L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Gambusia affinis : Gambusie

Gambusia affinis : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Gambusia affinis, Gambusie:

La gambusie de l'Ouest Gambusia affinis est un poisson-moustique dont la répartition géographique diffère de G. holbrooki qui est la Gambusie de l'Est. Les aires de répartition sont différenciées: Mexique et sud-ouest des États-Unis pour notre gambusie et sud-est pour l'autre poisson moustique. La gambusie de l'Ouest est également nettement plus imposante en taille.
Gambusia affinis
Gambusia affinis

La gambusie Gambusia affinis, parfois appelée "faux-guppy" en aquariophilie, est un petit poisson pour lequel la teneur en sels est indifférente, très rustique et franchement robuste. Des populations prospères existent dans plus de 60 pays à travers le monde, où la gambusie a souvent été présentée comme une forme de lutte biologique contre les moustiques, car ces poissons-moustiques portent bien leur nom vernaculaire: ils mangent les larves de moustiques.

Au cours de son aire de répartition naturelle, Gambusia affinis se trouve généralement dans des eaux peu profondes fortement végétalisées, des biotopes à rives riches en végétation, toujours dans des eaux lentes vois stagnantes. L'espèce peut également être trouvée dans des eaux côtières saumâtres dans certaines régions en Californie.

Une gambusie mâle, Gambusia affinis:
Gambusie mâle, Gambusia affinis
Les mâles de Gambusia affinis se reconnaissent facilement par leur plus petite taille et surtout la présence du gonopode externe typique des poécilidés mâles.

Le dimorphisme sexuel est également visible par la taille, plutôt aux environs de 3,5-4 cm cm LS pour les mâles, mais jusque 6,5-7,5 cm LS pour les femelles.

Depuis de nombreuses années, G. affinis est supposée être de la même espèce que le poisson-moustique de l'Est, G. holbrooki, mais a depuis été positionné à un statut d'espèce distincte. Outre la taille un peu différente, ils se distinguent par plusieurs moyens. Chez G. holbrooki, le premier rayon du gonopode des mâles a un bord dentelé, la dorsale nageoire a habituellement 7 rayons et les mâles aussi ont généralement un nombre plus élevé de taches sombres sur le corps que les mâles G. affinis. Le mâle G. affinis n'a pas le premier rayon du gonopode dentelé et cette espèce a généralement seulement 6 rayons sur la nageoire dorsale.

Les deux espèces sont incroyablement robustes et adaptables, et ont été introduites dans les eaux tout autour du monde afin de contrôler les populations de moustiques. Malheureusement, cela a souvent donné lieu à des effets néfastes sur les écosystèmes, car ils sont aussi des prédateurs voraces de petits crustacés et les œufs et les jeunes poissons d'autres espèces. Bien qu'ils ne se nourrissent des formes larvaires aquatiques et des pupes de moustiques, on pense maintenant qu'ils ne sont pas plus efficaces que les espèces indigènes dans de nombreux cas.

La gambusie a été introduite en France, principalement dans le Rhône à partir de Lyon, et s'est acclimatée essentiellement dans les régions les plus chaudes du Sud de la France, surtout dans les marais de Camargue.

Fiche de maintenance et élevage de Gambusia affinis:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Gambusia affinis (Gambusie)? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Très adaptable, les gambusies tolère même l'eau saumâtre. Ce poisson d'eau douce est à considérer comme potamodrome, supportant un pH de 5,8 tout autant qu'un pH de 8,2! La dureté de l'eau n'a pas d'importance notable et des valeurs comprises en GH 3 et GH 30 sont tout autant valables. Il en va de même pour les températures, la plage de vie de l'espèce en milieu naturel va de 12 °C à 29 °C, mais on estime que les gambusies survivent à des extrêmes plus étendues (de 5 à 34 °C). La résistance à de faibles niveaux d'oxygène dans l'eau est remarquable.

Une seule paire de ces derniers peut être conservé dans un aquarium aussi petit que 30cm x 20cm x 20cm, soit 12,5 litres. C'est donc bien un poisson pour pico-aquarium mais surtout pour nano-aquarium à inclure dans la liste des micro-poissons.

NDLA: j'ai personnellement vérifié la tenue de ces poissons en extérieur, dans un poubellarium à des températures de 32 °C en été et jusqu'à des nuits à gelées matinales! Les poissons sont restés relativement alertes même à des températures en photophase de 4 °C.

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?Comme tous les poécilidés, un mâle sera accompagné de 2-3 femelles. La cohabitation avec d'autres petits poissons ne pose aucun problème. La gambusie peut être élevée en extérieur, selon le principe du poubellarium.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?Spécialisés dans la capture de proies de surface, les larves de moustiques sont sont repas favori! Le fameux ver de vase Chironomus plumosus sera ainsi un met particulièrement apprécié par le poisson-moustique, mais de nombreux chironomes conviennent.

