Suivez le portail aquariophile:

Galium odoratum : Aspérule odorante, Gaillet odorant

Galium odoratum : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Galium odoratum, Aspérule odorante, Gaillet odorant

L'aspérule odorante Galium odoratum, ou le gaillet odorant Asperula odorata, est une jolie plante herbacée avec des fleurs blanches qui la fait ressembler à un Petit Muguet. Cette vivace peut se cultiver en aquaponie. L'habitat de l'aspérule est lié à la hêtraie, en Europe, surtout dans l4est de la France, le Massif Central et les Pyrénées; elle reste plus localisée ailleurs. L'aspérule odorante est plante médicinale et aromatique.
Galium odoratum
Galium odoratum

L'aspérule Galium odoratum, à tige quadrangulaire, mesure de 10 à 30 cm en moyenne, mais atteint parfois 40 cm. Le feuillage se présente sous forme de verticilles foliacés constitués en fait seulement de 2 feuilles opposées entre lesquelles se trouvent des stipules aussi développées qu'elles. Les inflorescences sont des corymbes terminaux de petites fleurs à 4 pétales blancs formant une corolle à tube court. Suite à fructification, il en résulte des fruits globuleux, couverts d'aiguillons crochus. Le fruit globuleux est petit et est recouvert de petits crochets qui s'accrochent dans les poils d'animaux pour la diffusion.

Chaque verticille de feuilles de l'aspérule odorante est facilement visible, un bon exemple de plante verticillée.

Comme l'épithète odoratum le suggère, la plante est fortement parfumée, le doux parfum étant un dérivé de coumarine. Ce parfum augmente avec le flétrissement puis persiste après le séchage, et la plante séchée est utilisée dans un pot-pourri et comme insectifuge dissuasif pour certains insectes volants.

Fiche de culture de Galium odoratum

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Galium odoratum (Aspérule odorante, Gaillet odorant) ? Quel endroit choisir ? Quelles autres plantes lui associer ?

Plantation, culture, entretien, taille de Galium odoratum :

Comment planter G. odoratum ? Où, quand et comment démarrer la culture ? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence ? Doit-on la tailler ? Avec quelles autres plantes l'associer ?La floraison blanche de l'aspérule odorante :
Fleur blanche de l'aspérule odorante
Les fleurs blanches de l'aspérule odorante sont petites, tubulaires, très parfumées et disposées en corymbes terminaux.

Cette plante préfère l'ombre partielle à complète dans les sols humides et riches. Dans les étés secs, elle a besoin d'irrigation fréquente.

Elle est idéale comme couverture de sol ou pour accentuer une bordure dans les jardins boisés et acides où d'autres plantes d'ombre ne réussissent pas à prospérer.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Galium odoratum :

Comment multiplier la plante ? Que faire pour la propager ? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire ?La durée de floraison est assez bonne, et en fonction du climat, va d'Avril à Mai ou Juin. La pollinisation est assurée par les insectes mais l'auto-pollinisation des fleurs hermaphrodites est également possible.

La multiplication se fait par division de la couronne, la séparation des tiges enracinées, ou par bouturage (marcottage) des stolons qui ont poussé dans son périmètre.

Informations encyclopédiques (Aspérule odorante, Gaillet odorant) :

Qu'est-ce que G. odoratum a de particulier ? Y'a-t-il des utilisations spéciales ?L'aspérule odorante doit son nom à la présence de coumarine, dont la fragrance se développe par séchage de la plante. La teneur en coumarine est en moyenne d'environ 1% de la matière sèche. C'est en raison de la présence de ce principe que la plante est proposée comme antispasmodique dans les troubles légers du sommeil ou de la digestion.

L'aspérule odorante est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement des affections digestives bénignes, comme les lenteurs à la digestion, les ballonnements, les éructations et flatulences, les gastrites, les colites spasmodiques, mais également comme sédatif dans les troubles légers du sommeil et la nervosité. Galium odoratum est disponible en vrac en pharmacie et dans tout commerce; la partie aérienne est inscrite à la pharmacopée française.

La posologie usuelle (sous toutes réserves) est de 5 grammes pour 1/2 litre d'eau en infusion (15 minutes), à boire dans la journée (ou 2,5 g pour 1/2 l d'eau à boire le soir pour les troubles du sommeil); aucune précaution d'emploi particulière aux doses thérapeutiques indiquées.

Une tradition germanique consiste à laisser macérer les fleurs de l'aspérule odorante dans du vin blanc sucré pour parfumer le "vin de
mai"; mais la teneur en coumarine doit rester inférieure à 5 mg/l, car une consommation plus élevée risque de provoquer des effets secondaires, tels que nausées, vomissements, vertiges et maux de tête. La coumarine est normalement dégradée par le foie, mais, prise en excès, elle est susceptible d'induire une toxicité hépatique.

Données scientifiques sur Galium odoratum

Classification et taxonomie de G. odoratum :
Classe :Magnoliopsida
Ordre :Gentianales
Famille :Rubiaceae
Sous-famille :Rubioideae
Tribu :Rubieae
Genre :Galium
Espèce :odoratum
Rang :Espèce
Descripteur :(Linné) Scopoli
Année description :1771
Nom scientifique :Galium odoratum
Basionyme :Asperula odorata
Synonymes :Asperula odorata
Noms communs :(fr) Aspérule odorante, Gaillet odorant
(en) Woodruff
Acheter Galium odoratum :
Prix moyen :6,90
Fourchette de prix :4,50 à 17,50
Statut de G. odoratum :
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Europe
Continent d'origine :Eurasie (Europe, Asie)
Abondance :Courant
Maintenance de G. odoratum :
Maintenance :facile
Positionnement :Indifférent
Type :Rhizome
Croissance :Modérée
Éclairage :Normal
Volume ou type :Aquaterrarium
Taille :10 à 40 cm
pH de l'eau :6,0 à 7,5
Dureté de l'eau :3 à 15 °GH
Température :-10 à 30 °C
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 30/10/2016. 1993 lectures.
Commentaires (via Disqus)