L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de biliverdine

Que signifie biliverdine ?

Définition biliverdine:

La biliverdine est un composé chimique, un pigment biliaire qui dérive de la bile. Les biliverdines sont des pigments verts qui proviennent du catabolisme de l'hémoglobine, qui se produit dans les cellules du système réticulo-endothélial.

Lorsque l'hémoglobine est désintégrée dans la globine et dans le groupe hème, ce dernier est scindé en donnant comme produits l'ion fer et la biliverdine. La biliverdine est rapidement réduite en bilirubine, un autre pigment biliaire jaune rougeâtre produit dans le processus.

La formule chimique brute de la biliverdine est C33H34N4O6, un composé suffisamment soluble dans l'eau.

La biliverdine est le pigment qui donne la couleur de la bile des animaux herbivores, des oiseaux et des animaux à sang froid. Pour sa part, la bilirubine est prédominante chez les animaux carnivores et omnivores.

La biliverdine et la bilirubine jouent un rôle important dans la coloration que les bleus prennent. C'est le pigment responsable d'une couleur verdâtre parfois vu dans les contusions. La biliverdine est vue brièvement dans quelques meurtrissures comme couleur verte et sa dégradation en bilirubine conduit à une coloration jaunâtre.

La biliverdine est un composant important de la coquille d'oeuf des oiseaux. Il y a une concentration significativement plus élevée dans les coquilles d'œufs bleues que dans les coquilles d'œufs bruns. La recherche a déterminé que la biliverdine dans les coquilles d'œufs est produite dans la glande coquillière, plutôt que comme un produit de la dégradation des érythrocytes dans le sang. La présence de biliverdine dans la coquille de l'œuf peut être un indicateur de la disponibilité et de la santé de la femelle, et est donc un facteur évolutif important.

En plus de sa présence dans la coquille d'oeuf, dans d'autres études il a été déterminé que la biliverdine est également présente dans le sang bleu-vert de nombreux poissons marins, le sang du ver tabac, les ailes des papillons et les mites, le sérum et les œufs de grenouilles, et le placenta des chiens. Les os du poisson Belone Belone, l'orphie (ou l'aiguillette), et d'autres espèces apparentées sont vert clair à cause de la biliverdine.

La biliverdine est également présente dans le sang vert, les muscles, les os et la muqueuse des peaux du genre Prasinohaema, des sauriens trouvés en Nouvelle-Guinée. On ne sait pas avec certitude si cette présence de biliverdine est une sorte d'adaptation écologique ou physiologique. Il a été suggéré que l'accumulation de biliverdine peut prévenir les infections malignes du parasite du paludisme Plasmodium, bien qu'il n'y ait pas de corrélation statistique significative à l'appui de cette affirmation. La coloration turquoise des os de la grenouille cambodgienne, Chiromantis samkosensis, serait également liée à la teneur en biliverdine.

Chez l'homme, la biliverdine a été trouvé en excès dans le sang des humains souffrant de maladies hépatiques. La jaunisse est causée par l'accumulation de biliverdine ou de bilirubine (ou les deux) dans le système circulatoire et les tissus. La peau jaunie et la sclère (blanc des yeux) sont caractéristiques de l'insuffisance hépatique.

Voir les synonymes de biliverdine.
Revoir la définition biliverdine ... La définition BILIVERDINE a été vue 1255 fois. Publié le 12/07/2011. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):