En aquarium, sans chichis et omnivore, la gambusie accepte la plupart des aliments offerts mais reste particulièrement friande de petites variétés d'invertébrés (vivantes ou congelées) tels que les artémias, les larves de crevettes, les daphnies, les ostracodes.

Protocole d'élevage et reproduction Gambusia affinis:

Comment reproduire G. affinis? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?Poisson ovovivipare, comme tous les poécilidés, la reproduction est en tous points semblable à celle du guppy ou du molly. Les gambusies mâles ont un gonopode en lieu et place de la ventrales.html" class=mot>nageoire ventrale.

Très facile à reproduire, il est quasiment impossible d'arrêter cette espèce en élevage si les deux sexes sont présents dans un aquarium. Les paramètres de l'eau sont sans importance, pourvu qu'ils soient dans les fourchettes non-extrêmes. Si vous souhaitez augmenter le nombre d'alevins survivants, il est préférable d'utiliser un aquarium spécifique séparé pour isoler les alevins des parents capable de cannibalisme. La meilleure façon de le faire est d'enlever les femelles gravides pour les mettre dans un petit aquarium séparé, puis les retourner à l'aquarium principal une fois qu'elles ont donné naissance aux jeunes poissons.

La gestation dure environ 4 semaines et entre 10 et 100 alevins peuvent être produit. Ils sont faciles à élever, et peuvent être nourris d'infusoires, de nauplies d'artémias, de microvers et paillettes en poudre dès la naissance.

Gardez à l'esprit que l'espèce est si prolifique que vous aurez des problèmes à donner tous les alevins, surtout que l'espèce n'est pas un poisson particulièrement populaire en aquariophilie chez les non-connaisseurs... Le poisson-moustique est également très fécond et les femelles deviennent sexuellement actives seulement quelques semaines après la naissance, et peuvent produire plusieurs centaines de revenir chaque année. Leur spermathèque leur autorise d'être séparées des mâles pendant plusieurs semaines et d'avoir entre 3 à 5 portées.

Informations encyclopédiques (Gambusie):

Qu'est-ce que G. affinis a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?L'habitat des gambusies comprend des canaux fluviaux, des berges, des mares, les marais et les habitats artificiels de toutes sortes. Souvent, cette espèce se trouve dans les étangs peu profonds et de l'eau stagnante, et les bords peu profondes des lacs et cours d'eau où les poissons prédateurs sont largement absents et les températures sont élevées. Il est le plus abondant dans l'eau peu profonde avec une épaisse végétation aquatique. La gambusie se rencontre encore dans les marécages saumâtres et les habitats d'eau salée côtiers. Ce poisson est plus tolérant à la pollution que sont la plupart des autres poissons. Il tolère des niveaux très bas de dioxygène dissous, aussi bas que 0,18 mg/L, mais ne peut pas tolérer un froid extrême; la température limite apparemment la répartition nord. Cependant, certaines populations sont connues pour hiverner sous la glace dans l'Indiana et de l'Illinois aux États-Unis, et l'espèce se retrouve en France de plus en plus vers le nord. Les espèces de gambusies sont considérées envahissantes en France mais les populations de ces poissons semblent en régression.

Le mot "gambusie" vient du mot cubain gambusinos par lequel les Cubains désignent quelque chose qui n'a aucune importance. On l'appelle aussi le poisson-moustique. Ces poissons n'ont pas de belles couleurs et parce qu'ils apparaissent en grandes quantités dans les pêches locales, ils sont détestés car ils gênent les pêcheurs qui veulent prendre dans leurs filets des poissons comestibles de plus grande valeur.

Données scientifiques sur Gambusia affinis:

Classification et taxonomie de G. affinis:
Classe:Actinopterygii
Ordre:Cyprinodontiformes
Famille:Poeciliidae
Sous-famille:Poeciliinae
Tribu:Gambusini
Genre:Gambusia
Espèce:affinis
Rang:Espèce
Descripteur:Baird & Girard
Année description:1853
Nom scientifique:Gambusia affinis
Protonyme:Heterandria affinis
Synonymes:Fundulus inurus, Gambusia humilis, Gambusia gracilis, Gambusia patruelis, Haplochilus melanops, Heterandria affinis, Heterandria patruelis, Zygonectes brachypterus, Zygonectes gracilis, Zygonectes inurus, Zygonectes patruelis
Noms communs:(fr) Gambusie
(en) Western Mosquitofish
Statut de G. affinis:
Statut de conservation:Préoccupation mineure (LC)
IUCN n°:166562
FishBase n°:3215
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:Mexique, Sud-Ouest des États-Unis
Continent d'origine:Amérique du Nord
Abondance:Courant
Maintenance de G. affinis:
Maintenance:facile
Volume ou type:Nano-aquarium
Taille:4 à 7,5 cm
pH de l'eau:5,5 à 8,5
Dureté de l'eau:3 à 30°GH
Température de l'eau:12 à 29°C
Espérance de vie:2 à 3 ans
Auteur: wistiti57. La fiche Gambusia affinis a été vue 23552 fois. Publié le 22/05/2013. Modifié le .