L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de protéine

Que signifie protéine ?

Définition courte : Une protéine est un composé organique renfermant essentiellement du carbone, de l'hydrogène, de l'oxygène et de l'azote. Elle est un polymère composé d'acides aminés de masse molaire élevée. Les protéines sont étudiées en biochimie.

Définition protéine

Une protéine est un nutriment, une grosse molécule organique composée d'une chaîne de plus de 100 acides aminés qui contiennent du carbone, de l'Hydrogène, de l'Oxygène et de l'azote, et parfois du soufre; certaines protéines ont une structure hélicoïde, tandis que d'autres sont des feuillets bêta. La biochimie est une science qui étudie les protéines.

Par définition, une protéine est un polymère complexe naturel composé d'acides aminés unis par des liaisons peptidiques; elle est une macromolécule, une molécule biologique de grosse taille, dont la structure est complexe. Elle est formée à partir du code génétique de chaque individu (ADN).

La molécule de la protéine de la bactérie Nitrosomonas europaea :
Structure d'une protéine avec périplasme et cytoplasme
La protéine "Rh50" de cette bactérie est composée de 3 unités identiques mais avec une position relative de la membrane cellulaire. Les protéines sont sont des biomolécules formées par des chaînes linéaires d'acides aminés.

Par leurs propriétés physico-chimiques, les protéines peuvent être classées en : protéines simples, les holoprotéines, formées uniquement par les acides aminés ou leurs dérivés; protéines conjuguées, les hétéroprotéines, formées par les acides aminés accompagnés de diverses substances; protéines dérivées, des substances formées par la dénaturation et le déroulement de ce qui précède. Il est encore distingué les protéines brutes. Les protéines, notamment chaque protéine complète, sont nécessaires à la vie, en particulier pour sa fonction plastique, car elles constituent 80% du protoplasme déshydraté d'une cellule entière, mais aussi pour ses fonctions de biorégulateur (une partie des enzymes) et de la défense immunitaire car les anticorps sont des protéines.

Les protéines jouent un rôle vital dans la vie et elles forment les biomolécules les plus polyvalentes et diversifiées. Elles sont essentielles pour la croissance du corps, d'un organisme, et elles effectuent un nombre énorme de différentes fonctions, parmi lesquelles :contractiles : actine et myosine, responsable en final pour le raccourcissement du muscle pendant la contraction;enzymatique : la quasi-totalité des enzymes sont des catalyseurs de réactions chimiques dans les organismes vivants comme la sucrase et la pepsine;structurelles : ceci est la fonction la plus importante d'une protéine comme le collagène, un élément de fibres à haute résistance dans les tissus de soutien;homéostatique : coopérer dans le maintien du pH car elles agissent comme une solution tampon;immunitaire : les anticorps, responsables des actions de défense naturelle contre les infections ou les agents pathogènes;production de enveloppes : fibrine;protection ou défense : thrombine, fibrinogène;transduction du signal : rhodopsine.
Pratiquement tous les processus biologiques dépendent de la présence ou de l'activité de ces biomolécules protéiniques. Ces quelques exemples suffisent à donner une idée de la variété et l'importance des rôles; de nombreuses hormones interviennent dans les systèmes régulateurs de l'activité cellulaire.

Tout organisme vivant (animaux, végétaux, micro-organismes) fabrique une multitude de protéines comme la protéine de lait (caséine), les protéines présentent dans les cheveux (kératine et mélanine), la protéine allergène de chat (fel d 1), la protéine allergène d'acariens (der p 1)... Chacune d'entre-elle a un rôle bien spécifique dans l'organisme : pour le cas des cheveux, la kératine joue un rôle protecteur et la mélanine est responsable de la coloration.

Les protéines, constituées d'acides aminés, déterminent génétiquement tous les êtres vivants (sauf pour certains peptides antimicrobiens de synthèse non-ribosomique), à savoir que l'information génétique détermine en grande partie les protéines d'une cellule d'un tissu d'un organisme.

Les protéines sont synthétisées selon la séquence de codage des gènes. Par conséquent, elles sont sensibles à des facteurs ou des signaux externes. L'ensemble des protéines exprimées dans une circonstance donnée est appelée protéome.

Voir aussi acide, amine, acide aminé, graine aleurique, gluten, phaséoline, zéine. L'HSP est le sigle de protéine de choc thermique.

Est dit protéinacé ce qui est relatif aux protéines, qui ressemble à une protéine.

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction protéine en anglais : protein.

Revoir la définition protéine ... La définition PROTEINE a été vue 14636 fois. Publié le 10/01/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)