L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Isoetes lacustris : Isoète lacustre, Isoète des lacs

Isoetes lacustris : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Isoetes lacustris, Isoète lacustre, Isoète des lacs:

L'isoète des lacs Isoetes lacustris est une plante originaire d'une zone aquatique lacustre. L'isoète lacustre, une Lycopodiopsidée, est essentiellement répandue dans les lacs de montagne d'Europe, d'Asie du Nord et d'Amérique du Nord.
Isoetes lacustris
Isoetes lacustris

La plante lacustre Isoetes lacustris est une plante aquatique, plus ou moins submergée, persistante à rhizome trapu et feuilles raides de section quadrangulaire de 5 à 15 cm de long sur 0,2 cm vert foncé, en rosette. L'isoète des lacs pousse dans le fond des lacs de haute montagne entre 1700 et 2500 mètres au-dessus du niveau de la mer, en eau très limpide.

L'isoète de lac a un port érigé qui colonise la masse inférieure de l'eau froide, jusqu'à trois mètres de profondeur, chaque fois qu'il y a une faible concentration de nutriments. Morphologiquement, la plante se compose d'une rosette d'aiguilles rigides, des feuilles sans stomate, à section circulaire et avec une marge membraneuse brune, une tige très courte lobée sans filopode et à rhizomes courts. Ces feuilles sont particulièrement fragiles avec des dimensions variables entre 2 et 3 millimètres de diamètre et entre 5 et 15 centimètres de longueur. Les feuilles supérieures sont vertes et poussent en touffe.

Les feuilles partent toutes d'une tige courte et comprimée. Leur nombre varie suivant l'âge de la plante et une plante âgée de 3-4 ans pourra compter jusqu'à 30 feuilles. Celles-ci sont fines et élancées et peuvent atteindre une taille de 30 cm. Elles sont dotées de quatre canaux aérifères. Les feuilles d'Isoetes lacustris sont vert foncé et très fragiles. Les manipulations devront donc se limiter au strict minimum.

L'espèce est vivace, avec typiquement deux pousses de nouvelles feuilles chaque année, au printemps et en automne.

L'isoète des lacs est très répandue dans le nord des États-Unis, dans le nord, le centre et l'est du Canada et de l'Europe, de l'ouest de la Pologne au nord-est de la France, dans toute la Scandinavie, l'ouest et au nord des îles britanniques, les îles Féroé et l'Islande. Ses populations naturelles sont en déclin en Amérique du Nord, mais semblent stables en Europe. L'isoète des lacs ressemble assez aux Acores comme Acorus calamus.

L'espèce Isoetes brochonii, endémique des Pyrénées, est de plus en plus considérée comme un synonyme d'I. lacustris.

Fiche de culture de Isoetes lacustris:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Isoetes lacustris (Isoète lacustre, Isoète des lacs)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Isoetes lacustris:

Comment planter I. lacustris? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?L'isoète lacustre ne convient qu'à l'aquarium d'eau froide (ne pas dépasser 18 °C) ou aux étangs et bassins de jardin. L'eau doit, en outre, être douce (pas de calcaire). Ce lycopode, proche des fougères, est très décoratif, considéré comme une plante ornementale en culture aux bords d'un plan d'eau. L'isoète des lacs demande également beaucoup de lumière.

Cette espèce est l'une des rares espèces cultivées d'isoète comme plante d'aquarium ou de bassin de jardin. Isoetes lacustris pousse dans la fraîcheur, l'eau claire des lacs et des cours d'eau lents, parfois à des profondeurs supérieures à 3 m. Les climats trop chauds à vent sec du Sud de la France (hors montagne) ne sont pas les plus appropriés à sa culture en extérieur.

Pour sa culture, cette fausse fougère demande une eau douce et un emplacement moyennement éclairé en aquarium. La température pourra s'élever jusqu'à 22 °C mais des conditions de culture plus chaudes en aquarium peuvent affecter sa croissance.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Isoetes lacustris:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La multiplication est très délicate, puisque le fractionnement du rhizome est à haut risque (pourriture). Les feuilles externes abritent à leur base, en face interne, des fructifications femelles (mégaspores de mégasporanges), les feuilles centrales portant les fructifications mâles (microspores de microsporanges) mais la reproduction sexuée n'a pas été obtenue en aquarium.

La reproduction sexuée a lieu à partir de spores produites dans des sporanges. Ces sporanges conservés dans le tiers supérieur du voile sphéroïdal des spores femelles proviennent de mégasporanges, d'une taille entre 600 et 650 microns et les spores mâles, ellipsoïdaux, sont des microspores qui mesurent entre 35 et 39 microns.

La reproduction s'effectue par division de touffe, mais aussi (pour les experts !) par prélèvement d'une feuille sur laquelle sont fixées des sporanges mûrs de couleur noire qui pourront être semés sur de la tourbe humide.

Informations encyclopédiques (Isoète lacustre, Isoète des lacs):

Qu'est-ce que I. lacustris a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Une sous-espèce a été proposée mais non acceptée: Isoetes lacustris ssp. paupercula: celle-ci est finalement connue sous le nom de Isoetes occidentalis. I. lacustris s'hybride naturellement avec Isoetes echinospora>, mais l'hybride n'est pas fréquent et n'est pas considéré comme susceptible d'affecter la survie de l'espèce.

L'espèce est très répandue et, même s'il est possible qu'elle diminue dans certaines parties de son aire de répartition, il ne semble pas qu'un déclin démographique global soit susceptible d'atteindre le seuil de vulnérabilité. Par conséquent, l'espèce est considérée avec un statut de conservation "moins préoccupant".

Données scientifiques sur Isoetes lacustris:

Classification et taxonomie de I. lacustris:
Classe:Lycopodiopsida
Ordre:Isoetales
Famille:Isoetaceae
Genre:Isoetes
Espèce:lacustris
Rang:Espèce
Descripteur:Linné
Année description:1753
Nom scientifique:Isoetes lacustris
Basionyme:Isoetes lacustris
Synonymes:Isoetes macrospora, Isoetes rossica
Noms communs:(fr) Isoète lacustre, Isoète des lacs
(en) Common quillwort
Statut de I. lacustris:
Statut de conservation:Préoccupation mineure (LC)
IUCN n°:167878
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Europe, Asie du Nord, Amérique du Nord
Continent d'origine:Cosmopolite
Abondance:Courant
Maintenance de I. lacustris:
Maintenance:compliqué
Positionnement:Indifférent
Type:Rhizome
Croissance:Modérée
Éclairage:Intense
Volume ou type:Mini-aquarium
Taille:10 à 30 cm
pH de l'eau:5,5 à 7,0
Dureté de l'eau:1 à 5°GH
Température de l'eau:3 à 20°C
Auteur: anemone-clown. La fiche Isoetes lacustris a été vue 10154 fois. Publié le 24/05/2007. Modifié le .