L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Digestion : explications

Que signifie digestion ?

Définition courte: La digestion est l'ensemble des processus physiques, chimiques et biochimiques réalisés par des organismes multicellulaires et dans les cellules pour décomposer les aliments et nutriments ingérés en composants susceptibles d'être facilement absorbés et exploités par le métabolisme, puis excrétés.

Définition digestion:

La digestion regroupe l'ensemble des transformations que subissent les aliments et les nutriments afin d'être assimilables par un organisme hétérotrophe comme l'Homme. La digestion est généralement extracellulaire mais elle est intracellulaire ou mixte chez les protozoaires et certains invertébrés.

La digestion cellulaire est appelée une phagocytose.

La digestion et ses organes digestifs:
La digestioon et le système digestif
La digestion passe par plusieurs étapes: la mastication (avec salivation), la déglutition, les mouvements de l'estomac puis ceux des intestins. Les organes du système digestif, chez l'Homme, sont: la bouche, les glandes salivaires, le pharynx, l'oesophage, le foie, l'estomac, la vésicule biliaire, le pancréas, l'intestin grêle, le gros intestin et l'anus.


Les processus et étapes:

Les transformations chimiques sont réalisées par des enzymes qui hydrolysent les protéines en acides aminés, les glucides en oses et les lipides en acides gras et glycérol. Les transformations mécaniques sont dues à la mastication ou à la trituration et aux contractions musculaires des organes du tube digestif.

Cette transformation de substances organiques complexes en des molécules plus simples intervient en nutrition et ceci a lieu par des enzymes digestives dans le tube digestif; les produits absorbables sont utilisées pour le métabolisme. La digestion enzymatique consiste en une transformation, grâce à une enzyme, d'un substrat en un produit.

En traitement des eaux usées, elle a lieu par activités catalytiques, enzymatiques et bactériennes. En compostage, elle est la phase la plus active du processus de constitution du compost lorsque les micro-organismes décomposent rapidement la partie organique des matériaux traités pour créer de l'humus. Le système peut se transformer en digesteur anaérobie.

Pour les poissons, voir l'article complet concernant la digestion des poissons.


Le système digestif:

Le système digestif (ou l'appareil digestif) est très important dans la digestion puisque les organismes hétérotrophes dépendent de sources externes de matières premières et d'énergie pour la croissance, le maintien et le fonctionnement. La nourriture est utilisée pour générer et réparer des tissus et obtenir de l'énergie. Les organismes autotrophes (plantes, organismes photosynthétiques), d'autre part, captent l'énergie lumineuse et la transforment en énergie chimique via la photosynthèse, utilisable par les animaux.

À chaque étape de la conversion d'énergie d'un niveau à l'autre, il y a une perte de matière utilisable et d'énergie associée à l'entretien des tissus et aussi à la dégradation de l'aliment en particules plus petites qui seront ensuite reconstituées dans des molécules de tissus plus complexes.

Dans le corps humain, c'est le processus dans lequel la nourriture, passant par le système digestif, se transforme en nutriments nécessaires à son bon fonctionnement.


La digestion chez l'Homme:

La digestion chez l'homme est le processus par lequel les aliments et les boissons sont décomposés en plus petites parties afin que le corps puisse les utiliser comme source d'énergie, pour former et maintenir des tissus vivants. Elle commence dans la bouche, quand on mâche et mange, on parle de digestion mécanique; et se termine dans l'intestin grêle, c'est ce qu'on appelle la digestion chimique. Lorsque nous mangeons, les aliments ne sont pas du fait que le corps peut utiliser ses composants pour se nourrir. Les aliments et les boissons que nous consommons doivent être transformés en molécules plus petites avant d'être absorbés par le sang et transportés vers les cellules dans tout le corps. Le processus chimique varie en fonction du type de nourriture.

Les glandes du système digestif sont importantes dans le processus de digestion parce qu'elles produisent à la fois les sucs gastriques qui décomposent les aliments et les hormones qui contrôlent le processus.

Les premières glandes à agir sont les glandes salivaires de la bouche. La salive qu'elle produit contient deux enzymes: l'amylase salivaire ou la ptyaline qui commence à digérer l'amidon dans les aliments et le transforme en molécules plus petites, et le lysozyme qui agit en éliminant un grand nombre de bactéries, en particulier les bactéries Gram positives par lyse.

Le groupe suivant de glandes digestives est sur la membrane qui traverse l'estomac. Elles produisent du jus gastrique contenant de l'eau, de l'acide chlorhydrique (qui modifie le pH du milieu et active les enzymes, en plus de la stérilisation du bolus) et deux enzymes: la pepsine qui, en présence de fragments acides protéines et lipase gastrique qui décompose les graisses dans les acides gras et le glycérol (bien que la principale soit la pepsine).

Après que l'estomac déverse la nourriture et son jus dans l'intestin grêle, les jus de deux autres organes sont mélangés avec eux pour continuer le processus. L'un de ces organes est le pancréas qui sécrète le jus de pancréas, riche en enzymes qui décomposent les glucides, les graisses et les protéines alimentaires. D'autres enzymes qui participent au processus proviennent des glandes de la paroi intestinale ou en font partie.

Le foie produit de la bile, un autre jus digestif qui est stocké dans la vésicule biliaire. Lorsque nous mangeons, la bile est versée dans les canaux biliaires dans l'intestin et mélangée à des graisses alimentaires. Les acides biliaires dissolvent les graisses dans le contenu aqueux du gros intestin.

Le rectum (anus) a deux fonctions principales, servant de stockage des selles et d'expulsion pour la défécation. Lorsque cette capacité de stockage est dépassée, il existe un stimulus pour les récepteurs de distension qui provoque une contraction de la musculature rectale et de la relaxation (relâchement) du sphincter. Ensuite, l'individu déclenche le processus de défécation, avec les changements physiologiques suivants: fermeture de la glotte, fixation du diaphragme, contraction de la paroi abdominale et relaxation des sphincters.


La durée:

La durée d'une digestion dépend totalement de l'organisme, de l'être vivant, et de son régime alimentaire. La durée moyenne de digestion chez l'Homme est d'un peu moins de 4 heures dans la classe d'âge 20-30 ans, mais de presque 5 heures pour les personnes âgées de 75 ans et plus. Outre le temps de digestion, il faut ajouter la durée de transit dans les intestins, le côlon: presque 40 heures pour les 20-30 ans, et plus de 65 heures pour les plus de 75 ans. Le temps total d'excrétion d'un repas, entre l'ingestion et l'expulsion des fèces, varie donc de (environ) 44 heures (presque 2 jours) pour les 20-30 ans à plus de 70 heures (presque 3 jours!) pour les plus de 75 ans!

Voir aussi la digestion extra-gastrique.


Les plantes digestives:

Les plantes digestives ont pour fonction de favoriser et faciliter les processus de la digestion. Quand l'estomac est paresseux ou dérangé, la digestion ne suit pas son process normal et devient alors difficile. Cela provoque des ballonnements, entre autres, cette sensation de ventre gonflé est désagréable.

On peut alors avoir recours aux plantes médicinales dites digestives.

Synonyme, antonyme, traduction digestion:

Type: nom commun. Genre: féminin.

Traduction digestion en anglais: digestion.

Synonyme digestion: phagocytose.


Revoir la définition digestion ... La définition DIGESTION a été vue 5444 fois. Publié le 27/06/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):