L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Amplexidiscus fenestrafer : Oreille d'éléphant

Amplexidiscus fenestrafer : fiche corail pour maintenance et élevage en aquarium.

Description du corail Amplexidiscus fenestrafer, Oreille d'éléphant:

L'anémone oreille d'éléphant Amplexidiscus fenestrafer est une anémone-disque de mer. Cette anémone de mer peut devenir très grande, a un comportement piscivore et est très urticante pour les coraux aux alentours... Elle n'est donc pas conseillée pour une maintenance en aquarium.
Amplexidiscus fenestrafer
Amplexidiscus fenestrafer

Amplexidiscus fenestrafer peut atteindre 30 cm de diamètre facilement, et certains vieux spécimens mesurent 50 cm, étant la plus grande espèce de son ordre, Corallimorpharia. Elle est communément appelée anémone oreille d'éléphant ou anémone-champignon géante. Elle a la particularité, lorsqu'elle se referme et se replie sur elle-même de ressembler à une tasse géante.

Son corps est cylindrique et petit. Son extrémité basale est un disque plat qui fonctionne comme un pied, le disque pédieux, et son extrémité apicale est le disque oral, qui a la bouche et, autour de lui, des tentacules courts et arrondis qui portent des cnidocytes, des cellules urticantes pourvues de neurotoxines. paralysant en réponse au contact. L'animal utilise ce mécanisme pour échapper aux ennemis ou lui permettre d'ingérer plus facilement dans la cavité gastro-vasculaire.

Son corps et ses tentacules sont charnus et ont une couleur brune, blanche ou gris-verte.

Maintenance, élevage de Amplexidiscus fenestrafer:

Comment maintenir A. fenestrafer? Où le mettre?Originaires de l'océan Indo-Pacifique, les anémones oreille d'éléphant Amplexidiscus fenestrafer habitent l'intérieur des récifs, généralement dans les eaux peu profondes, à moins de 25 m de profondeur. Elles occupent le substrat des surfaces rocheuses et des zones de courants modérés à forts. On les trouve en solitaire ou en petits groupes.

Comme la plupart des coraux, l'anémone oreille d'éléphant possède des algues symbiotiques, appelées zooxanthelles. Les algues réalisent la photosynthèse produisant de l'oxygène et des sucres, qui sont utilisés par les anémones, et se nourrissent des catabolites de l'anémone (surtout du phosphore et de l'azote). 4 Cependant, ils se nourrissent à la fois des produits qui génèrent ces algues, entre 75 et 90%, ainsi que du zooplancton ou des proies de poissons, qu'ils capturent avec leurs tentacules et absorbent la matière organique dissoute dans l'eau.

Il faut faire attention à ne pas la placer avec d'autres coraux, notamment d'autres coraux durs, car elle peut les endommager. Il faut laisser entre 25 et 30 cm d'espace entre ce corail et les autres. Il convient de mentionner que, bien qu'elle soit éloignée des autres coraux, elle peut les affecter, car elle utilise des réseaux muqueux pour capturer les particules de nourriture et les poissons, surtout des micro-poissons mais parfois, des proies plus grandes sont saisies.

Il faut donc éviter toute cohabitation avec des poissons lents et/ou petits ou des crustacés, car elle les mangera un jour ou l'autre...

Elle a besoin d'un aquarium mature, avec des pierres vivantes où elle peut adhérer. Gardez l'eau exempte d'ammonium et de phosphates, des nitrates en dessous de 20 mg/l, et ajoutez de l'iode et des oligo-éléments. Des changements d'eau hebdomadaires de 5% du volume sont presque indispesables pour la maintenir sur le long terme.

Protocole d'élevage et reproduction Amplexidiscus fenestrafer:

Comment le multiplier et le reproduire? Quelles conditions favoriser?Elle peut se reproduire de façon asexuée de trois façons: en séparant le polype au milieu de sa bouche et en générant un clone, appelé division ou fission; et, libérant des particules, du disque de pédale ou d'autres parties de l'animal, qui deviendra un nouvel animal, qu'on appelle la reproduction par lacération, et, par bourgeonnement.

En reproduction sexuée, elles produisent une larve nageuse ressemblant à une mini-méduse qui, une fois sur le fond, développe un disque pédieux, adhère et grandit jusqu'à former un nouveau corail.

Données scientifiques sur Amplexidiscus fenestrafer:

Classification et taxonomie de A. fenestrafer:
Classe:Anthozoa
Ordre:Corallimorpharia
Famille:Discosomatidae
Genre:Amplexidiscus
Espèce:fenestrafer
Rang:Espèce
Descripteur:Dunn and Hamner
Année description:1980
Nom scientifique:Amplexidiscus fenestrafer
Protonyme:Amplexidiscus fenestrafer
Synonymes:Discosoma fenestrafera
Noms communs:(fr) Oreille d'éléphant
Statut de A. fenestrafer:
Statut de conservation:Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Continent d'origine:
Abondance:Courant
Maintenance de A. fenestrafer:
Maintenance:compliqué
Volume ou type:Grand aquarium
Taille:50 cm
Auteur: Dlteck2000. La fiche Amplexidiscus fenestrafer a été vue 4986 fois. Publié le 18/01/2008. Modifié le .