L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de plante tinctoriale

Que signifie plante tinctoriale ?

Définition plante tinctoriale:

Une plante tinctoriale, ou plante à teinture, qualifie un végétal qui donne ou peut donner un produit quelconque susceptible d'être employé dans la teinture avec un pigment coloré. Le nombre de plantes tinctoriales est assez important, plusieurs centaines, incluant quelques plantes aquatiques.

La plante tinctoriale Indigofera tinctoria en fleurs:
La plante tinctoriale Indigofera tinctoria
L'indigo est obtenu avec l'indigotier, une plante tinctoriale.


Fonction, chimie et utilisation:

Les plantes à colorant sont des plantes qui contiennent des ingrédients utilisés pour la teinture. Bien que toutes les plantes contiennent des pigments (colorants), seuls quelques-unes respectent les exigences d'économie, de qualité (par exemple, la solidité au lavage, la résistance à la lumière), la disponibilité biologique et le comportement des colorants.

Pendant longtemps, seuls les colorants naturels, principalement des plantes, étaient disponibles pour teindre les textiles. Par le développement de colorants synthétiques à partir du 19e siècle, les colorants ont perdu la majeure partie de leur importance. Aujourd'hui, l'importance pour des raisons écologiques ou les raisons de durabilité augmentent à nouveau leur emploi. Un total d'environ 150 espèces de plantes sont connues dont les colorants sont ou ont été utilisés.

Les plantes tinctoriales fournissent également des produits alimentaires, des plantes médicinales, des cosmétiques, du papier, etc.

Les pigments sont essentiels pour la photosynthèse dans les plantes, ils sont importants comme couleurs de signalisation pour les fleurs et les fruits, comme métabolites secondaires pour la défense des plantes et autres fonctions. Les colorants végétaux sont des composés organiques qui absorbent la lumière visible. Ces composés contiennent généralement des doubles liaisons conjuguées et/ou des régions aromatiques. Dans ces composés, les électrons sont présents dans des états spéciaux qui permettent l'absorption de certaines longueurs d'ondes de la lumière. La partie non absorbée est réfléchie et peut être perçue comme une nuance par l'½il humain.

Selon l'application, différents composés d'origine végétale sont utilisés:Produits cosmétiques: anthocyanines, anthraquinones.Aliments: caroténoïdes et xanthophylles, chlorophylle, anthocyanines, bétaïne, etc.Textiles, cuir, papier: flavones et xanthènes (fluorescéine, éosines, rhodamines), anthraquinones, naphtoquinones (quinones), indigo, etc.

Couleurs des tinctoriales:

Parmi les couleurs obtenues avec les plantes tinctoriales, on peut citer l'indigo, le pastel, la gaude, le carthame (qui est aussi une plante purgative), etc. Plusieurs de ces plantes servent essentiellement à la teinture et colorant, y compris un colorant alimentaire ou un maquillage corporel, avec les peintures rituelles.

La renouée des teinturiers Polygonum tinctorium donne une teinte bleue:
La Renouée des teinturiers Polygonum tinctorium est une plante tinctoriale
Parmi les plantes tinctoriales donnant la couleur bleu, et ses diverses variantes, la renouée Polygonum tinctorium est bien connue des teinturiers.

Les principales bases de couleurs issues des plantes sont le vert, le bleu, le brun à noir, le jaune, l'orange, le rouge à brun, et de nombreuses variantes de violet, pourpre et magenta.


Histoire des tinctoriales:

L'utilisation de colorants naturels remonte à la période paléolithique tardive (15 000 à 9 000 ans avant J.-C.). Pendant longtemps, les teintures végétales ont joué un rôle important dans la teinture des fibres naturelles. Les colorants étaient souvent aussi importants et des produits précieux. Au Moyen-Âge, en Europe, a commencé la culture des plantes tinctoriales. La plus importante était le pastel des teinturiers Isatis tinctoria pour le bleu, la garance des teinturiers Rubia tinctorum pour le rouge et le réséda des teinturiers (ou réséda jaunâtre) Reseda luteola pour le jaune, ainsi que la rose trémière Alcea rosea et les pivoines noires Paeonia lactiflora. La production et le traitement des couleurs ont été suivis par des règles strictes, qui ont été mises en place et contrôlées par les guildes artisanales.

