Suivez le portail aquariophile:

Définition de ichtyologie

Que signifie ichtyologie ?

Définition ichtyologie

Par ichtyologie, ou ichthyologie, on découvre une branche de la zoologie entièrement consacrée à l'étude des poissons. Cela inclut les poissons osseux avec les Ostéichthyens, les poissons cartilagineux avec les Chondrichtyens comme les requins. Des animaux aquatiques, les vertébrés sans mâchoire ou agnathes sont parfois improprement considérés comme des poissons.

La science de l'ichtyologie étudie les poissons osseux et cartilagineux :
L'ichtyologie étudie le poisson
L'anatomie en ichtyologie de ce poisson Monochirus hispidus indique les organes ptérygiens suivants : 1 = artioptérygie, nageoire paire; 2 = périssoptérygie, nageoire impaire; 3 = ischioptérygie, nageoire pelvienne; 4 = notoptère, nageoire dorsale; 5 = omoptérygie, nageoire pectorale; 6 = proctoptérygie, nageoire anale; 7 = thoracoptérygie, nageoire pectorale; 8. uroptérygie, nageoire caudale; 9 = organe pleurogrammique, ligne latérale.

L'ichtyologie en chiffres :

Alors que la majorité des espèces de poissons, des vertébrés, ont probablement été découvertes et décrites, environ 250 espèces nouvelles sont décrites par la science officielle chaque année. Selon la base de recensement des espèces de poissons, le site FishBase, 33200 espèces de poissons sont décrites en janvier 2016 (32900 en octobre 2014, 32400 en juin 2012). Il y a plus d'espèces de poissons que le total combiné de tous les autres vertébrés : mammifères, amphibiens, reptiles et oiseaux.

41,24% des espèces décrites de poissons vivent en eaux douces et donc 58,76% des poissons vivent dans les eaux marines des océans.

Le premier poisson sur Terre est vraisemblablement un membre du genre Pikaia, avec Myllokunmingia et Haikouichthys ercaicunensis, datant de 530 Ma durant l'explosion cambrienne de la vie multicellulaire. Pikaia gracilens est l'ancêtre des poissons : cet animal primitif n'avait pas d'yeux, sans une tête bien défini, et mesurait moins de 5 cm de long.

Le plus petit poisson a, pendant longtemps, été un gobie de l'espèce Schindleria brevipinguis : les mâles atteignent 7,7 mm mais les femelles vont jusque 8,4 mm (on retient 8,4 mm pour le record)! En 2009, le plus petit poisson devient Paedocypris progenetica avec une longueur maximum de 7,9 mm! Deux autres espèces (également des gobies) de poissons sont minuscules et avec des durées de vie très courtes (de l'ordre de quelques jours/semaines) : Pandaka pygmaea avec une taille retenue de 9 mm, et Trimmatom nanus avec une longueur de 10 mm.

Le régalec détient le record de longueur chez les poissons osseux :
Le régalec est le plus long poisson du monde
Le plus grand poisson osseux est le régalec Regalecus glesne avec un record officiel à 11 mètres (et officieux à 16,7 mètres). Le poids maximum enregistré du roi des harengs est 272 kg.

Planche ichtyologique du Mola mola avec l'anatomie interne du poisson-lune :
Ichtyologie Mola mola, avec squelette du poisson-lune
Le plus lourd des poissons osseux est le poisson lune Mola mola avec un poids de 2300 kg (2,3 tonnes) pour une longueur LS de 3,10 m.

Un des plus grands poissons d'eau douce (osseux) est la perche du Nil Lates niloticus, qui pèse jusqu'à 200 kg et 2 m de long.

Mais le plus grand poisson (cartilagineux) est un requin : le requin-baleine peut exceptionnellement atteindre 20 mètres de long avec un poids de 34 tonnes. La taille de la bouche est de 1,50 mètres de largeur en moyenne.

Chez les poissons à nageoires charnues, les sarcoptérygiens, le plus grand coelacanthe est Latimeria chalumnae avec 2 mètres de long et un poids de 110 kg. Le record des dipneustes appartient au poisson africain Protopterus aethiopicus avec une longueur de 200 cm (2 mètres). En paléoichtyologie, le plus grand poisson à nageoires charnues de tous les temps était du genre Hyneria, mesurant jusqu'à 5 mètres.

