L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Annella mollis : Gorgone éventail

Annella mollis : fiche corail pour maintenance et élevage en aquarium.

Description du corail Annella mollis, Gorgone éventail:

Quelques modifications taxonomiques rendent difficiles la classification de ce type de gorgone évantail comme Annella mollis, surtout qu'on trouve essentiellement un ancien taxon dans la littérature: Subergorgia mollis; si on ajoute à cela que l'espèce Subergorgia hicksoni est désormais considérée comme synonyme, la confusion est totale...
Annella mollis
Annella mollis

Cette gorgone géante (près de 2 mètres d'envergure parfois), ou encore gorgone éventail appartient à la famille des Subergorgiidés. Et les critères d'identification existaient plus ou moins dans cette famille pour la composer de plusieurs espèces, pas toujours faciles à différencier. Finalement, un regroupement des espèces a eu lieu.

Toutefois, afin de préserver les connaissances historiques sur cette super-espèce, voici quelques détails.

Etait appelée Subergorgia hicksoni la gorgone géante de la mer Rouge ou Gorgone de Hickson avec pour caractéristique l'évidence géographique que l'espèce développe des colonies en éventail, d'une envergure qui peut atteindre les 2 mètres, composées de ramifications émises dans un même plan et colorées en rouge teinté de beige. Les ramifications, issues de rameaux principaux, sont le plus souvent anastomosées. Seules les extrémités, àsavoir les derniers cm, sont libres. L'axe principal peut engendrer plusieurs éventails, agencés dans un même plan.

Par rapport à l'ex-Subergorgia mollis, c'est une gorgone géante réticulée qui atteint une taille diamétrale de 2 mètres. Chez cette espèce, les ramifications sont anastomosées entre elles, et adoptent l'aspect d'un réseau, dont les pointes sont à peine distinctes. Les colonies sont colorées en rouge à nuances de jaune pâle, mais lorsque les polypes sont ouverts, elle paraît teintée de rouge orangé. Les ramifications sont émises dans un seul plan.

On rencontre à profondeur supérieure (au-delà d'une trentaine de mètres) une troisième espèce, encore non identifiée à ce jour, Subergorgia sp.: la gorgone géante branchue. Cette gorgone, dont les colonies sont de couleur beige, a un port buissonnant. Elle est fortement ramifiée, mais les rameaux ne sont que rarement anastomosés entre eux. En phase diurne, les polypes rétractés se présentent sous la forme de petites ponctuations sombres, à peine distinctes. Enfin, les ramifications ne sont pas émises dans un seul plan.

Subergorgia sp., la gorgone géante barbelée montre de courtes ramifications secondaires partent des rameaux principaux, s'orientant vers l'extérieur, perpendiculairement au plan de l'éventail, et qui donnent à la colonie son aspect en «fil de fer barbelé». A la périphérie de l'éventail, les ramifications plus ténues sont disposées alternativement, les divisions sont simples. La coloration des ramifications principales est d'un gris rosé, les ramifications secondaires sont un peu plus claires. Les éventails atteignent un diamètre de 1,5 mètre. Ces gorgones se rencontrent à partir de 30 mètres de profondeur, implantées sur des fonds sableux à rocheux, le plus souvent sur la paroi externe du récif.

Le biotope de Subergorgia hicksoni et Subergorgia mollis sont identiques (d'où aussi un regroupement sous le taxon de Annella mollis) se rencontrent dès 20 mètres, mais vont mieux prospérer au-delà, toujours à flanc de paroi abrupte et bien exposée aux courants marins. Subergorgia hicksoni est l'espèce la plus fréquente en Mer Rouge, mais elle est probablement limitée à cette zone; en effet, elle n'est pas recensée à ce jour dans l'Indo-Pacifique. Subergorgia mollis est l'espèce la plus répandue dans l'archipel des Maldives, et n'est pas implantée en Mer Rouge. Quant aux 2 dernières espèces traitées plus haut, elles ne se rencontrent qu'au-delà d'une trentaine de mètres de profondeur.

Les éventails de ces grandes gorgones sont toujours orientés perpendiculairement au sens des courants, afin de pouvoir capter autant de plancton que possible. Les polypes ne s'épanouissent pleinement que de nuit. En journée, ils ne se déploient que sporadiquement: par temps couvert, par exemple, ou lorsque le plancton est très abondant. Pour nombre d'espèces animales, les gorgones géantes représentent le support idéal qui leur permet d'accéder aux courants marins nourriciers, car riches en plancton.

Parmi ceux-ci, les ophiures, mais également les bivalves du genre Pteria, qui se fixent sur les éventails à l'aide des filaments de leur byssus. Au pied des gorgones, le plus souvent ancrées sur des sols durs et plans, prospèrent souvent des spongiaires, des coraux mous ou autres espèces voisines, qui trouvent là une cachette et un ancrage, qui leur permet de résister aux courants. Sur les fonds de type sédimentaire, à de telles profondeurs, les grandes gorgones constituent souvent les seuls refuges possibles. C'est pourquoi certains poissons et d'autres organismes y cherchent refuge ou un support sur lequel ils peuvent se mettre en quête de nourriture.

En conclusion, l'acclimatation en aquarium est impossible, ne serait-ce qu'en raison des dimensions des colonies.

Données scientifiques sur Annella mollis:

Classification et taxonomie de A. mollis:
Classe :Anthozoa
Ordre :Alcyonacea
Famille :Subergorgiidae
Genre :Annella
Espèce :mollis
Rang :Espèce
Descripteur :Nutting
Année description :1910
Nom scientifique :Annella mollis
Synonymes :Subergorgia mollis
Noms communs :(fr) Gorgone éventail
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Mer Rouge, Océan Indien
Continent d'origine :
Abondance :Rare
Maintenance de A. mollis:
Maintenance :très difficile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :50 cm à 2 m
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 30/09/2010. 7868 lectures.
Commentaires (via Disqus):