L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Asellus aquaticus : Aselle d'eau douce

Asellus aquaticus : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Asellus aquaticus, Aselle d'eau douce:

L'aselle Asellus aquaticus est un crustacé isopode d'eau douce et eau légèrement saumâtre, comportant de nombreuses sous-espèces en fonction de l'origine géographique dans l'Europe occidentale et arctique. Les aselles ont pour localité type la rivière Fyrisån, dans la région d'Uppsala, en Suède.
Asellus aquaticus
Asellus aquaticus

Le cloporte aquatique Asellus aquaticus est commun dans la zone tempérée nord, en climat tempéré boréal comprenant l'Europe, la Russie et l'Amérique du Nord. Asellus aquaticus se trouve dans les rivières, les ruisseaux et les eaux stagnantes en particulier là où il y a beaucoup de pierres sous lequel il cache bien pas où l'eau est fortement acide .

Groupe d'aselles Asellus aquaticus sur des algues:
Groupe d'aselles Asellus aquaticus sur des algues
Les aselles A. aquaticus vivent en groupe grégaire, ici en aquarium sur l'algue Cladophora linnaei.

Selon la localisation, un certain nombre de sous-espèces sont considérées comme en voie de disparition, mais l'espèce n'est pas considérée en danger au niveau mondial. 3 sous-espèces sont considérées en danger d'extinction en Slovénie avec:

  • Asellus aquaticus carniolicus, Sket 1965, IUCN n° 2157

  • Asellus aquaticus cavernicolus, Racovitza 1925, IUCN n° 2158

  • Asellus aquaticus cyclobranchialis, Sket 1965, IUCN n° 2159.

Les autres sous-espèces admises taxonomiquement sont:

  • Asellus aquaticus abyssalis Odenwall 1927,

  • Asellus aquaticus aquaticus Linné 1758,

  • Asellus aquaticus carsicus Karaman 1952,

  • Asellus aquaticus fribergensis Schneider 1887,

  • Asellus aquaticus infernus Turk-Prevorcnik & Blejec 1998,

  • Asellus aquaticus irregularis Sket 1965,

  • Asellus aquaticus longicornis Sket 1965,

  • Asellus aquaticus messerianus Birstein 1945.

Ces isopodes n'utilisent pas leurs pattes pour la natation, mais s'éloignent via le courant. Le corps comporte sept paires de pattes et une paire d'antennes. Certains spécimens ont moins de pattes quand elles ont été arrachées, mais elles repoussent ensuite.

Fiche de maintenance et élevage de Asellus aquaticus:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Asellus aquaticus (Aselle d'eau douce)? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Assez faciles à conserver, les aselles ont juste besoin de fraicheur, il faut éviter les températures au delà de 23 °C et placer la cuve d'élevage des aselles dans un lieu frais. Les isopodes sont sensibles à la pollution et aux eaux trop chargées en effluents: il faut maintenir le taux de nitrates au plus bas pour leur élevage. Toutefois, l'aselle est relativement tolérant à une gamme de polluants et est utilisé comme bioindicateur de la qualité de l'eau. Dans les eaux vives, ces crustacés s'enfoncent dans la boue pour éviter d'être emportés par le courant.

Les micro-mouvements constamment effectués par ces isopodes contribuent au mélange des couches d'eau dans les systèmes lentiques. Attention, il faut correctement oxygéner l'eau car les aselles d'eau douce n'apprécient pas les faibles taux de dioxygène dissous.

Asellus aquaticus se trouve dans les rivières, un petit ruisseau et les eaux stagnantes en particulier là où il y a beaucoup de pierres sous lesquelles les aselles cachent: ces crustacés n'apprécient pas bien l'eau fortement acide, il faut privilégier un pH neutre, voir légèrement basique. Il est inutile de trop éclairer l'élevage car ces crustacés préfèrent la pénombre.

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?Les animaux semblent lents, mais peuvent être très agiles en cas de danger. Comme les autres habitants du macrobenthos, les aselles servent dans la chaîne alimentaire souvent comme nourriture pour les plus gros poissons.

Les insectes aquatiques, en particulier dans l'eau, mais surtout les larves de libellules et les larves et imagos de coléoptères aquatiques sont leurs principaux ennemis.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?Les aselles d'eau douce sont omnivores détritivores: ces isopodes jouent un rôle important de fossoyeur et d'épuration des débris végétaux. Il consomme le biofilm recouvrant les surfaces dures de roches ou cailloux.

Protocole d'élevage et reproduction Asellus aquaticus:

Comment reproduire A. aquaticus? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?L'aselle d'eau douce peut se reproduire tout au long de l'année, à condition que la température soit suffisamment élevée (plus de 18 °C), ils ne se reproduisent pas à des températures froides. La maturité peut être atteinte en quelques mois à des températures chaudes de l'été, mais la maturation peut prendre jusqu'à deux ans dans les eaux froides de façon permanente (par exemple, de haute latitude ou dans les eaux d'altitude de montagne).

Les mâles sont plus grands que les femelles. Dans la phase de reproduction, le mâle rampe sur le dos de la femelle et peut tenir ainsi jusqu'à trois jours. Au cours de l'accouplement, les animaux se tournent avec le côté du ventre se faisant face.

La durée de vie varie de façon similaire: de 9 mois dans le Sud Afrique à 20 mois en Europe du Nord, comme dans un lac eutrophe de Norvège par exemple. Les femelles portent des oeufs (une grosse centaine) dans des sachets de couvain en dessous de leur corps. Les jeunes aselles pullulent après 3 à 6 semaines (selon la température), et sont déjà semblables aux animaux adultes.

Données scientifiques sur Asellus aquaticus:

Classification et taxonomie de A. aquaticus:
Classe :Malacostraca
Ordre :Isopoda
Famille :Asellidae
Genre :Asellus
Espèce :aquaticus
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1758
Nom scientifique :Asellus aquaticus
Protonyme :Oniscus aquaticus
Synonymes :Oniscus aquaticus
Noms communs :(fr) Aselle d'eau douce
(en) Waterlouse, Aquatic sowbug, Water hoglouse
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Hémisphère Nord
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de A. aquaticus:
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :0,8 à 1,5 cm
Auteur: wistiti57, dernière modification le , publié le 20/12/2013. 5521 lectures.
Commentaires (via Disqus):