Que signifie sédimentation ?

Définition sédimentation:

La sédimentation qualifie l'ensemble des processus par lesquels les particules en suspension et en transit cessent de se déplacer et se déposent, devenant ainsi des sédiments.

Les taux de sédimentation sont de 0,5 mm à 1 mm par millénaire dans l'océan Pacifique, de 10 mm à 25 mm par 1000 ans dans l'océan Atlantique, des taux plus importants encore existent au voisinage des continents (20 cm à 30 cm par 1000 ans dans la mer Baltique. L'âge des sédiments ne dépasse pas une quarantaine de milliers d'années. Leur accumulation par diagenèse forme une roche sédimentaire, encore appelées pierres vivantes.

C'est donc un processus permettant à des particules de matières ayant une densité supérieure à celle du liquide dans lequel elles sont suspendues de se déposer sous l'influence des forces de gravité, dans un liquide calme ou se déplaçant lentement.

Autrement exprimé: ensemble des étapes conduisant à la formation de sédiments. Suivant la nature du lieu où les sédiments se déposent, on distingue des sédimentations marines, des sédimentations lagunaires ou continentales. Si la zone de dépôt est de grande étendue et que les sédiments se déposent pendant une longue période, il s'agit d'un bassin sédimentaire, il est alors possible de mesurer la vitesse de sédimentations.

La sédimentation est ainsi la tendance des particules en suspension de se déposer du fluide dans lequel elles sont entraînées, et venir en appui contre un obstacle. Cela est dû à leur mouvement à travers le fluide en réponse à des forces agissant sur ​​eux: ces forces peuvent être dues à la gravité, l'accélération centrifuge ou l'électromagnétisme.

En géologie, la sédimentation est souvent utilisée comme l'exact opposé de l'érosion, à savoir l'extrémité terminale du transport des sédiments. En ce sens, elle comprend la cessation de transport par saltation ou véritable transport de fond. Le tassement est la chute des particules en suspension dans le liquide, tandis que la sédimentation est la fin du processus de décantation.

La sédimentation peut porter sur des objets de différentes tailles, allant de grosses pierres dans l'eau qui coulent de suspensions de particules de poussière et de pollen, de suspensions cellulaires de solutions de simples molécules comme les protéines et les peptides. Même les petites molécules telles que l'aspirine peuvent être sédimentées, mais il peut être difficile d'appliquer une force suffisamment forte pour produire une importante sédimentation.

Le terme est généralement utilisé en géologie pour décrire le dépôt de sédiment qui se traduit par la formation de roche sédimentaire, et dans divers domaines de la chimie et de l'environnement pour décrire les mouvements de particules souvent plus petites et des molécules. Le procédé est également utilisé dans l'industrie biotechnologique pour séparer les cellules du milieu de culture.

Voir les synonymes de sédimentation.
Revoir la définition sédimentation ... La définition SEDIMENTATION a été vue 23921 fois. Publié le 18/07/2009. Modifié le .