes, utilisent la chaleur géologique ou celle générée par la matière végétale en décomposition, puisque lorsqu'elle est transformée en engrais, il produit une température suffisante pour incuber les œufs, tandis que d'autres, comme le pluvier crabier Dromas ardeola, utilisent partiellement la chaleur du soleil. À l'inverse, Le ganga namaqua Pterocles namaqua, dans les déserts d'Afrique australe ont besoin de refroidir leurs œufs pendant la partie la plus chaude de la journée, en plaçant leurs ailes sur eux pour les protéger. L'humidité est également critique, et si l'air est trop sec, l'œuf peut perdre trop d'eau, ce qui peut mettre en danger ou même empêcher l'éclosion.

L'incubation d'oeufs par une femelle canard colvert:
Incubation des oeufs par une femelle canard colvert
L'incubation des oeufs du canard de Rouen, une sélection du canard colvert Anas platyrhynchos est effectuée par la femelle. Le nid, composé d'herbes, de joncs et de feuilles, est recouvert de duvet de plumes. L'incubation du colvert dure environ 28 jours.

Chez les espèces qui incubent, le travail est réparti entre les sexes de plusieurs façons. Le modèle le plus commun peut être que la femelle est responsable de toute l'incubation, comme avec le coscoroba blanc Coscoroba coscoroba ou le pseudo-traquet indien Copsychus fulicatus, ou presque, comme c'est le cas pour les faucons et crécerelles. Chez certaines espèces, comme la grue blanche Grus americana, le mâle et la femelle se relaient pour incuber l'œuf. En revanche, les oeufs du casoar ne sont incubés que par le mâle. Chez le pluvier montagnard Charadrius montanus, le mâle incube la première couvée, mais si la femelle en pond une deuxième, elle l'incube. Chez l'hoazin huppé Opisthocomus hoazin, certains individus (principalement des mâles) aident leurs géniteurs à incuber les nids plus tard.

Les périodes d'incubation varient de 11 jours (chez les petits passereaux tels que le coucou noir et blanc et le coucou à bec jaune en Amérique du Nord) à 85 jours (chez le grand albatros hurleur Diomedea exulans et le kiwi brun Apteryx mantelli). Avec ceux-ci, l'incubation est interrompue, la plus longue période ininterrompue est de 64 à 67 jours chez le manchot empereur Aptenodytes forsteri.

Certaines espèces commencent à incuber avec le premier œuf, de sorte que les poussins éclosent à des moments différents, d'autres commencent avec le dernier, de sorte que les poussins éclosent en même temps.


Incubation de mammifères:

Très peu de mammifères pondent des œufs. Dans l'exemple le plus connu, l'ornithorynque Ornithorhynchus anatinus, les oeufs se développent in utero (gestation) pendant environ 28 jours, avec seulement environ 10 jours d'incubation externe (contrairement à un œuf de poule qui passe environ un jour dans le tractus et 21 jours à l'extérieur). Après avoir pondu ses oeufs, la femelle s'enroule autour d'eux. La période d'incubation est divisée en trois phases. Dans la première phase, l'embryon n'a pas d'organes fonctionnels et repose sur le sac vitellin pour la subsistance. La réserve vitelline est absorbé par le jeune en développement. Au cours de la deuxième phase, les embryons se développent. Dans la dernière phase, la dent de délivrance apparaît. Le seul autre mammifère ovipare est l'échidné de la famille Tachyglossidae.


Incubation reptilienne:

Les méthodes d'incubation varient considérablement parmi les différents types de reptiles.

Diverses espèces de tortues de mer enterrent leurs œufs sur les plages sous une couche de sable qui fournit à la fois une protection contre les prédateurs et une température constante pour le nid.

Les serpents peuvent pondre dans des terriers communaux, où un grand nombre d'adultes s'associent pour garder les œufs au chaud.

Les alligators et les crocodiles pondent leurs œufs dans des monticules de végétation en décomposition ou les pondent dans des trous creusés dans le sol.


Incubation par d'autres vertébrés:

Les poissons n'incuvent généralement pas leurs oeufs. Cependant, certaines espèces font éclore leurs œufs, ne mangeant pas jusqu'à éclosion.

Certains amphibiens couvent leurs œufs. La salamandre urodèle femelle Ensatina eschscholtzii s'enroule autour du couvain d'œufs et masse les œufs individuels avec sa gorge palpitante. Certaines grenouilles aquatiques telles que le crapaud de Surinam Pipa pipa ont des poches dans leur peau dans lesquelles les oeufs sont insérés. D'autres grenouilles néotropicales de la famille Hemiphractidae ont également des poches dans lesquelles les oeufs se développent, chez certaines espèces directement dans les grenouilles juvéniles et chez d'autres dans les têtards qui sont ensuite déposés dans de petits plans d'eau pour poursuivre leur développement. La grenouille mâle de Darwin Rhinoderma darwinii transporte les oeufs dans sa bouche jusqu'à la métamorphose, et une grenouille femelle australienne avale les oeufs, qui se développent dans son estomac.


Incubation d'invertébrés:

L'incubation existe chez certains invertébrés lorsque les œufs fécondés sont retenus à l'intérieur ou sur la surface du parent, généralement la femelle. Cela arrive chez certains cnidaires (anémones de mer et coraux), quelques chitons, quelques mollusques gastéropodes, quelques céphalopodes, quelques mollusques bivalves, plusieurs arthropodes, quelques brachiopodes, quelques bryozoaires et quelques étoiles de mer.


Incubation en microbiologie:

En microbiologie, l'incubation concerne le maintien de cultures de micro-organismes dans certaines conditions (tout particulièrement la température) favorables à leur croissance. Les bactéries du genre rhizobium par exemple se développent mieux à 28 °C environ.

L'intervalle de temps entre le moment de l'inoculation, l'infection, et l'apparition des premiers micro-organismes s'appelle la période d'incubation. Par exemple, les rhizobiums à croissance rapide apparaissent au bout de 24 à 48 heures.

Voir les synonymes de incubation.
Revoir la définition incubation ... La définition INCUBATION a été vue 19329 fois. Publié le 24/08/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):