L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de microalgue

Que signifie microalgue ?

Définition microalgue:

Une microalgue, ou une microphyte, est un micro-organisme qui prend la forme d'une algue microscopique, souvent unicellulaire comme les zooxanthelles du genre Symbiodinium dont le regroupement en colonies peut parfois former des structures devenant visibles à l'oeil nu, comme un corail.

Symbiodinium microadriaticum est une microalgue symbiotique:
La microalgue de l'espèce Symbiodinium microadriaticum
Les microalgues, capables de réaliser la photosynthèse comme les zooxanthelles, sont importantes pour la vie sur terre; elles produisent environ la moitié de l'Oxygène de l'air et utilisent simultanément le dioxyde de carbone CO2, un gaz à effet de serre pour améliorer sa croissance photoautotrophe.

Les microalgues se trouvent généralement dans l'eau douce et et la plupart des systèmes marins. Ce sont des espèces unicellulaires qui existent individuellement, ou dans les chaînes ou groupes. Selon les espèces, leurs dimensions peuvent varier de quelques micromètres (um) à quelques centaines de micromètres. Contrairement aux plantes supérieures, les microalgues n'ont ni racines, ni tiges, ni feuilles. Elles sont spécialement adaptées à un environnement dominé par des forces visqueuses.

La biodiversité des microalgues est énorme et elles représentent une ressource presque inexploitée. Il a été estimé qu'il existe environ 200 000 à 800 000 espèces dont environ 50 000 espèces sont décrites. Plus de 15 000 nouveaux composés issus de la biomasse algale ont été déterminés chimiquement. La plupart de ces espèces de microalgues produisent des produits uniques comme les caroténoïdes, les antioxydants, des acides comme les acides gras, des enzymes, des polymères, des peptides, des toxines et des stérols.

D'une certaine façon, microalgue s'oppose à macroalgue (algues supérieures). Microalgue et microphyte sont souvent considérés comme synonymes.

Une gamme d'espèces de microalgues sont produites en milieu artificiel en aquaculture et elles sont utilisées de diverses manières à des fins commerciales. Des études ont estimé les facteurs principaux dans le succès d'un système de microalgues en écloserie concernent les dimensions du conteneur / bioréacteur où les microalgues sont cultivées, l'exposition à la lumière et/ou l'irradiation et la concentration de cellules dans le phytoréacteur.

La composition chimique des microalgues (ou microphytes) n'est pas constante, mais varie selon les espèces et les conditions environnementales. Certaines microalgues ont la capacité de s'adapter aux changements des conditions environnementales en modifiant leur composition chimique en réponse à la variabilité environnementale. Un exemple particulièrement spectaculaire est leur capacité à remplacer les phospholipides par des lipides membranaires non phosphorés dans des environnements appauvris en P. Il est possible d'accumuler les produits désirés dans les micro-algues dans une large mesure en modifiant les facteurs environnementaux, comme la température, la lumière, le pH, le CO2, le sel et les nutriments.

En outre, du fait que les cellules se développent en suspension aqueuse, les microalgues ont un accès plus efficace à l'eau, au CO2 et à d'autres nutriments. Les microalgues jouent un rôle majeur dans le recyclage des nutriments et la fixation du carbone inorganique dans les molécules organiques.

Bien que l'huile de poisson est devenue célèbre pour contenir des acides oméga-3, les poissons ne produisent pas réellement d'acides gras oméga 3, au lieu d'accumuler leur oméga-3 en consommant des microalgues. Ces acides gras oméga-3 peuvent être obtenus dans l'alimentation humaine directement à partir des microalgues qui les produisent.

Voir les synonymes de microalgue.
Revoir la définition microalgue ... La définition MICROALGUE a été vue 9416 fois. Publié le 20/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):