L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de calorie

Que signifie calorie ?

Définition calorie:

La calorie est une unité de mesure de l'énergie chimique qui est définie comme la quantité de chaleur requise pour augmenter la température de 1 gramme d'eau de 1 degré Celsius sous une pression standard de 1 atmosphère. 1 calorie vaut environ 4,18 Joules, car le joule J est l'unité internationale des valeurs d'énergie.

Les valeurs nutritionnelles d'un plat préparé en calories:
Indications des calories et autres valeurs nutritionnelles
Outre les calories et son équivalent joules, les valeurs nutritionnelles d'une préparation culinaire indiquent les teneurs en matières grasses dont les acides gras saturés, en glucides dont les sucres, la quantité de fibres alimentaires, la quantité de protéines et la teneur en sel.


Explications et origines:

La calorie, ancienne unité de chaleur spécifique dont le symbole est "cal", est définie comme la quantité de chaleur nécessaire pour augmenter la température de 1 g d'eau de 1°, entre 14,5 °C à 15,5 °C. La calorie a été définie pour la première fois par le professeur Nicolas Clément en 1824 en tant que kilo-calories (1 kilocalorie "kcal" vaut 4186,8 joules "J") et a ainsi été introduite dans les dictionnaires français et anglais pendant la période comprise entre 1842 et 1867. Note: 1 J = 0,239 cal.

Bien que, dans l'utilisation scientifique et technique actuelle, l'unité énergétique soit le Joule, la calorie est encore utilisée pour exprimer la valeur énergétique des aliments.

Les quantités de chaleur Q sont mesurées avec des calorimètres spécialisés dans lesquels la formule physique suivante intervient: Q = mc ΔT, où m est la masse , c est la chaleur spécifique et ΔT est l'augmentation de température observée par le corps.


métabolisme et calories:

La Calorie anciennement utilisée en biologie, médecine et nutrition, a eu la valeur d'une kilocalorie, a reçu le symbole Cal (avec le C en majuscule pour la différencier de la calorie elle-même). La kilocalorie est parfois appelée une grande calorie. Cette coutume a été abandonnée et la kilocalorie (kcal) est maintenant utilisée directement, mais cette utilisation est progressivement abandonnée à la suite de l'application des normes d'étiquetage des aliments, au moins dans les pays les plus développés.

L'information sur les étiquettes est indicative de la valeur énergétique de l'aliment en question et est généralement exprimée en kJ/kg et encore, entre parenthèses, en kcal/kg (kilojoules ou kilocalories par kilogramme de nourriture), ou aussi en rations de 100 grammes ou ceux qui correspondent à un régime alimentaire normal. Peu à peu, les calories dans les étiquettes disparaîtront.

La calorie est utilisée comme unité de mesure de l'énergie des aliments ingérés et pour pouvoir élaborer des régimes alimentaires adéquats et souvent «à faible teneur en calories» (généralement une réduction de 30%) qui permettent la perte de poids corporel dans les cas où ont été diagnostiqués des surpoids. Dans tous les cas, les régimes inférieurs à 1200 kcal (5000 kJ) sont considérés comme dangereux car ils sont déficients en nutriments importants, aboutissant à une dénutrition ou une malnutrition. Certains aliments sont également appelés calories indésirables (également appelées calories vides), qui sont des calories provenant d'aliments avec très peu de valeur nutritive, comme les boissons gazeuses sucrées ou les boissons alcoolisées.

Un régime hypocalorique entre dans le cadre d'un régime amincissant ou amaigrissant.


Bonne calories vs. mauvaises calories:

Il est souvent admis que les mauvaises calories sont celles riches en lipides et/ou en glucides, riches en graisse et/ou sucres. Cette simplification est très controversée dans le milieu de la santé nutritionnelle, notamment avec les régimes alimentaires hypocaloriques.

Au cours des dernières décennies, la promotion de régimes à faible teneur en matière grasse pourrait avoir eu tort. Certains scientifiques soutiennent que les carbone.html" class=mot>hydrates de carbone, en particulier les glucides raffinés comme la farine blanche, le sucre et les amidons, contribuent à l'obésité, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et à d'autres maladies. Une relation de causalité entre les glucides et certains cancers est même mise en avant.

Des preuves biologiques, épidémiologiques et anthropologiques servent de faire valoir sur ses revendications. Le corps humain sécrète de l'insuline en réponse à la consommation de glucides pour réguler la glycémie. Ce processus, à son tour, amène le corps à accumuler du tissu adipeux. Les effets des glucides sur les individus avec un régime "traditionnel" riche en viande et en gras et faible en glucides donnent des résultats indiquant que, lorsque les glucides raffinés sont introduits dans les régimes de ces individus, le résultat est l'augmentation des maladies comme l'obésité et les maladies cardiovasculaires.

Voir les synonymes de calorie.
Revoir la définition calorie ... La définition CALORIE a été vue 3838 fois. Publié le 27/11/2009. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):