Suivez le portail aquariophile:

Aldrovanda vesiculosa : Aldrovandie à vessies

Aldrovanda vesiculosa : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Aldrovanda vesiculosa, Aldrovandie à vessies

L'espèce de cette carnivore.html" class=mot>plante carnivore d'eau douce, Aldrovanda vesiculosa porte de petites vessies, des vésicules sous la forme d'aérocyste, qui la font flotter.
Aldrovanda vesiculosa
Aldrovanda vesiculosa

L'écologie d'Aldrovanda vesiculosa montre cette curieuse plante très localisée en Asie orientale, en Inde, en Australie et en Europe se rencontre de préférence dans les eaux stagnantes de tourbières ou marais, pauvres en matières organiques azotées (milieu oligotrophe), légèrement acides, bien éclairées, en compagnie des genres Typha, Juncus, carex.

C'est une plante carnivore aquatique (la majorité des plantes carnivores sont terrestres), elle se nourrit essentiellement de crustacés planctoniques et d'infusoires capturés par les vésicules. Se multiplie uniquement par voie végétative et hiberne grâce à des bourgeons terminaux spéciaux : les turions.

Description : plante aquatique flottante, dépourvue de racines, carnivore, rappelant une petite utriculaire. tige de 15 à 25 cm de long, à noeud.html" class=mot>entre-noeuds courts portant des verticilles de 6 à 9 feuilles renflées en forme d'outre fixées sur pétiole triangulaire de 5 à 9 mm de long, terminé par 4 à 5 soies denticulées. Feuilles arrondies et épineuses formées de 2 parties articulées qui se referment brutalement (0,2 seconde) sur toute proie qui s'y aventure. Forme parfois de petites fleurs blanches et vertes de type 5 (5 sépales, 5 pétales, 5 étamines). Le fruit est une capsule. A noter que toutes les plantes carnivores possèdent des fleurs mais ce ne sont pas ces fleurs qui jouent le rôle de piège, ce sont toujours les feuilles.

Culture : Plante rare mais spectaculaire qui demande des précautions particulières. Elle exige en effet des eaux très douces et oligotrophes peu favorables à l'envahissement par les algues, bien éclairées, riches en plancton animal qui doit toujours être abondant : il semblerait que certains végétaux soient devenus carnivores pour compenser la pauvreté du biotope. Les proies leur apportent notamment de l'azote et du phosphore. Maintenir de préférence dans un petit aquarium spécifique dans une eau claire pour observer les mécanismes de capture et éviter la dispersion et le prélèvement du plancton par les hôtes éventuels. Prévoir l'hibernation des bourgeons terminaux, qui sont coupés à l'automne lorsque la plante disparaît et placés dans un récipient et dans un endroit frais. Evidemment, plante nettement déconseillée dans les bacs de reproduction !!!

Remarque : Aldrovanda fait l'objet de nombreuses observations et études sur les mécanismes de capture et de digestion de proies animales. Autrement dit, une plante pour amateur très spécialisé dans les plantes carnivores. Éventuellement plantes d'accompagnement : Salvinia, Stratiotes, Potamogeton, Sparganium, Ricciocarpus.

Synonyme et variété : Aldrovanda vesiculosa var. australis Darwin 1876 est originaire du Queensland en Australie.

Données scientifiques sur Aldrovanda vesiculosa

Classification et taxonomie de A. vesiculosa :
Classe :Magnoliopsida
Ordre :Nepenthales
Famille :Droseraceae
Genre :Aldrovanda
Espèce :vesiculosa
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1753
Nom scientifique :Aldrovanda vesiculosa
Synonymes :Aldrovanda generalis, Aldrovanda verticillata, Drosera aldrovanda
Noms communs :(fr) Aldrovandie à vessies
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Inde, Australie, Europe
Continent d'origine :Cosmopolite
Abondance :Très rare
Maintenance de A. vesiculosa :
Maintenance :compliqué
Positionnement :Indifférent
Type :Bulbe
Croissance :Modérée
Éclairage :Très intense
Volume ou type :Mini-aquarium
Taille :15 à 25 cm
pH de l'eau :6,0 à 7,0
Dureté de l'eau :1 à 5 °GH
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 27/06/2007. 5649 lectures.
Commentaires (via Disqus)