Suivez le portail aquariophile:

Pomacanthus imperator : Poisson-empereur, Ange de mer impérial

Pomacanthus imperator : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Pomacanthus imperator, Poisson-empereur, Ange de mer impérial

Le poisson-ange impérial Pomacanthus imperator a une vaste répartition et implantation géographique en mer. L'ange de mer impérial est présent dans l'océan Indo-Pacifique, Océan indien, Archipel indo-australien, Chine, Japon, Micronésie, Polynésie, et aussi en Mer Rouge. Le réchauffement climatique envisage que le poisson-empereur serait prochainement une espèce Lessepsienne en Mer Méditerranée d'ici l'an 2050...
Pomacanthus imperator
Pomacanthus imperator

Le grand poisson-ange impérial Pomacanthus imperator peut atteindre 40 cm; c'est une des plus grandes espèces du genre Pomacanthus dans la zone Indo-Pacifique ouest. Comestible, sa chair est très estimée; elle est comparable à celle du saumon.

Un poisson-ange de mer impérial en morphe juvénile :
Un Pomacanthus imperator juvénile
Juvénile, Pomacanthus imperator affiche un fond de corps bleu parcouru par des lignes circulaires blanches. Le patron de coloration va changer jusqu'au stade adulte au cours du cycle de vie.

La famille est définie par la présence d'une épine plus ou moins développée à la base du préopercule. Nous empruntons à Cuvier & Valenciennes une description détaillée (Histoire naturelle des Poissons, 1831) : il est d'une forme un peu plus élevée que la plupart des espèces du genre. Sa hauteur n'est pas tout à fait deux fois dans sa longueur. Son museau est un peu retroussé. Sa mâchoire inférieure avance plus que l'autre. Sa dorsale et son anale se terminent en angle obtus vis à vis la base de la caudale, et ne se prolongent pas en pointe. Ses ventrales n'atteignent pas son anale. Les dentelures du bord montant du préopercule sont peu marquées. On distingue celles du bord inférieur, au nombre de quatre ou cinq. L'aiguillon de l'angle est très grand et très fort. L'angle du sous-orbitaire n'a que trois ou quatre petites dents. Les dents ont une petite dentelure à chaque côté de la base de leur pointe. Les écailles sont encore plus petites et plus nombreuses qu'à l'annulaire, mais striées et ciliées de même dans toute leur partie visible, ce qui donne à leur ensemble une apparence de velours. Elles se rapetissent par degrés sur les nageoires verticales, et se changent sur la tête en une simple granulosité un peu âpre.

Un poisson-ange de mer impérial Pomacanthus imperator en phase sub-adulte :
Poisson ange de mer impérial Pomacanthus imperator sub-adulte
Passant par diverses phases de couleur, un Pomacanthus imperator sub-adulte laisse deviner les couleurs finales de sa robe, il faudra encore plusieurs mois avant que celle-ci ne devienne définitive.

Tout le corps de Pomacanthus imperator est d'un bleu noirâtre; trente ou trente-deux lignes d'un jaune orangé en parcourent l'étendue depuis le bord de la dorsale, se portent en avant, en descendant un peu, et se terminent à l'épaule, à la gorge et à la poitrine, qui, ainsi que la tête, sont du bleu noirâtre du fond. Sur l'anale on en voit trois ou quatre parallèles aux dernières du corps mais qui s'effacent successivement. Sur la tête se voient deux lignes bleu clair, qui traversent le front, entourent l'oeil, et descendent vers le bord postérieur du préopercule. Une autre ligne de cette couleur borde l'opercule, et se prolonge au devant d'une tache très noire, qui est à la base de la pectorale. Cette nageoire elle-même est noirâtre. Les ventrales sont d'un jaune brun mais la caudale toute entière est d'un beau jaune vif. Les données méristiques intègrent "D. 14/20 ; A. 3/10 ; C. 17 ; P. 19 ; V. 1/5".

Fiche de maintenance et élevage de Pomacanthus imperator

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Pomacanthus imperator (Poisson-empereur, Ange de mer impérial) ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?hôte des récifs coralliens, excellent nageur, Pomacanthus imperator vit sur le versant exposé à la mer, dans la zone soumise à l'influence de la houle et des courants marins. Territorial, on le rencontre seul ou par couple dans une caverne ou anfractuosité de rocher. Pomacanthus imperator a eu la réputation, mal fondée semble-t-il, d'être assez difficile à élever en captivité. Un spécimen de l'Aquarium de Nancy provient des Philippines et a été acquis le 9 septembre 1971, long de 17 cm. Il fut placé dans un aquarium panoramique en polyester de 600 litres, en compagnie d'Acanthurus japonicus, Labroides dimidiatus, Promicrops lanceolatus (mérou), Pomacanthus semicirculatus (juvénile). Cet individu a vécu jusqu'en 2012, soit un âge respectable de 41 ans !

Les qualités physico-chimiques de l'eau sont assez simples à respecter pour l'élevage de ce grand poisson-ange. Pour maintenir cette espèce dans de bonnes conditions, il est nécessaire de lui offrir un aquarium spacieux (plus de 1000 litres dès qu'il est sub-adulte de 12-15 cm), en rapport avec sa taille, une eau très claire de bonne qualité, bien filtrée, bien aérée et bien brassée. La vivacité des couleurs et l'état des téguments, ainsi que le comportement, fournissent de précieux renseignements sur la condition physique du pensionnaire, température de 26 à 28 °C, densité 1020-1028, pH le plus élevé possible.