Depuis le 19e siècle, de plus en plus de colorants synthétiques à base de charbon et de pétrole ont été produits qui ont remplacé les colorants végétaux.

Pendant la teinture, le matériau textile est coloré par un colorant dans les procédés de teinture ou d'impression. Dans la peinture, on a utilisé principalement des peintures dans lesquelles le colorant végétal a été appliqué sur un substrat tel que de la craie ou du plomb blanc pour être peint comme un pigment. Cependant, les couleurs des plantes peuvent également être appliquées comme un glacis (lasure) sans substrat.

Aujourd'hui, les plantes tinctoriales sont peu importantes. Au cours des dernières années, l'intérêt pour les textiles colorés naturellement a de nouveau augmenté. Des tentatives sont faites pour adapter les méthodes de culture, de traitement et d'utilisation pour les cultures de ces plantes aux exigences environnementales (agriculture bio) et techniques actuelles et donc de rendre ces matières premières renouvelables et attrayantes.


Liste des plantes tinctoriales:

Selon les ingrédients spécifiques, certaines nuances de couleurs peuvent être produites à partir des plantes tinctoriales. En utilisant diverses parties ou ingrédients végétaux, un mélange, un prétraitement ou un post-traitement, certaines espèces végétales peuvent également donner plus d'une teinte.

Voici une liste de plantes tinctoriales classées par couleur principale:Colorant bleu:Faux-indigo Baptisia tinctoria;Indigo d'Assam Strobilanthes cusia (= Strobilanthes flaccidifolius);Indigotier Indigofera tinctoria;Laurier des teinturiers Wrightia tinctoria;Liane-indigo Philenoptera cyanescens (= Lonchocarpus cyanescens) et Lonchocarpus laxiflorus;Lupin indigo Baptisia australis;Mahonia commun Mahonia aquifolium;Marsdenia tinctoria (Asclepiadacées ou Apocynacées);Maurelle ou croton des teinturiers Chrozophora tinctoria;Pastel des teinturiers ou guède Isatis tinctoria;Pois bleu Clitoria ternatea;Renouée des teinturiers Persicaria tinctoria (= Polygonum tinctorium);Succise des prés ou mors du diable Succisa pratensis (= Scabiosa succina);
Colorant violet:Campêche Haematoxylum campechianum;Grémil violet Lithospermum erythrorhizon;Orcanette des teinturiers Alkanna tinctoria;ronce odorante Rubus odoratus;
Colorant orange:aspérule des teinturiers Asperula tinctoria (racine);Bois de santal Pterocarpus santalinus;Coréopsis lancéolé Coreopsis lanceolata;cosmos sulfureux ou cosmos de Klondike Cosmos sulphureus;Henné Lawsonia inermis;Oignon Allium cepa;Populage des marais ou souci d'eau Caltha palustris;Roucou Bixa orellana;
Colorant vert:Alchémille commune ou Pied-de-lion Alchemilla vulgaris;bleuet Cyanus segetum;Grand Sureau ou sureau noir Sambucus nigra;Quebracho colorado Schinopsis quebracho-colorado (= Schinopsis lorentzii);Troène commun Ligustrum vulgare;Grande ortie dioïque Urtica dioica;
Colorant noir:Châtaigner Castanea sativa;Chênes Quercus spp.;Eupatoire à feuilles de chanvre ou eupatoire chanvrine Eupatorium cannabinum;Grenadier Punica granatum;Huito ou Jagua Genipa americana;
Colorant rouge:Garance des tenturiers Rubia tinctorum (rouge des teinturiers);Aspérule des teinturiers Asperula tinctoria (feuilles);
Colorant brun:origan commun Origanum vulgare;Marjolaine sauvage Origanum majorana;Pivoine commune Paeonia officinalis;

Voir les synonymes de plante tinctoriale.
Revoir la définition plante tinctoriale ... La définition PLANTE TINCTORIALE a été vue 15413 fois. Publié le 25/09/2009. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):