L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Douze plantes médicinales terrestres en revue


Douze plantes médicinales terrestres en revue

L'origan Origanum vulgare est une plante médicinale terrestre
L'origan Origanum vulgare est à la fois une plante médicinale, une plante aromatique, une plante verte, une plante terrestre et une plante de jardin.

Une mise en revue de douze plantes médicinales terrestres permet de débuter en phytothérapie.

Un passage en revue de 12 plantes vertes terrestres facilement cultivées en jardinage, d'un coût modique, permet d'aborder facilement les bases des plantes médicinales encore exploitées en phytothérapie. Que ce soit Calendula arvensis, Calendula officinalis, Cyanus segetum, Euphrasia officinalis, Galium odoratum, Hyssopus officinalis, Melilotus officinalis, Mentha citrata, Monarda didyma, Origanum vulgare, Parietaria officinalis ou Plantago major, tous ces végétaux se cultivent pour quelques euros seulement en pot, potée, sur un balcon ou bien sûr en pleine terre.

L'éveil du printemps suscite, chaque année, chez l'Homme, le même enthousiasme. Les premiers bourgeons, les premières senteurs, la vivacité des jeunes pousses semblent porteurs de toutes les espérances. Cela, à notre époque où marcher sur la Lune n'est plus un rêve mais un évènement du siècle dernier, cela était encore plus vrai pour l'homme préhistorique pour qui la nature représentait la source de toute subsistance. Dans ce milieu naturel, tour à tour hostile et généreux, la plante était l'élément essentiel.

De ses racines à ses sommités fleuries, l'Homme découvrait, selon son instinct et ses maigres connaissances, les multiples possibilités qu'elle offrait. Puis certains peuples atteignirent un niveau de connaissances qui nous étonne encore. Avec des moyens techniques presque insignifiants, forcés d'exploiter au maximum les données qu'ils avaient, les astres, les animaux, les éléments naturels, les végétaux, les Hommes observaient, analysaient, tentaient de comprendre la nature; la régularité du cycle des plantes laissait envisager une structure minutieuse, mais souvent mystérieuse. Leur obstination et leur intuition leur firent peu à peu découvrir que telle plante avec des fleurs calmait une morsure de serpent, telle autre une piqûre d'ortie ou une indigestion ou, simplement, améliorait la saveur d'une viande insipide, ou faisandée.

Puis la question ne fut plus la survie mais le confort, et l'on s'attarda sur les les arômes. L'Homme appliqua à la nature les moyens de plus en plus perfectionnés dont il disposait et les plantes vertes, étudiées avec des technologies si poussées qu'elles ont permis d'approcher Mars ou la Lune, continuent de livrer parcimonieusement les secrets de leurs pouvoirs.

Devant les mystères de ces végétaux, souvent magnifiques, et l'intuition de l'Homme, toujours à l'écoute, comment ne pas songer avec une grande sensibilité aux mystérieuses correspondances entre l'Homme et la nature où les parfums, les couleurs et les sons se répondent?

Finalement, après plus de 5000 ans de culture alimentaire, une sélection de 12 plantes médicinales vient apporter un début de réponse facile à quelques maux. Ces plantes apporte une thérapie, souvent préventive mais également guérisseuse, à des maladies. C'est le principe de la phytothérapie, soigner par les plantes.

Ainsi, le souci des champs et le souci des jardins viennent contrer des problèmes de peau (mais pas seulement!), la fleur du bleuet est antiseptique, la euphraise casse-lunettes soigne les yeux, l'aspérule odorante joue un rôle d'antispasmodique, l'hysope officinale propose des propriétés expectorantes et antitussives, les feuilles fraîches du mélilot jaune soulagent les rhumatismes, la menthe citronnée vient combattre des parasites intestinaux, la monarde (outre ses sublimes fleurs rouge écarlate) aide à lutter contre les rhumes et se boit en thé, la partie florale de l'origan commun stimule la repousse des cheveux, la pariétaire officinale est une excellente purificatrice du foie (plante détoxifiante), le grand plantain stabilise le flux sanguin des saignements...

Toutes ces plantes à fleurs sont également des plantes aromatiques, régulièrement intégrées dans des préparations culinaires. Elles se conservent séchées pour l'hiver, sans oublier que certaines se transforment en teintures-mères et avec bien d'autres usages.

Ce sont bien 12 plantes médicinales qu'il convient de disposer à portée de main, surtout que leur culture ne demande aucun savoir horticole!


Commentaires (via Disqus)
Disqus

Posté par anemone-clown le 16/9/2017 9:40:00