L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Egeria densa : Elodée dense

Egeria densa : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Egeria densa, Elodée dense:

L'élodée dense Egeria densa doit son nom d'espèce en allusion aux feuilles disposées en verticilles serrés. Connue également comme Elodea densa, l'élodée est une plante d'aquarium très populaire, qui résiste à l'appétit du poisson rouge. E. densa est initialement originaire de zone subtropicale d'Amérique du Sud, dans le sud du Brésil, l'Argentine et l'Uruguay.
Egeria densa
Egeria densa

Dans la nature, Egeria densa se rencontre dans les cours d'eau et marécages tempérés chauds et subtropicaux du Nouveau Monde. L'étude écologique et éthologique indique qu'elle n'est jamais présente dans les galeries forestières peu éclairées, mais est au contraire fréquente dans les biotopes découverts, en pleine lumière. Ces derniers, peu protégés, sont sujets à des variations de température relativement importantes, les eaux étant par ailleurs de préférence de nature eutrophique, alcaline et chargée en sels calciques.

Géante du genre, l'élodée Egeria densa est originaire des zones tempérées chaudes d'Amérique du Sud, il s'agit d'une plante aquatique aimant l'immersion dans l'eau jusqu'à 4 m de profondeur.

Elle présente une tige peu ramifiée qui peut atteindre 2 à 4 m de long sur 1,5 à 4 mm de diamètre, de couleur vert foncé, qui porte des verticilles très rapprochés, d'où son nom spécifique. Chaque verticille est composé de 3 à 4, rarement 5, folioles sessiles de 15 à 30 mm de long sur 2,5 à 5 mm de large, étroitement lancéolées, linéaires ou faiblement ondulées, arrondies à l'extrémité de couleur vert foncé à vert pâle, translucides et à bords très finement denticulés (examen à la loupe ou à contre jour). Les verticilles sont surtout rapprochés au sommet de la tige et s'étirent davantage à la base. Ils constituent un excellent refuge pour de nombreux poissons, surtout les alevins, ainsi qu'un support de ponte pour de nombreuses espèces parmi lesquelles les Labyrinthidés. Ceux-ci apprécient tout particulièrement un feuillage touffu à proximité de la surface parmi lequel ils construisent leur nid, le nid de bulles. Les racines blanches, linéaires, servent essentiellement à ancrer la plante dans le sol, de nombreuses racines adventives, au niveau des verticilles, lui permettant de puiser dans le milieu environnant.

Forme européenne: Plante dioïque, ce sont essentiellement des pieds mâles qui sont répandus en Europe, leur floraison restant malgré tout, exceptionnelle en aquarium. Une florale.html" class=mot>tige florale de 2 à 4 cm de long peut prendre naissance à la base de chaque foliole. Elle porte vers la surface 2 à 4 fleurs mâles protégées par une spathe de 2 cm de long, réduites à 3 petits sépales ovales et verdâtres, 3 petits pétales arrondis et blancs et environ 9 étamines jaunes. Ces fleurs flottent à la surface ou émergent de quelques centimètres avant de s'ouvrir en une corolle de 10 à 20 mm de diamètre. La fleur femelle, jamais obtenue en aquarium, est toujours solitaire et logée dans une spathe très élancée, presque filiforme; elle a la même forme, mais demeure plus petite (10 à 12 mm).

L'élodée dense Egeria densa peut envahir un aquarium:
L'élodée dense Egeria densa en aquarium
L'élodée Egeria densa a une croissance parfois rapide en aquarium, devenant la plante dominante tandis que les autres plantes aquatiques régressent.

Culture: Supportant de grands écarts de température (de 10 à 25 °C), Egeria densa est l'espèce du groupe Egeria-Elodea qui s'adapte le plus facilement aux températures élevées d'un aquarium tropical. Il convient cependant de ne pas dépasser 25 °C, sous peine de voir la plante s'étioler, les températures optimales se situant aux alentours de 20 à 23 °C. Utilisée autrefois comme "adoucisseur" dans les eaux résiduaires des usines de pâte à papier, elle constitue une véritable "station d'épuration" en aquarium et préfère bien entendu, des eaux moyennement dures à dures (TH 15 à 20 ° français), alcalines (pH de 7 à 10), fortement éclairées avec, si possible, apport de lumière du jour.

