Que signifie élastine ?

Définition élastine:

Une élastine qualifie une protéine d'environ 750 acides aminés riche en proline et en glycine comme le collagène, mais pauvre en Hydroxylysine et en Hydroxyproline contrairement à celui-ci. L'élasticité résulte de l'aptitude de l'élastine à se replier sur elle-même ou à s'allonger.

Le derme contient de l'élastine:
L'élastine et le collagène assouplissent le derme
L'élastine est une protéine du tissu conjonctif avec des fonctions structurelles qui, contrairement au collagène qui fournit principalement de la résistance, confère de l'élasticité aux tissus. C'est un polymère avec un poids moléculaire de 70 kDa avec une capacité de dilatation élevée qui ressemble légèrement à une bande de caoutchouc.

L'élastine est présente chez tous les vertébrés. L'élastine est également importante dans la capacité des corps de vertébrés à supporter le stress, et apparaît dans des concentrations plus élevées où il est nécessaire de stocker l'énergie élastique. Il est généralement considéré comme un matériau élastique incompressible et isotrope. Chez l'homme, le gène qui code pour la fabrication de l'élastine est le gène ELN.

C'est le composant principal des fibres élastiques présentes en quantité dans la matrice extracellulaire de certains tissus comme la peau, les poumons, les tendons et les artères. Les molécules d'élastine sont sécrétées dans le liquide extracellulaire et s'assemblent en fibres qui elles-mêmes s'assemblent en réseau.

L'élastine est formée par une chaîne d'acides aminés à deux régions: une hydrophobe constituée des acides aminés apolaires valine, proline et glycine, et une autre hydrophile avec les acides aminés lysine et alanine. Elle n'a pas de structure secondaire régulière. La région hydrophobe apolaire est ce qui confère l'élasticité caractéristique à l'élastine.

Voir les synonymes de élastine.
Revoir la définition élastine ... La définition ELASTINE a été vue 5040 fois. Publié le 21/08/2011. Modifié le .