Suivez le portail aquariophile:

Homarus americanus : Homard américain

Homarus americanus : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Homarus americanus, Homard américain

Le homard américain Homarus americanus est originaire d'Amérique du Nord, de l'océan Atlantique Nord-Ouest. Les prises commerciales de mer de ces grands crustacés viennent surtout de pêcherie au Canada (60%) et des États-Unis (40%). Le homard appartient au groupe des fruits de mer.
Homarus americanus
Homarus americanus

L'espèce Homarus americanus se trouve à des profondeurs de 0-500 m sur substrat dur à partir du littoral jusqu'au plateau continental. Son plus proche parent est le homard européen H. gammarus qui se distingue par sa coloration et l'absence d'épines sur la face inférieure du céphalothorax.

Homarus americanus est distribué le long de la côte Atlantique de l'Amérique du Nord, du Labrador dans le nord de Cape Hatteras, jusqu'en Caroline du Nord, pour la région la plus au sud. Au sud de l'État du New Jersey, l'espèce est rare, et les prises dans le Delaware, le Maryland, la Virginie et la Caroline du Nord fait habituellement moins de 0,1% de toutes les pêches. Une pince fossile attribuée à H. americanus a été trouvé à Nantucket (sud de Cape Cod , Massachusetts), datant du pléistocène. En 2013, un homard américain a été capturé dans les îles Farallon au large des côtes de Californie. L'espèce de ce homardien a été introduite dans l'océan Pacifique Nord, près des côtes du Japon, de la mer Baltique, ...

Homarus americanus est communément connu comme le homard américain :
homard américain
Le homard américain H. americanus est un animal de 30 à 65 cm, la taille maximum admise étant officiellement de 64 cm (longueur du corps) pour un poids de 20 kg, ce qui en fait la plus lourd crustacé dans le monde. Le poids moyen se situe entre 0,3 à 4 kg.

La antennes mesurent environ 5 cm de long et sont divisées en structures en forme de Y à l'extrémité pointue. Chaque extrémité présente une zone dense de touffes de poils décalés dans un arrangement en zigzag. Ces poils sont recouverts de plusieurs cellules nerveuses capables de détecter les odeurs. Les gros poils plus épais trouvés le long des bords de contrôlent l'écoulement de l'eau, contenant des molécules d'odeurs, les poils sensoriels internes. Les plus courtes antennules fournissent un autre sens de l'odorat. En ayant une paire d'organes olfactifs, un homard peut localiser la direction et l'origine d'une odeur, de la même façon que les humains peuvent entendre la direction d'où provient un son. En plus de détecter les odeurs, les antennes antérieures peuvent juger la vitesse de l'eau pour améliorer la goniométrie.

Le homard possède deux vessies, situées de chaque côté de la tête. Le homard utilise les senteurs pour communiquer où ils sont, et ces odeurs/parfums sont dans les urines. Ils projettent de longs traits de l'urine de 1-2 mètres en face d'eux, et ils le font quand ils détectent un rival ou un partenaire potentiel dans la zone immédiate.

La première paire de péréiopodes (pattes) est armée d'une grosse paire asymétrique de pinces avec la plus grosse et plus grande qualifiée de "broyeur" (pince broyeuse des proies), et l'autre est la "coupe", plus fine avec des bords intérieurs pointus (pince coupeuse pour maintenir ou déchirer une proie).

Le homard américain, à droite, est différent du homard armoricain européen (à gauche) :
2 homards : américain à droite, armoricain breton à gauche
Le homard américain Homarus americanus se distingue du homard européen H. gammarus (souvent dit "breton" ou "armoricain" en France) par le patron de coloration et l'absence d'épines sur la face inférieure du céphalothorax. La qualité organoleptique du homard américain est différente du homard européen (lequel est généralement 20 à 30% plus cher). On se référera à la fiche de Homarus gammarus pour plus de détails.

Un homard portion, de 20 à 25 cm de long, vendu dans le commerce de détail pèse environ 300 à 600 grammes, pour un prix de 26 €/kg au plus bas (au lieu de 31 €/kg pour le homard européen), mais les prix augmentent considérablement en périodes de fêtes et la constitution des beaux plateaux de fruits de mer.

Les homards américains sont généralement bleu vert au brun avec des épines rouges, mais un certain nombre de variations de couleur ont été observées. La coloration normale de Homarus americanus est "vert bleuâtre foncé à brun verdâtre", plus rouge sur le corps et les pinces, et vert sur ​​les pattes. Cette coloration est produite en mélangeant des pigments jaunes, bleus et rouges. En dépit de la rareté des homards étrangement colorés, beaucoup plus d'entre eux sont déclarés être pris. Il est difficile de savoir si c'est un artefact de médiatisation sociale (c'est-à-dire qu'il est plus facile de médiatiser la capture d'un homard étrangement coloré), ou si elle est due à une baisse des populations de prédateurs.