La durée de vie d'un poisson est très variable, de quelques jours seulement pour certains gobies marins de la Grande Barrière de corail, à plusieurs dizaines d'années pour de grands pélagiques ou les grands esturgeons dulcicoles. En aquarium, la durée de vie des poissons d'ornement est souvent prolongée par rapport à leur espérance de vie en milieu naturel car aucun prédateur ne vient mettre un terme à leur existence... Ainsi, la durée de vie d'un poisson rouge dépasse facilement 15 ans et le record de longévité d'un poisson rouge est de 43 ans. La durée de vie d'un poisson combattant mâle atteint 6 ans en aquarium mais ne dépasse guère 2 ans en milieu naturel. Si l'espérance de vie d'un poisson-clown ocellé est de 6 ans environ en milieu océanique, la durée record de vie du poisson-clown en aquarium est de 22 ans! Un poisson chirurgien, selon l'espèce, une durée de vie atteignant 75 ans pour les plus grands poissons et Dory peut atteindre un âge de 30 ans! Les poissons-anges dépassent 40 ans en captivité pour les grandes espèces. De nombreux records (encore en cours d'établissement) de durée de vie sont détenus par le Muséum-Aquarium de Nancy.

L'ichtyologie : sa définition, ses termes et langage

L'ichtyologie est la branche des sciences naturelles zoologiques dont l'étude porte sur les poissons. Elle s'intéresse à diverses composantes dont : la phylogénie, la morphologie, l'anatomie, la physiologie, l'écologie, l'éthologie, la chorologie et la systématique (nomenclature), sans oublier la paléoichtyologie qui a pour objet l'étude des poissons fossiles.

La pratique de l'ichtyologie est associée à l'océanographie, la limnologie, la zoologie, la biologie marine et aux sciences de la pêche, donc aussi à la pisciculture et à l'aquaculture. Les personnes étudiant l'ichtyologie sont appelés ichtyologistes. L'aquariologie est une branche combinée dérivée de l'ichtyologie et l'aquaculture.

On notera que les deux orthographes (ichtyologie/ichthyologie, avec ou sans "h" central) sont valides pour désigner cette partie de la zoologie consacrée à l'étude des Poissons. L'écriture avec "h" est essentiellement utilisée en anglais.

L'ichtyologie est communément définie comme "l'étude des poissons" ou "une branche spécialisée de la zoologie consacrée aux poissons". Un poisson est, littéralement, un vertébré (c'est-à-dire un animal avec une colonne vertébrale) qui a des branchies, un corps recouvert d'écailles, et qui vit dans l'eau. Cependant, certaines espèces sont bien connues pour leur aptitude à franchir (sauter de) la surface de la mer et à se déplacer, parfois sur de longues distances, en utilisant leurs nageoires comme des ailes. D'autres espèces peuvent également vivre hors de l'eau pendant un certain temps, se mouvoir et migrer vers d'autres plans d'eau en utilisant des organes respiratoires auxiliaires. Nombre d'espèces n'ont pas le corps couvert d'écailles. En outre, le mot "poisson" est parfois utilisé plus largement pour inclure tout animal comestible vivant dans l'eau ! Ici, bien sûr, nous ne nous intéresserons qu'aux poissons au sens strict. Rappelons que le terme "poissons" fait référence aussi bien aux requins ou aux raies qu'aux poissons osseux. En anglais, scalefish renvoie aux poissons portant des écailles.

Compléments ichtyologiques : histoire de l'ichtyologie

D'une certaine façon, on peut faire remonter les premières études sur les poissons à.. l'ère du paléolithique. L'ichtyologie a été développée au cours de nombreuses époques d'interconnexion, chacune avec ses avancées significatives. Aristote 384 - 322 avant J.-C.), dans sa classification des "poissons" distinguait déjà les poissons cartilagineux des poissons osseux. Jusqu'au XVIème siècle, des naturalistes et non des moindres "confondaient" encore animal aquatique et poisson ! Linné (1707 - 1778), quant à lui, reconnaissait quatre groupes de poissons selon la position des nageoires pelviennes...

En fait, l'étude des poissons trouve ses origines dans le désir humain de se nourrir, se vêtir et se doter d'outils utiles. Selon Michael Barton, un ichtyologiste de premier plan, "les premiers ichtyologistes étaient chasseurs et cueilleurs, avaient appris la façon d'obtenir les poissons les plus utiles, où de se les procurer en abondance et à quel moment ils pourraient être les plus disponibles". Les premières savoirs ont été formulés par des idées abstraites mais identifiables dans des expressions artistiques.

L'ichtyologie a une longue histoire, parfois bien documentée, datant de milliers d'années si l'on se réfère aux "anciens" : Égyptiens, Indiens, Chinois, Grecs et Romains. Cette longue histoire, avec un intérêt soutenu pour les poissons, est due au double attrait du monde aquatique, d'une part très riches en espèces, aussi fascinantes qu'étranges (comme le régalec et le blobfish) et, d'autre part, pour son rôle, depuis des milliers d'années, dans l'alimentation humaine. La science ichtyologique a généré, au cours des siècles, des informations très hétérogènes, principalement taxonomiques, mais aussi en référence à la zoogéographie, au comportement, à la nourriture, aux prédateurs, aux tolérances environnementales...

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction ichtyologie en anglais : ichthyology.

Revoir la définition ichtyologie ... La définition ICHTYOLOGIE a été vue 8551 fois. Publié le 25/06/2011. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)