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?L'activité de Pomacanthus imperator est assez grande, de jour comme de nuit. Bien que territorial, il nage souvent en pleine eau. Notre espèce (du moins les adultes) compte parmi les moins timides du genre. Se réfugie cependant à la moindre alerte dans une cachette pour en ressortir presque aussitôt. Il se prête avec une satisfaction évidente aux soins des poissons déparasiteurs, le corps incliné à 45° parfois même presque horizontal et les ouïes écartées. Dérangé ou pris dans une épuisette il fait retentir un cliquetis caractéristique (grognement sourd et puissant); il s'apprivoise assez facilement et vient prendre sa nourriture entre les doigts de l'aquariophile (c'est un constat personnel).

Même en captivité, les empereurs cherchent et préfèrent le confort d'un abri de roches, des grottes et niches de corail.

Grand spécimen de Pomacanthus imperator adulte :
Grand Pomacanthus imperator adulte et mature
Le poisson empereur adulte Pomacanthus imperator a une extension filamenteuse sur la nageoire dorsale lorsqu'il est âgé et mature.

Les relations interspécifiques sont assez bonnes, malgré sa taille, avec les représentants d'autres familles; aucune observation d'agressivité particulière à l'égard des différents hôtes de l'aquarium, quoi qu'il ait attaqué un Acanthurus olivaceus. Il manifeste par contre un antagonisme caractérisé envers le Pomacanthus semicirculatus, mais les attaques se limitent à des poursuites extrêmement rapides, accompagnées de bordées de grognements.

En revanche, les relations intraspécifiques, d'après certains observateurs, seraient plutôt mauvaises en captivité dans des volumes restreints, ce qui paraît logique, compte-tenu du comportement territorial de ce poisson, en dehors d'un couple (ou d'une paire) analogue à ceux que l'on connaît dans la nature. Il est en revanche envisageable, sur la base de 2 juvéniles, de former un couple harmonieux dans un grand aquarium.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Dans la nature, Pomacanthus imperator broute les parois rocheuses, les coraux et prélève sa nourriture par de brusques mouvements latéraux de la tête. En captivité, il accepte volontiers les moules cuites ou crues (demi-coquille suspendue à un fil), des néréis, tubifex, larves de chironomes, de la chair de poisson, des crevettes, de la salade, de grandes quantités d'algues, aliments qui sont happés en pleine eau ou ramassés sur le sol.

Dans la nature, il consomme surtout des éponges Porifera sp., puis les algues, d'autres matières animales et des plantes vasculaires dans la nature.

Informations encyclopédiques (Poisson-empereur, Ange de mer impérial) :

Qu'est-ce que P. imperator a de particulier ? Y'a-t-il des utilisations spéciales ?Le poisson-ange impérial P. imperator est une espèce réglementée dans les territoires et départements d'outre-mer français (Polynésie française, Mayotte, TAAF, Wallis et Futuna, île de la Réunion).

La profusion de synonymes pour Pomacanthus imperator est due au fait que des noms d'espèces ont été attribués par erreur à différents stades du développement d'un seul et même poisson.

Le nom de genre, Pomacanthus, signifie "opercule (littéralement "couvercle") portant une épine", allusion aux épines sous la bouche. Le nom d'espèce, imperator, parfois controversé dans sa traduction, signifie selon l'explication même du descripteur : "empereur". Le terme de "général" que certains voudraient voir à la place de "empereur" n'est utilisé à aucun moment. Les noms communs qui découlent tous du taxon latinisé Pomacanthus imperator font systématiquement référence au coté impérial de ce poisson en mer; ainsi, on trouvera en Français : ange de mer impérial, Holacanthe empereur, Empereur du Japon (source géographique initiale), Guingam (fines étoffes de coton de l'Inde, rayées), Poisson couronné (la couronne est imaginaire, mais fut représentée par Ruysch, puis Valentyn) et "impés" pour parler simplement de ces grands poissons.

Données scientifiques sur Pomacanthus imperator

Classification et taxonomie de P. imperator :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Perciformes
Famille :Pomacanthidae
Genre :Pomacanthus
Espèce :imperator
Rang :Espèce
Descripteur :Bloch
Année description :1787
Nom scientifique :Pomacanthus imperator
Protonyme :Chaetodon imperator
Synonymes :Acanthochaetodon nicobariensis, Acanthochaetodon imperator, Chaetodon imperator, Chaetodon nicobariensis, Holacanthus imperator, Holancanthus geometricus, Holacanthus nicobariensis, Pomacanthodes imperator
Noms communs :(fr) Poisson-empereur, Ange de mer impérial
(en) Emperor Angelfish, Imperial Angelfish
Acheter Pomacanthus imperator :
Prix moyen :125,00
Fourchette de prix :45,00 à 280,00
Statut de P. imperator :
Statut de conservation :Quasi menacé (NT)
IUCN n° :165862
FishBase n° :6504
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Indo-pacifique, Mer Rouge, Pacifique
Abondance :Courant
Maintenance de P. imperator :
Maintenance :compliqué
Volume ou type :Grand aquarium
Taille :40 cm
pH de l'eau :7,8 à 8,5
Température eau :23 à 28 °C
Espérance de vie :25 à 40 ans
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 20/09/2008. 29104 lectures.
Commentaires (via Disqus)