On estime que 2 millions de homards américains sont bleus. Une mutation génétique provoque un homard bleu pour produire une quantité excessive d'une protéine particulière. La protéine se mélange à une molécule rouge caroténoïde, connue sous le nom de l'astaxanthine. Elles se combinent pour former un complexe bleu connue comme crustacyanin, donnant au homard sa couleur bleue. En 2009, un homard bleu a été capturé dans le New Hampshire, en 2011, deux homards bleus ont été capturés au Canada, un au large de l'île du Prince-Édouard et un autre dans le Esgenoôpetitj First Nation du Nouveau-Brunswick; un autre homard bleu a été capturé mai 2012 au large de la Nouvelle-Écosse.

Un homard jaune américain muté de Homarus americanus :
Homard jaune américain Homarus americanus
Les homards jaunes sont le résultat d'une mutation génétique rare et les chances d'en trouver un sont estimés à 1 sur 30 millions!

Des enregistrements de homards jaunes comprennent : un au large de l'île Whaleback (à l'embouchure de la rivière Kennebec), dans le Maine, le 1er Août 2006, un autre vers l'Île-du-Prince-Édouard, Canada, le 11 Juin 2009. On a découvert un homard jaune dans Wainani Kai Seafoods à Kalihi, Hawaï, dans une expédition de la Nouvelle-Écosse, le 30 Avril 2010, un autre dans la baie de Narragansett vers Rhode Island le 31 Juillet 2010, et un au large de la côte de Black Point Niantic le 9 Juin 2014.

En Juillet 2010, un homard albinos homard aurait été pris vers Gloucester. On estime que seulement un sur 100 millions de homards est albinos, par manque de pigments colorés.

Le 28 Août 2010, un homard calicot avec ue carapace noire tachetée de orange a été signalé capturé dans le Maine. Seuls les homards albinos sont plus rares, et les homards orangés constituent des prises pour un taux de 1 pour 30 millions.

Plusieurs homards ont été pris avec des colorations différentes sur leurs moitiés gauche et droite. Par exemple, le 13 Juillet 2006, un pêcheur du Maine pris un homard marron et orange, et l'a soumis à l'aquarium marin local, qui n'avaient vu que trois homards de ce genre en 35 ans. La chance d'en trouver un est estimée à 1 pour 50 millions. Beaucoup de homards à couleur non-classique sont des chimères hermaphrodites, mais pas tous.

Les homards rouges sont le résultat habituel d'un homard en cours de cuisson. Il y a 1 chance sur 10 millions d'en attraper un vivant avec cette couleur!

Fiche de maintenance et élevage de Homarus americanus

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Homarus americanus (Homard américain) ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?Il est envisageable d'élever quelques temps le homard américain en captivité, mais cela reste difficile sur le long terme. Attention aux pinces!

Le homard d'Amérique se développe dans les eaux froides peu profondes où il y a beaucoup de roches et d'autres endroits pour se cacher des prédateurs. Il vit généralement à une profondeur de 4-50 m, mais peut être trouvé jusqu'à 480 m sous la surface.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?L'alimentation naturelle de H. americanus est relativement uniforme entre les différents habitats. Elle est dominée par les mollusques (surtout les moules), des échinodermes et des polychètes, bien qu'un large éventail d'autres proies peuvent être consommées, y compris d'autres crustacés, les ophiures et des cnidaires. Le homard américain (homard du Maine) a été montré pour gagner 35-55% de leurs calories des harengs, qui est utilisé comme appât dans les pièges de homard. Seulement 6% des homards qui entrent dans des casiers à homards sont capturés.

Données scientifiques sur Homarus americanus

Classification et taxonomie de H. americanus :
Classe :Malacostraca
Ordre :Decapoda
Famille :Nephropidae
Genre :Homarus
Espèce :americanus
Rang :Espèce
Descripteur :H. Milne Edwards
Année description :1837
Nom scientifique :Homarus americanus
Protonyme :Homarus americanus
Synonymes :Astacus americanus, Astacus marinus, Homarus mainensis
Noms communs :(fr) Homard américain
(en) American Lobster, Atlantic Lobster, True Lobster
Acheter Homarus americanus :
Prix moyen :18,50
Fourchette de prix :15,00 à 35,00
Statut de H. americanus :
Statut de conservation :Préoccupation mineure (LC)
IUCN n° :170009
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Océan Atlantique Nord-Ouest
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de H. americanus :
Maintenance :très difficile
Volume ou type :Grand aquarium
Taille :35 à 65 cm (corps)
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 12/08/2014. 3640 lectures.
Commentaires (via Disqus)