L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Le marais : explications

Qu'est-ce que le marais ?

Définition marais:

Un marais désigne une zone humide en région basse avec des eaux stagnantes où s'accumulent des sédiments sur une faible épaisseur. Les marais sont caractérisés par une végétation spécifique aquatique à hélophyte. Un marais peut aussi être un ancien marécage assaini consacré à la culture maraîchère.

Voir aussi le marais salant, la rizière, les milieux humides.

Un marais bien rempli:
Un marais avec la végétation
Un marais est une étendue terrestre périodiquement inondée ou continuellement humide, recouverte d'une nappe d'eau peu profonde. La végétation aquatique riveraine est quelquefois abondante, comme ici avec une phragmitaie.


Différences entre marais, marécage, étang, mangrove:

Un marais accueille surtout des végétaux herbacés palustres quand un marécage accueille au moins 25% de végétaux ligneux dans l'étendue de sa zone humide. Il n'y a pas d'arbre dans un marais, et généralement même pas d'arbuste, ni buisson arborescent.

Le marais palustre (lacustre) est moins profond qu'un étang et peut connaître des périodes d'asséchement, malgré un sol mal drainé conduisant à la stagnation de l'eau.

Contrairement à la lande, il n'y a pas formation de tourbe. Les tourbières ont une saturation en eau permanente. La déshydratation occasionnelle dans les marais conduit à une décomposition complète de la substance organique en humus; dans les tourbières, la dégradation est inhibée par la saturation permanente de l'eau, de sorte que la tourbe peut se développer.

Sans arbres buissonnants, dominés par les communautés végétales de plantes palustres marécageuses qui prospèrent sur les sols humides et organiques, la différenciation des marais avec d'autres types de biotopes n'est pas si simple. Les marais forment des formes intermédiaires d'habitats tels que les marécages, les landes, les eaux d'envasement, les prairies humides et les arbustaies ou buissonnaies.

Un marais peut être contrôlé par l'installation de diguettes, et même un système d'irrigation. Artificiellement, cet habitat peut être créé dans les jardins, mais sera plutôt appelé une mare (question de taille).


Le biotope "marais":

La plupart du temps, l'écosystème "marais" occupe, dans une vallée, la partie abandonnée par les eaux d'une rivière, comme de vieux méandres, avant de très grands lits puis réduite par quelque cause qui a affecté le cours de la rivière. Dans les régions semi-désertiques, il n'est pas rare que l'endoréisme conduise à la formation de vastes marais dont la superficie est soumise à d'énormes variations saisonnières. Les marais peuvent être d'eau douce, d'eau saumâtre ou d'eau salée et marémotrice ou sans.

Le marais est une zone plate de végétation herbacée abondante, généralement non arbustive, situé en plaine (plaine inondable) et qui reste largement inondée. Les marais se rencontrent généralement dans les zones où les eaux de ruissellement sont lentes. De cette manière, la masse organique présente dans les eaux se décompose sur le site.

Il provient de l'absence d'un écoulement normal de l'eau où les eaux de pluies sont recueillies dans une zone plane, ou à travers les eaux souterraines dans la zone touchée, ou quand un lac se dessèche.

La remise en état des terres permet également d'éliminer les éventuels effets négatifs sur la santé qui peuvent même conduire à des maladies graves comme le paludisme en milieu paludéen.


flore et faune:

Dans un marais, on trouve des espèces végétales (avec le type de formation végétale) telles des aunes, des roseaux (roselière), des joncs (jonchère, joncheraie), des Carex (cariçaie), des scirpes (scirpaie), des massettes (typhaie), des euphorbes (euphorbaie), des glycéries (glyceriaie), des plantes aquatiques parfois halophiles en marais saumâtre ou proche d'une mer (zone estuarienne), etc. La flore est souvent dominée par une seule espèce.

La faune y est également assez spécifique. Les marais d'eau douce ou d'eau salée constituent un habitat de nidification et d'hivernage pour les oiseaux, oiseaux aquatiques et oiseaux de mer, les petits mammifères, les grenouilles et crapauds, les crocodiles, les insectes (larves aquatiques comme les libellules) et de nombreuses autres espèces hydrophiles.

Une espèce de poisson guppy, qui vit dans un marais, existe en Amérique latine: Micropoecilia picta.

Voir les synonymes de marais.
Revoir la définition marais ... La définition MARAIS a été vue 682 fois. Publié le 10/04/2018. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):