Il est nécessaire, par conséquent, de tenir compte de ces exigences et d'associer de préférence Egeria densa à des plantes aimant les eaux dures et calcaires (certaines espèces de myriophylles, sagittaires, vallisnéries, potamogetons, cabombas) et d'éviter au contraire, et tout particulièrement, les cryptocorynes. Planter de préférence en touffes d'une dizaine de pieds, le démarrage des plantes vivant en groupe étant toujours facilité dans ces conditions et l'effet décoratif obtenu étant par ailleurs non négligeable.

La reproduction sexuée de l'élodée dense n'est que très exceptionnellement observée en aquarium. Au contraire, la multiplication dite végétative par division ou fractionnement de la tige est extrêmement active lorsque les conditions sont favorables. Pour éviter que les tiges verticillées ne s'étalent en surface et perdent une grande partie de leur effet décoratif en guirlande, il est nécessaire de couper régulièrement la partie supérieure de la plante, à proximité d'une couronne de racines adventives, et de la repiquer à la place de la partie inférieure que l'on aura pris soin de retirer. Cette dernière partie pourra évidemment être repiquée dans le bassin de culture où elle va former un rejet latéral qu'il suffira de recouper, le moment venu, pour obtenir une nouvelle guirlande décorative.

La pollinisation se fait par l'entremise d'insectes chez Egeria alors que dans le cas d'Elodea, cela se fait via l'eau et on parle alors de pollinisation hydrophile.

Remarque: Egeria najas (= Elodea najas), répandu du Brésil jusqu'au Nord de l'Amazone, est une espèce qui ressemble à Egeria densa mais reste plus petite, ses feuilles étant linéaires (elles peuvent mesurer jusqu'à 20 / 1 mm), pointues, à tige également plus élancées. Cette très élégante espèce, beaucoup moins répandue que Egeria densa chez les aquariophiles européens, a des exigences plus sévères en ce qui concerne l'éclairage. Par contre, elle tolère mieux les températures élevées (15 à 26 °C) et préfère les eaux plus douces.

Divers noms communs existent aussi descriptif que possible comme "Peste d'eau à feuilles serrées", "Peste d'eau d'Argentine", "Peste d'eau à grandes feuilles", "Elodée à grandes fleurs".

Egeria densa a échappé à la culture contrôlée et elle est devenue naturalisée et envahissante dans les régions tempérées chaudes de nombreuses régions subtropicales du monde, y compris l'Europe, dans le sud de l'Afrique, l'Asie, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Amérique du Nord. Aux États-Unis, elle se produit à partir de New York jusqu'au sud de la Floride et l'ouest de la Californie et l'Oregon. Dans le delta de Sacramento-San Joaquin de Californie, l'élodée a été introduite dans les années 1960 et a depuis eu un impact négatif important sur ​​la flore locale des écosystèmes. La plante infeste actuellement (2009) 2400 hectares, soit 12% de la superficie totale du delta. Cette élodée dense est également un problème dans plusieurs autres États des USA. Elle est également trouvée au Canada. La plupart de son impact se produit dans les cours d'eau peu profonds. La plante forme des tapis épais qui obstruent le passage des bateaux, obstruent les arrivées d'eau et les canaux, constituent des pièges à sédiments, elle prend le dessus sur la végétation indigène, et empêche la migration des poissons anadromes.

Données scientifiques sur Egeria densa:

Classification et taxonomie de E. densa:
Classe :Liliopsida
Ordre :Hydrocharitales
Famille :Hydrocharitaceae
Genre :Egeria
Espèce :densa
Rang :Espèce
Descripteur :Planchon
Année description :1849
Nom scientifique :Egeria densa
Basionyme :Egeria densa
Synonymes :Anacharis densa, Elodea canadensis var. gigantea, Elodea densa, Philotria densa, Potamogeton densus
Noms communs :(fr) Elodée dense
(en) Large-flowered Waterweed, Brazilian Waterweed
Acheter Egeria densa:
Prix moyen :4,90
Fourchette de prix :2,50 à 7,50
Statut de E. densa:
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Amérique du sud
Continent d'origine :Cosmopolite
Abondance :Courant
Maintenance de E. densa:
Maintenance :facile
Positionnement :Indifférent
Type :Tige
Croissance :Lente
Éclairage :Intense
Volume ou type :Mini-aquarium
Taille :300 à 400 cm
pH de l'eau :7,0 à 8,5
Dureté de l'eau :10 à 25 °GH
Température :10 à 25 °C
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 16/05/2007. 63469 lectures.
Commentaires (via Disqus):