L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Cladophora linnaei : Cladophora aegagropila, Mousse balle

Cladophora linnaei : fiche algue pour culture ou contrôle.

Description de Cladophora linnaei, Cladophora aegagropila, Mousse balle:

L'algue Cladophora linnaei, souvent confondue avec une plante aquatique, est très prisée dans les aquariums par sa capacité à exploiter les nitrates et phosphates; ainsi l'ex-Cladophora aegagropila est facilement trouvée dans le commerce et connaît même un succès croissant avec l'essor d'aquariums avec des crevettes d'eau douce, car il s'agit bien d'une algue d'eau douce. Certains écrits récents la positionne sous le taxon de Aegagropila linnaei.
Cladophora linnaei
Cladophora linnaei

Les origines géographiques de Cladophora linnaei sont nombreuses, surtout qu'il existe plusieurs variétés, mais la première aire de distribution inclut une bonne partie de l'Europe, le Japon, l'Asie du Sud-Ouest (jusque Sri-Lanka et la Turquie), mais aussi l'Australie ou encore la Nouvelle-Calédonie. Les variétés suivantes, qui sont désormais toutes considérées comme des synonymes au taxon invalide, vivent encore dans d'autres zones géographiques:

  • Cladophora aegagropila var. brownii
  • Cladophora aegagropila var. bulnheimii
  • Cladophora aegagropila var. daldinii
  • Cladophora aegagropila var. holsatica
  • Cladophora aegagropila var. linnaei
  • Cladophora aegagropila var. martensii
  • Cladophora aegagropila var. muscoides
  • Cladophora aegagropila var. sauteri
  • Cladophora aegagropila var. thermalis

Il est donc difficile de déterminer quelle variété on obtient réellement, car si on ajoute le paramètre de la variabilité morphique, il devient impossible sans étude ADN de distinguer toutes ces variétés. Une étude cladistique donne de bons résultats et a permis de regrouper toutes ces algues sous le seul taxon de Cladophora linnaei.

anciennement Cladophora aegagropila, c'est Cladophora linnaei

sous son ancien nom: Cladophora aegagropila

Les balles de Cladophora linnaei, ou 'Marimo' pour le nom vernaculaire japonais, ont été déclarées et reçues le statut de "Trésor japonais de la Nature" (Japanese Natural Treasure) en 1921, puis en 1952 est devenu un "trésor spécial japonais de la Nature" (Special Japanese Natural Treasure). Le lac Akan est le lac le plus communément appelé contenant les boules d'algues, mais elles peuvent également être trouvées dans les lacs Shiranitoro, Toro, Kawaguchi et Sai, tous dans le district Iloklaido du Japon. La mythologie locale autour de ces boules d'algue raconte l'histoire d'un jeune homme et une jeune femme dont on dit qu'ils se sont noyés dans le lac, et leurs coeurs furent transformés en balles de Cladophora. La survie des balles au Japon a été menacée à plus d'une occasion. L'utilisation du lac Akan pour transporter le bois a causé un très forte mortalité dans de nombreuses populations. Comme le bois flotté dans le lac, tandis que attendant d'être transporté, il a bloqué la lumière du soleil; cet apport lumineux est vital et ces végétaux en ont besoin. Entre 1945 et 1954, des prélèvement d'eau par des générateurs électriques a provoqué une baisse du niveau d'eau du lac, laissant de nombreuses boules d'algue exposées à l'air libre, et a failli provoquer l'éradication de la population totale.

Ces boules-balles de lac ont une apparence verte veloutée et sont connues pour atteindre environ 30 cm de diamètre. À une certaine époque, on pensait que Cladophora avait une croissance extrêmement lente, en tenant entre 150 et 200 ans pour atteindre la taille d'une balle de tennis. Des études récentes suggèrent cependant que le taux de croissance lente de notre époque plus récente est due à des conditions d'eau pauvre, oligotrophe. Il a également été constaté que le taux de croissance peut être amélioré par un apport d'eau de mer mélangée avec l'eau douce. En commun avec la plupart des plantes, ce végétal absorbe la lumière du soleil et obtient sa "nourriture" en utilisant le processus de la photosynthèse.

Heureusement, ces végétaux sont capables de se déplacer au moyen de courants sous-marin du lac (en milieu naturel, en aquarium, ce sera le débit des pompes et filtres aquarium), qui leur permet d'échanger sa place avec des plantes dans les zones plus profondes du lac. Ce processus de rotation permettant à toutes les algues de parvenir au seuil de déclenchement de la photosynthèse et assurer ainsi leur survie.

Fiche de culture de Cladophora linnaei:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Cladophora linnaei (Cladophora aegagropila, Mousse balle)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Cladophora linnaei:

Comment planter C. linnaei? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?Les algues doivent rester dans des positions qui reçoivent beaucoup de lumière sinon elles flétrissent et commencent à mourir.

Il a été indiqué que la boule a la capacité de flotter ou couler, afin de se positionner en fonction de la luminosité de la lumière du soleil. Les algues grandissent dans de grands groupes dans les parties profondes du lac, mais elles peuvent devenir si denses que la vie d'autres plantes peut être totalement occultée. Un autre avantage d'être sphérique est que, lorsque le limon et d'autres débris fins s'accumulent sur la surface supérieure de la plante, la gravité la fait tourner naturellement avec le poids et les débris vont tomber.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Cladophora linnaei:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La multiplication de la mousse-balle se fait par division: il suffit de couper une partie d'une ensemble de l'algue verte pour disposer de "boutures".

Informations encyclopédiques (Cladophora aegagropila, Mousse balle):

Qu'est-ce que C. linnaei a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Les balles de Cladophora ont été découvertes dans le lac Zeller, en Autriche en 1824 par le Dr Anton E. Sauter, un médecin et botaniste. Cette algue a été nommée initialement Cladophora aegagropila et elle appartient au groupe Cladophora sauteri. Cladophora signifie "plante ramifiée", Aegagropila veut dire "boule de lac" et Sauteri est dérivé du nom du Dr Sauter. les boules de lac ont ensuite été constatées au Royaume-Uni, Russie, Islande, la Suède et certains autres pays.

Aujourd'hui, les balles de Cladophora peuvent être trouvées dans le lac Myvatn dans le nord de l'Islande, bien qu'il y ait beaucoup plus d'informations concernant les balles retrouvées dans le lac Akan au Japon.

Données scientifiques sur Cladophora linnaei:

Classification et taxonomie de C. linnaei:
Classe:Ulvophyceae
Ordre:Cladophorales
Famille:Cladophoraceae
Genre:Cladophora
Espèce:linnaei
Rang:Espèce
Descripteur:Kützing
Année description:1843
Nom scientifique:Cladophora linnaei
Noms communs:(fr) Cladophora aegagropila, Mousse balle
Statut de C. linnaei:
Statut de conservation:Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Japon, Europe, Asie du Sud-Ouest, Australie
Continent d'origine:Cosmopolite
Abondance:Courant
Maintenance de C. linnaei:
Maintenance:facile
Volume ou type:Nano-aquarium
Taille:8 à 30 cm
Auteur: anemone-clown. La fiche Cladophora linnaei a été vue 38252 fois. Publié le 23/01/2011. Modifié le .