L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Description du genre Physa (invertébrés) et ses espèces

Les physes sont des escargots aquatiques du genre Physa. La coquille est senestre, enroulée à gauche. La respiration est aérienne car une physe est pulmonée. Ces escargots mangent des algues, des diatomées et des détritus, mais ne consomment pas les feuilles des plantes aquatiques saines. Ils ont une excellente réputation en aquarium.

Le genre Physa (Physes) :

vignette PhysaLe genre Physa décrit par Draparnaud en 1801, de la tribu Physini, de la sous-famille Physinae, des invertébrés, contient 3 espèces et variétés décrites dans le guide des espèces aquatiques. Le nom vernaculaire français est Physes, Une physe est un mollusque gastéropode pulmoné aquatique du genre Physa, dans la famille des Physidés. Leur coquille est tournée vers la gauche, de type senestre. Les petites physes sont appréciées en aquarium d'eau douce car elles ont un rôle détritivore très utile, dont certaines algues et des diatomées, mais aussi des débris végétaux divers considérés comme des détritus. Les physes, aérobies, sont pulmonées car elle respirent à la fois dans l'eau et de l'air atmosphérique que ces petits escargots vont chercher à la surface de l'eau.

La physe d'aquarium désigne essentiellement l'escargot P. marmorata, un mollusque de petite taille, souvent moins de 1 cm, et originaire d'Europe qui s'habitue très bien au mésocosme d'un aquarium. Le biotope des physes, car il existe en effet d'autres espèces comme P. fontinalis, une espèce nommée physe de fontaine, est toujours constitué d'une zone riche en algues, surtout des macroalgues, pour son alimentation.

Les membres de la famille des pulmonés d'eau douce Physidae possèdent un ensemble complexe de muscles qui est unique parmi les gastéropodes. Ce complexe a reçu le nom de "musculature Physidée". La musculature physidée a deux composantes principales. La musculature physique est responsable d'une capacité unique des physes à faire rapidement des mouvements de leurs coquilles d'un côté à l'autre, une réaction qui leur permet fréquemment d'échapper à la prédation.

Ces petits escargots, de généralement 1 cm et moins de long, comme toutes les espèces de la famille Physidae, ont des coquilles qui sont senestres, ce qui signifie que lorsque l'enveloppe est maintenue avec la flèche pointant vers le haut et l'ouverture face à l'observateur, l'ouverture est sur le côté gauche.

Les coquilles d'espèces du genre Physa ont une longue et grande ouverture, une spire pointue, et aucun opercule. Les coquilles sont minces et cornées, et plutôt transparentes, souvent ornée d'un motif en damier.

Les physes sont des escargots hermaphrodites capables de reproduction sexuée mais certains auteurs évoquent une possible multiplication par parthénogenèse.

Le genre Physa appartient à la sous-famille Physinae et la tribu Physini. L'espèce type du genre est Physa fontinalis.

Liste des espèces des invertébrés Physa (Physes) :

miniature Physa acuta
;
Physella acuta;
miniature Physa fontinalis
;
Physe de fontaine;
miniature Physa marmorata
;
Physe;

Commentaires (via Disqus)