L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de saprophage

Que signifie saprophage ?

Définition saprophage:

Un organisme saprophage ou saprovore est une espèce qui se nourrit de matière organique morte, qu'elle soit d'origine animale ou végétale, mais obligatoirement en décomposition (cela va donc au delà du régime nécrophage), typiquement la sapromasse. Pour les végétaux, les champignons et les bactéries, l'organisme est préférentiellement dit saprotrophe ou saprophyte. Un tel régime phagique est appelé la saprophagie.

Du mycélium saprophage:
Un saprophage: du mycélium
Les champignons saprophages sont pour la plupart des décomposeurs, comme ce mycélium blanc.

Les distinctions d'utilisation entre saprophage ou saprotrophe peuvent être faites en fonction de la déglutition macroscopique des détritus (comme le fait un ver de terre) par rapport à la lyse microscopique des détritus (comme le fait un champignon).

Un saprophage désigne tout animal se nourrissant de substances organiques mortes, et le rend ainsi synonyme de détritivore (racine latine). La sapromycétophagie est une spécialisation de la saprophagie avec des mycètes.

Au fur et à mesure que la matière se décompose dans un milieu où réside un saprophage, le saprotrophe enfonce cette matière dans ses composites:Les protéines sont décomposées en leurs composites acides (acides aminés) par la rupture des liaisons peptidiques par des proteases.Les lipides sont décomposés en acides gras et glycérol par les lipases.L'amidon est décomposé en morceaux de disaccharides simples par des amylases.
Ces produits sont ré-absorbés dans l'hyphe à travers la paroi cellulaire via l'endocytose et transmis à travers le complexe de mycélium. Cela facilite le passage de ces matériaux dans tout l'organisme et permet une croissance et, si nécessaire, une réparation.

Les animaux vivants, les champignons et les bactéries saprophages rendent la vie sur Terre possible parce que sans eux, les nutriments disponibles disparaîtraient avec le temps. Ils garantissent que les nutriments contenus dans les matières mortes peuvent à nouveau être rendus accessibles au sol pour servir de nutriments aux plantes et aux animaux.

Pour certains auteurs, dans le passé, certaines plantes étaient aussi appelées saprophytes, ce qui est désuet car elles vivent en autotrophe et non en saprobionte. Voir aussi saprophile.

La nutrition saprotrophique est une méthode de digestion extracellulaire chimio-thermotrophique impliquée dans le traitement de la matière organique en décomposition. Il est présent chez les saprotrophes et les hétérotrophes, et il est le plus souvent associé à des champignons et à des bactéries du sol.

Voir les synonymes de saprophage.
Revoir la définition saprophage ... La définition SAPROPHAGE a été vue 10457 fois. Publié le 06/03/2008. Modifié le .