L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Chloroplaste : explications

Que signifie chloroplaste ?

Définition chloroplaste:

Un chloroplaste est un plaste coloré en vert avec des chlorobiontes donnant la couleur verte des chlorophylles. Les chloroplastes sont l'un des nombreux types d'organelles dans la cellule végétale. Ils forment ainsi des organites de photosynthèse, des sous-unités spécialisées, chez les organismes photosynthétiques: plantes, algues, cyanobactéries.

Leur rôle principal est de procéder à la photosynthèse, où le pigment photosynthétique de la chlorophylle capte l'énergie de la lumière du soleil et la stocke dans les molécules de stockage d'énergie ATP et NADPH tout en libérant de l'Oxygène de l'eau.

Structure de chloroplastes en coupe au microscope:
Des chloroplastes en coupe
Les chloroplastes expriment la couleur verte de ces "plastes chlorophylliens", avec une belle chlorophylle verte. Chaque chloroplaste est un organite cellulaire contenant la chlorophylle et assurant la photosynthèse.


Le mot chloroplaste est souvent utilisé comme synonyme de chromatophore (ou de plaste) par opposition aux amyloplastes et aux leucoplastes ne contenant pas de pigments, car les chromatophores de couleur dominante autre que le vert (par exemple phéoplaste et rhodoplaste) contiennent tous de la chlorophylle (hormis les chromoplastes chargés de caroténoïdes des fleurs et des fruits).

Autrement exprimé, un chloroplaste est un organite cytoplasmique des Plantae contenant des pigments de photoconversion (les chlorophylles, carotènes, xanthophylles) permettant de transformer l'énergie lumineuse en énergie chimique. Les chloroplastes correspondent à des cyanobactéries devenues endosymbiotiques au cours de l'évolution.

Chaque chloroplaste capture la lumière sous forme d'énergie, la stocke pour obtenir de l'énergie des molécules d'ATP et de NADPH et pour l'utiliser dans le processus appelé photosynthèse pour fabriquer des molécules organiques et libérer de l'oxygène à partir de dioxyde de carbone et l'eau. Cet organite cytoplasmique est limité par une double membrane et contient les chaînes photosynthétiques insérées dans des sacs membranaires ou thylakoïdes.

L'intérieur d'un chloroplaste:
Schéma de détail d'un chloroplaste avec les thylakoïdes, stroma et granum
L'intérieur d'un chloroplaste montre les membranes externe et interne, les thylakoïdes, le stroma et un granum.

Les thylakoïdes baignent dans le stroma qui contient le génome chloroplastique, des globules lipidiques et des grains d'amidon. Ainsi, les chloroplastes utilisent ensuite l'ATP et NADPH pour fabriquer des molécules organiques à partir de dioxyde de carbone dans un processus connu sous le cycle de Calvin. Les chloroplastes effectuent un certain nombre d'autres fonctions, y compris la synthèse d'acides gras, synthèse d'acides aminés, et la réponse immunitaire chez les plantes. Le nombre de chloroplastes par cellule varie de 1 dans les algues jusqu'à 100 dans les plantes comme Arabidopsis sp. et le blé.

La chlorophylle est originaire des chlorosplastes:
Chlorophylle et chloroplastes d'une mousse Plagiomnium
Les chloroplastes sont présents chez tous les eucaryotes photosynthétiques, comme ici avec une vue de la chlorophylle verte en coupe sur une lamelle de la mousse aquatique européenne Plagiomnium affine.

L'origine biologique des chloroplastes tendrait à indiquer qu'ils proviennent vraisemblablement de cyanobactéries qui seraient devenues symbiotiques en évoluant.

La chlorophylle se trouve dans des chloroplastes:
Les chloroplastes sont dans la chlorophylle
Si la chlorophylle se situe obligatoirement dans un chloroplaste, dans les plantes vertes, les chloroplastes sont entourés par deux membranes bi-couches de lipides supposées correspondre à des membranes, externe et interne, de la cyanobactérie ancestrale.

Les chloroplastes ont leur propre génome, qui est considérablement réduit par rapport à celle de la cyanobactérie équivalente vivante, mais les parties qui sont encore présentes montrent des similitudes évidentes avec le génome des cyanobactéries. Les plastes peuvent contenir de 60 à 100 gènes alors que les cyanobactéries contiennent souvent plus de 1500 gènes. La plupart des gènes manquants sont codés dans le génome nucléotique de l'hôte.

Dans certaines algues (comme les hétérokontes et les protistes tels que Euglenozoa et Cercozoa), les chloroplastes semblent avoir évolué à travers un événement secondaire de l'endosymbiose, dans lequel une cellule eucaryote engloutit une seconde cellule eucaryote contenant les chloroplastes, formant des chloroplastes avec trois ou quatre membrane en couches. Dans certains cas, ces endosymbiontes secondaires peuvent avoir eux-mêmes été engloutis par encore d'autres eucaryotes, formant ainsi des endosymbiontes tertiaires. Dans l'algue Chlorella, il n'y a qu'un chloroplastique, qui est en forme de cloche. À une exception près (l'amoeboïde Paulinella chromatophora), tous les chloroplastes peuvent probablement être attribués à un seul événement endosymbiotique (la cyanobactérie est engloutie par l'eucaryote). Malgré cela, les chloroplastes peuvent être trouvés dans un très large ensemble d'organismes, certains même pas directement liés les uns aux autres,comme chez le limace de mer Elysia chlorotica.

Dans certains groupes de mixotrophes protistes tels que les dinoflagellés, les chloroplastes sont séparés d'une algue ou ont capturés des diatomées pour les utiliser temporairement. Ces clepto-chloroplastes ne peuvent avoir qu'une durée de vie de quelques jours et sont ensuite remplacés.

En botanique des plantes vertes, si la feuille est exposée à la lumière, l'étioplaste devient rapidement un chloroplaste et la chlorophylle est synthétisée à partir de son précurseur.

Synonyme, antonyme, traduction chloroplaste:

Type: nom commun. Genre: masculin.

Traduction en anglais: chloroplast.

Synonyme: grain de chlorophylle.


Revoir la définition chloroplaste ... La définition CHLOROPLASTE a été vue 42888 fois. Publié le 24/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):